La Biélorusse se reprend dans ce début de Grand Chelem après sa désillusion face à Kanepi la semaine dernière, une défaite qu’elle avait considérée comme un apprentissage et que c’était un mal pour un bien pour elle. Elle s'est remise au travail pour perfectionner son jeu et corriger les erreurs commises contre l'Estonienne.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.