Quel début de saison de l’Estonienne ! Finaliste à Melbourne la semaine dernière en sortant des vraies clientes du circuit, Kaia Kanepi nous a démontré qu’elle était de retour aux affaires à maintenant 35 ans. On connaissait son style de jeu plutôt direct, sans réelles variations, avec beaucoup d’engagement. Mais Kaia nous a prouvé que sa régularité en fond de court était au rendez-vous et c’est surtout sa condition physique qui nous étonne. Elle a l’air prête pour défier n’importe qui. On s’est même peut-être dit qu’après sa finale, elle aurait du mal à enchaîner un Open d’Australie éprouvant. Et bien non, elle sort la tenante du titre, Sofia Kenin avec une aisance certaine. Sofia l’a quand même beaucoup aidé avec ses 22 fautes directes (pour seulement 10 coups gagnants) mais ce fut un match plein de l’Estonienne. Cependant, elle a eu deux tours relativement courts donc on n'a pas vraiment d’indication sur sa condition physique dans un match en trois sets.

Donna a peu rassuré au contraire. Sa nouvelle collaboration avec Sam Sumyk nous avait pourtant laissé espéré un nouvel élan pour la Croate. Elle a manqué ses deux premiers tournois de la saison en sortant dès le premier tour. On se posait donc beaucoup de questions concernant ses ambitions pour l’Open d’Australie et Vekic nous a surpris pour notre plus grand plaisir. Un premier tour assez poussif dans la qualité de jeu proposé mais c’est souvent comme cela avec Donna qui a du mal à prendre la température d’un tournoi. Et pourtant, son comportement est irréprochable. Elle s’est beaucoup encouragée. On la voyait très souriante et soulagée d’avoir remporter ce match, aux forceps (4-6, 6-3, 6-4) contre Wang. Ce match était sûrement révélateur concernant ses ambitions tant elle a cravaché. Et derrière, avec sa confiance retrouvée, Donna a littéralement marché sur Podoroska (6-2, 6-2). Des premières balles tranchantes, des coups droits dévastateurs, une puissance retrouvée et encore une fois une force d’abnégation que l’on ne percevait pas sur les premiers tournois de la saison. C’est lorsqu’elle prend réellement le rythme de la compétition que Donna peut jouer son meilleur tennis.

Alors voilà. Kanepi réalise un début de saison certes, exemplaire. Mais cette cote de Vekic - proche de 3 - semble trop élevée. La Croate n’apprécie pas vraiment jouer des adversaires qui varient énormément les trajectoires et les effets. A l'inverse, Kanepi possède un jeu à forte cadence. Et Vekic saura répondre de ce côté-là. Les rebonds des courts centraux seront un peu plus hauts que le court où elle a joué où ses balles fusaient un peu plus. Mais avec sa confiance engrangée, Donna s’acclimatera très bien aux conditions du court. Si elle propose la même qualité tennistique que sur son dernier tour et qu’elle y met les ingrédients au niveau de la motivation, elle a tout pour renverser une Kanepi qui pourrait potentiellement craquer dans un 3ème set, selon sa condition physique.


Ashleigh Barty vs Ekaterina Alexandrova

L’Australienne est impressionnante depuis son retour à la compétition. Elle n’avait pas disputé un seul match depuis presque un an. Même si la préparation était au rendez-vous, on ne s’attendait pas à ce qu’elle gagne le tournoi pré - AO pour ensuite enchaîner des prestations impressionnantes et se montrer quasi favorite pour remporter ce grand chelem. Elle a tout même eu une alerte à la cuisse sur son dernier match. Elle était strappée mais on a pas ressenti une gêne flagrante. Elle s’est fait peur en fin de match en se faisant remonter par une Gavrilova très vaillante. Elle avait perdu un peu son aisance sur son service dans le second set mais son tie-break a été réussi.

Ekaterina est une joueuse sur qui l’on peut compter sur dur. Elle aime énormément les conditions rapides pour faire parler sa puissance avec un jeu à plat. Deux tours sans encombres mais un second plus compliqué contre Krejcikova. Mais ce fut plutôt rassurant pour une joueuse qui a plutôt du mal dans les premiers tours.

Ce match est assez particulier à analyser. Ekaterina va vouloir faire parler sa puissance et Barty sa variation. C’est une vraie opposition de style entre deux très bonnes serveuses. Même si sans sa première, Ekaterina sera bien moins à l’aise. Dans le temps, cette fameuse palette de jeu étendue de Barty devrait faire vaciller le jeu de la Russe qui est parfois trop stéréotypé. Si le physique est toujours au rendez-vous, Barty ne se fera pas autant déborder par la grosse cadence d’Alexandrova et sa variation fera bel et bien la différence.


L'avis de la rédaction

⭐️⭐️⭐️ ---
⭐️⭐️ Victoire Brady ✅ / Vekic marque 10 jeux dans le match✅
⭐️ Vekic 2-1 ✅


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.