Commentateur notamment sur Eurosport durant cette quinzaine australienne, notre journaliste, avec son œil piquant, vous délivre ses impressions sur trois rencontres de vendredi où il voit le favori en grand danger. Il vous explique pourquoi il est possible d'assister à des surprises et donc de voir des belles cotes gonfler vos bankrolls...


Denis Shapovalov vs Felix Auger-Aliassime

Auger Aliassime (19 ans) va-t-il enfin trouver la solution pour battre Shapovalov (20 ans) sur dur ? Leur dernière rencontre s’était soldé par une véritable leçon de Shapovalov qui n’avait laissé que 6 jeux à son ami pour une victoire en trois sets lors de l’US Open 2019. Depuis, Shapovalov a franchi un cap en remportant son premier tournoi ATP à Stockholm et s'est grandement rapproché du top 10. Après une fin de saison 2020 compliquée avec trois éliminations au premier tour à Cologne, Vienne et Sofia face à des adversaires sur le papier à sa portée (Simon , Albot ou encore Rodianov), le 12ème mondial a de grandes ambitions pour cette saison. Battu par Djokovic et Zverev lors de l'ATP Cup, il a souffert pour écarter Jannik Sinner au premier tour. Un gros duel de 3h55 et 5 sets alors que l'Italien était moins frais physiquement puisque titré la veille au Great Ocean Road Open. Ensuite face à Tomic, la tâche a été plus facile avec une victoire en trois sets. S'l a notamment été performant au service avec 16 aces et 84% de points derrière sa première, il a été plus poussif dans le jeu et le score ne reflète pas cela. Il a réussi à sauver l'intégralité de ses 7 balles de breaks concédées et il fut bien inspiré de remporter un deuxième set qui aurait pu relancer l'Australien : « Bernard est un adversaire vraiment coriace. Si je l'avais laissé prendre le deuxième set, j'aurais été sur le court pendant un moment. Je suis donc vraiment heureux de terminer sur une victoire en trois sets. ». Pas le temps de savourer cette qualification pour le troisième tour, son premier à Melbourne : « C’est un match comme un autre qui m'attend face à Felix. Je vais me préparer de la même manière que d'habitude. De toute évidence, il est logique tôt ou tard d'affronter des Canadiens dans un tournoi. Même si les Canadiens ne veulent jamais jouer d'autres Canadiens, à la fin cela arrive. »

Auger, lui, arrive avec de la confiance sur ce match puisqu'il n'a pas encore concédé le moindre set. Cependant, le tirage au sort lui a été beaucoup plus favorable puisque Duckworth et Stebe cumulent à eux deux 10 victoires sur 45 matchs en Grand Chelem. Pour lancer 2021, il s’est hissé la semaine dernière en finale du tournoi de Melbourne avant de perdre - pour la 7ème fois en 7 finales - face à Evans. Cette semaine, il a notamment été performant au service avec plus de 75% de points sur son premier service et 26 aces en deux matchs. Mais cette fois, son adversaire sera l'un des meilleurs retourneurs du circuit. Il devra donc devoir être très efficace sur les balles de break. En conférence de presse d’après‐match, le cadet s’était dit « heureux d’avoir remporté cette rencontre » contre Duckworth et impatient à l’idée d’affronter son compatriote : «  Je pense que c'est bien pour le sport canadien. C’est toujours amusant d'affronter Denis. C’est une bonne opportunité pour moi de l’affronter à nouveau. » A n’en pas douter, c'est l'un matchs de ce 3ème tour qui va le plus attirer les foules. On peut s’attendre à un match tendu, même si Shapovalov est donné légèrement favori par les bookmakers.

