On attendait tous une grosse affiche entre Dominic Thiem et Novak Djokovic en demi-finale de cet Open d’Australie, eh bien au moins un des deux ne prendra pas part à ce dernier carré. Totalement dominé par Grigor Dimitrov en 8ème de finale, l’Autrichien est reparti de Melbourne par la petite porte. Même s’il a semblé touché et qu’il a probablement eu du mal à tenir tout le match à cause de ses soucis physiques, Dimitrov ne lui a jamais vraiment laissé l’opportunité d’exister et a su le contenir à merveille pendant deux sets avant que Thiem ne lâche totalement l’affaire dans le 3ème (6-0 en faveur du Bulgare). Dimitrov arrivera la nuit prochaine dans un état de fraîcheur assez exceptionnel pour un quart de finaliste en Grand Chelem. En effet, le il n’a passé “que” 6h37 sur les courts depuis le début du tournoi, ce qui fait de lui le joueur le plus expéditif. Dix sets gagnés, aucun perdu, moins de 3 jeux encaissés par set en moyenne, Grigor est vraiment impressionnant et semble avoir retrouvé de sa superbe, celle qui l’avait amené vers les demi-finales de l’US Open notamment il y a de cela 1 an et demi.

Toutefois, quelques petits détails ont changé dans le jeu du Bulgare depuis ce temps-là, et il a aujourd’hui plus tendance à construire le point dans le but de faire fauter l’adversaire. Auparavant, il avait un jeu plus agressif où il essayait parfois de finir le point un peu vite, ce qui l'amenait à commettre trop de fautes face aux meilleurs mondiaux pour pouvoir espérer la victoire. Son début de tournoi est sur ce point assez exceptionnel : 19 fautes contre Cilic et 18 contre Bolt et Thiem. Très concentré dans son tournoi, il est apparu vraiment lucide dans son interview d’après match contre Thiem et il ressemble tout à fait à un joueur en confiance qui croit en ses chances d’aller chercher un titre ici à Melbourne, qui serait son premier en Grand Chelem.

Face à lui, la surprise Karatsev ! Le 114ème mondial va faire une entrée fracassante dans le top le russe n’avait (virtuellement 63ème en cas de défaite et 42ème en cas de victoire). Il n'avait pourtant que 3 victoires ATP au compteur avant le tournoi et franchement pas grand monde ne l’attendait à ce niveau malgré un tournoi de Saint-Petersbourg qui l'avait mis en lumière en fin de saison dernière. Injouable face à Mager, Gerasimov et Schwartzman - sans perdre le moindre set - il a “enfin” montré ses limites face à Felix Auger Aliassime en huitièmes de finale, dans un match où il a été mené 2 sets 0 avant d’opérer une grosse "remontada" et de finir par l’emporter au bout des cinq manches. Durant les deux premiers sets, Aslan a pourtant été bien moins tranchant qu’il l’avait été jusqu’à présent. Un peu de pression peut-être ? En tout cas, il semblait avoir du mal à lâcher le poignet et ne trouvait pas les bonnes zones pour gêner le jeune Canadien. Puis au fur et à mesure du match, il s’est remis dedans et a été capable de très bien déborder FAA et c’est ainsi que le match a tourné en sa faveur. Même s’il a montré quelques signes de fatigue en toute fin de match, c’est la seule grosse opposition qu’il a eu dans ce tournoi et n’a finalement pas tant joué que ça (8h28 en tout).

Alors sera-t-il capable de retrouver l'agressivité qui lui avait permis de balayer Diego Schwartzman ? On lui souhaite. Petite statistique intéressante : Karatsev avait réussi 50 coups gagnants en 3 sets contre Schwartzman, contre seulement 37 en 5 sets contre Auger Aliassime, ce qui démontre la belle différence entre ces deux oppositions. Attention Grigor, même si ton adversaire n’est pas franchement très connu, c’est un sacré morceau, et il ne faudra surtout pas le laisser faire le jeu ou ça pourrait coûter très cher ! Être quart de finaliste en Grand Chelem, et qui plus est favori de ce match, ajoutera probablement un peu de pression sur les épaules de Dimitrov, une pression qu’il faudra savoir gérer, ce qui n’est pas forcément la grande spécialité du Bulgare… Une surprise est tout à fait envisageable sur ce match et imaginer Karatsev prendre au moins un set est un bon compromis.