L'œil d'Alban Lepoivre : Dans ce duel de Canadiens, la cote de Felix Auger-Aliassime m’intéresse beaucoup. Certes il s'est encore raté en finale contre Dan Evans dimanche dernier mais son niveau de jeu durant la semaine était plutôt bon. Tout comme ses deux premiers tours contre des adversaires certes à sa portée, mais en réalisant deux matches sérieux. Je le trouve en tout cas intéressant, notamment de part sa qualité de service retrouvé. On sait qu'il en est dépendant. Comme Zverev, il est capable de très bien servir, mais lorsque la machine s'enraye ça devient catastrophique. Sur ce point, je le trouve bien depuis 10 jours. Au contraire, Shapovalov me semble plus emprunté. Il a notamment très mal servi durant la première moitié de son match face à Tomic avec beaucoup de doubles fautes. Il était aussi tout proche de la sortie contre Sinner au 1er tour alors que l'Italien avait les batteries à plat 24 heures avant après sa finale de la veille. FAA a pour moi les armes pour enfin venir cueillir son compatriote sur dur. La clef du match pourrait être la capacité de l'un des deux joueurs à prendre le meilleur dans la diagonale. Et à ce petit jeu, le coup droit de FAA me semble plus complet en ce moment que le revers à une main de Shapovalov. Certes, Shapovalov est mieux classé et sévèrement battu Auger à l'US Open mais si ce sont des deux arguments qui font qu'il est favori alors je pense que ce n'est pas suffisant. Le contexte est totalement différent sur cette rencontre. Si Auger Aliassime peut enfin le battre sur cette surface, c'est peut-être vendredi !


Diego Schwartzman vs Aslan Karatsev

Le petit argentin sera logiquement favori de ce match de part son classement (9ème à l’ATP), son expérience (Karatsev dispute son premier Grand Chelem à 27 ans) mais également de sa progression depuis deux ans sur dur avec 65% de victoires. Schwartzman a notamment remporté en 2019 le tournoi de Los Cabos au Mexique, a atteint les quarts de finale en 2019 à l'US Open en ayant dominé Zverev. Sur la saison dernière, cela a été plus mitigé notamment sur dur extérieur. Il s’habitue néanmoins peu à peu à la surface, lui qui aime faire durer les échanges et qui aime préparer ses attaques. Depuis le début du tournoi, il est patient, précis, incisif en coup droit et en revers et tient toujours aussi bien sa balle dans le jeu. Il n’a pas été trop mis sous pression sur son service, son point faible dû à son petit gabarit. Il a réussi à avoir de l’agressivité nécessaire pour se procurer énormément de balles de breaks, 15 en sa faveur face à Alexandre Muller. C’est également l’un des tous meilleurs relancer du monde - 30% de breaks en carrière sur dur extérieur - et met à mal beaucoup de ses adversaires. Mais attention, Karatsev apprécie cette surface et il est invaincu sur ce début de saison (5 victoires).

Il sort d’une victoire expéditive en 1h35 face à Gerasimov, en ne lui laissant qu’un un jeu ! Il a été solide au service, et bien en jambe avec un jeu très offensif (17 balles de breaks procurées). Il arrive face à Schwartzman sans pression et n’aura rien à perdre. Il peut même créer la surprise, car sa dynamique actuelle est très bonne. Face à Gerasimov, pourtant un bon serveur, il a parfaitement retourné avec 64% de point gagnés en retour. Il n’hésitera pas à mettre la pression sur Schwartzman qui devra forcément varier beaucoup plus s’il ne veut pas être en danger constamment. C’est un gros test pour Schwartzman face à un joueur en confiance et sur ce match, tout est possible. Schwartzman aura tout de même des possibilités sur les secondes de son adversaire. Dès l’échange engagé, l’Argentin essayera de faire courir son adversaire pour le contrer contrairement à Karatsev qui souhaitera éviter ses longs rallyes. Cette première rencontre entre ses deux joueurs s’annonce particulièrement disputée et intéressante.

L'œil d'Alban Lepoivre : J'aime bien Karatsev que j'avais pu commenter aussi lors du tournoi de Saint Petersburg à l'automne dernier. Il avait réussi à accrocher Khachanov et aurait même pu s'imposer dans un match très serré. Depuis il enchaîne les bonnes performances, les victoires et la confiance. Evidemment l'écart de classement est immense. Mais le Russe a joué un peu plus de 3 heures seulement lors de ses deux premiers tours. Étrillant notamment Gerasimov, pourtant pas facile à jouer sur dur. Djokovic l'a dit après son match contre Tiafoe, la surface à Melbourne n'a jamais été aussi rapide. Et pour être honnete, Diego Schawartzman ne m'a pas impressionné du tout lors de ses deux premiers matches. Il peut clairement y avoir une ouverture pour le Russe qui devra tout de même éviter le plus possible le plein revers de l'Argentin capable d’accélérer la balle de ce côté. Mais la vitesse du court pourrait être un véritable atout pour le Russe qui aura forcément des occasions de prendre le service de son adversaire, breaké environ 25% de ses jeux sur dur en extérieur.


Pedro Martinez vs Dusan Lajovic

Plus habitués à évoluer sur terre battue, ses deux joueurs vont s’affronter pour la première fois sur dur. Lajovic mène 2-0 dans les confrontations avec une victoire 2 sets à 1 en 2018 à Barcelone. Plus récemment à Buenos Aires, il avait aussi dominé Martinez dans un match serré (7-6, 7-6). Les cartes seront redistribuées, ces matchs ayant eu lieu sur terre battue. Les bookmakers restent prudents et ne donnent qu'un léger avantage à Lajovic qui restait sur une fin de saison 2020 catastrophique. Après son élimination au 2ème tour de Roland Garros, il avait enchaîné 4 revers de suite notamment sur dur, une surface qu’il n’apprécie guère (40% de victoires) mais sur laquelle il a déjà battu Khachanov et Auger à l'ATP Cup en 2020, Nishikori à Miami en 2019 ou encore deux fois Mannarino en 2018. Pour son retour à la compétition en 2021 lors de l’ATP cup, il s’est logiquement incliné face à Raonic et Struff, deux spécialistes de dur et deux gros serveurs, un profil d'adversaires contre qui le Serbe est en grande difficulté (19% de victoires).

Lajovic a bien réagi sur ce début de tournoi avec une victoire au forceps face à Stakhovsky en 5 sets et près de 3h30 de jeu. Au second tour, il a écarté Bublik qui était favori en raison de sa qualité de service. Mais Lajovic a été très bon dans les moments importants en sauvant 17 balles de breaks sur 20 ! Il a beaucoup subi mais a su prendre les occasions qui se sont présentées (5/9 balles de breaks converties). Il a remporté 50% de points sur sa seconde, ce qui est plutôt bien face à un adversaire comme Bublik qui agresse beaucoup avec son coup droit. Il va retrouver sur ce troisième tour Martinez qui réalise un beau parcours cette semaine. Il a écarté Nishioka en réalisant trois sets de haut niveau après avoir perdu la première manche. Pour son second tour, il a su profiter de l’irrégularité de Ruusuvuori, avec qui le statut de favori sur certains matchs ne se justifie pas. II a su être agressif en remportant 8 balles de breaks sur 14 et s’est rassuré avec sa première. Ce match devrait être ouvert, ses deux joueurs aimant les rallyes en posant leur jeu. La différence de classement ne se verra pas, tant Martinez est en confiance sur ce tournoi dans son jeu. Lajovic voudra poursuivre sa belle performance face à Bublik. Un match très ouvert à prévoir ?

L'œil d'Alban Lepoivre : Je suis sans doute un peu parti prenante dans cette histoire car j'adore vraiment Pedro Martinez. Je l'ai découvert l'année dernière et je l'ai tout de suite trouvé très bon, très complet. Un vrai terrien avec un excellent déplacement, pas de coups fulgurants mais pas de vrai point faible non plus. Et il s'avère qu'il a parfaitement réussi la transition sur dur. Il s'est imposé lors de ses deux premiers tours face à des joueurs excellent sur surface rapide. Sa victoire sur Nishioka est une vraie référence. Dans ce match de terrien, j'imagine Martinez en capacité de prendre la mesure de Lajovic de part sa qualité de relanceur. Il va faire jouer le Serbe qui n'aime pas forcément s'engager dans de longs rallyes sur dur et peut parfois pêcher au retour. Le jeu de Lajovic s'est bien accommodé lors des premiers tours à Stakhovsky et Bublik qui jouent en cadence, prennent des risques. Cette fois-ci, la balle va revenir plus souvent. Et à ce petit jeu, j'imagine bien l'Espagnol en sortir vainqueur.


L'avis de la rédaction :

⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Victoire Auger (2.49 sur Betclic) /
⭐️ Victoire Martinez (2.20 sur Winamax) / Victoire Karatsev (3.18 sur Unibet)


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.

This post is also available in: English