Grigor Dimitrov : « Cela n'a pas d'importance qu'il soit ou pas connu. Il faut du temps pour que tout le monde arrive quelque part. La meilleure façon de faire est de traiter chaque joueur de la même manière et je traiterai ce match comme un autre match. Clairement pour qu'il soit ici en quarts de finale face à moi, c'est qu'il a fait quelque chose de bien et il joue un excellent tennis en ce moment. C'est un joueur dangereux qui entre dans une deuxième semaine de Grand Chelem. Il ne faut pas prendre cela à la légère et mon statut de favori ne doit pas affecter quoi que ce soit dans ma tête. Je dois m'occuper de mon jeu. Contre Dominic, j'ai réussi à conserver une certaine régularité tout au long du match. C'était un premier set étrange. Nous connaissons très bien nos jeux. Je pense que nous savions tous les deux comment nous voulions jouer ce match. Je suis satisfait de la façon dont je me suis débrouillé dans ce premier set et la façon dont je suis resté concentré sur le plan de jeu que je voulais appliquer. C'est quelque chose que je pense avoir très bien fait aujourd'hui. De toute évidence, il avait un peu de mal physiquement dans le 3ème set. »

Aslan Karatsev : « Je joue de manière agressive et j'essaie de jouer un style plus agressif avec des gros services et des points aussi courts que possible. Je n'aime pas trop les longs points et courir derrière la ligne de fond. J'essaie de rester près de la ligne. »

L’œil de Rodolphe Gilbert : C'est une affiche entre les deux “invités surprises” du tournoi même si on connaît bien DImitrov et qu’il a l’habitude d’évoluer à un très haut niveau en Grand Chelem. Il n’est plus vraiment le joueur troisième mondial qu'il était ou à l’US Open 2019. C’est un joueur qui sait élever son niveau lors des grandes occasions et il est évidemment logique qu’il soit favori de ce match. La vraie grosse surprise du tournoi, c’est bien sûr Karatsev, qui évolue à un niveau incroyable ici. Je l’avais découvert en challenger il y a quelques années mais il ne m'avait pas vraiment marqué. C’est depuis l’été dernier et ses perfs à Prague et Ostrava que je le suis vraiment avec attention. Je l’avais aussi commenté à St Pétersbourg où il était clairement au-dessus de Khachanov avant sa blessure et il aurait vraiment pu gagner le match. Ce n’est pas un grand gabarit mais il a un très beau tennis et je suis assez fan du joueur. Il sait presque tout faire et il continue à monter en puissance dans le tournoi. Il perce sur le tard mais c’est vraiment mérité compte tenu de son niveau de jeu. Après, ce sera difficile pour lui car il aura un gars avec beaucoup d’expérience en face. La surface convient vraiment bien à Dimitrov et le match d’Aslan contre FAA peut vraiment laisser des traces, on l’a vu avec Thiem notamment. S’il est à 100%, Karatsev peut inquiéter presque n’importe qui avec son niveau actuel, et il ne faut pas que Dimitrov s’attende à un match facile.


L'avis de la rédaction : Si Dimitrov montre plus d'envie que Schwartzman et commet moins de fautes que Auger, alors le Bulgare aura tout en main pour s'imposer face au Russe. L'incertitude, c'est de savoir si le jeu agressif de Karatsev va pousser Dimitrov à la faute.

⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Dimitrov gagne 3-0 ou 3-1
⭐️ ---


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.

This post is also available in: English