Dans un Grand Chelem, plus on avance dans la compétition, plus il est rare d’assister à des surprises. Tout le contraire de ce qui arrive parfois en première semaine. Voici donc l’énigme qu’il va falloir résoudre si vous souhaitez miser sur cette partie : Su-Wei Hsieh, dont la cote atteint les 7.40, va-t-elle créer une énorme sensation en dominant Naomi Osaka, donnée favorite à plus de 90% ? Sur le papier, il n’y a pas de débat. Seulement, la Taïwanaise ne cesse d’épater les observateurs depuis le début de la quinzaine. Son parcours est en effet remarquable : Tsvetana Pironkova, Bianca Andreescu, Sara Errani et Marketa Vondrousova sont passées à la trappe, incapables de trouver des solutions face aux problèmes posés par le jeu si atypique de la 71ème joueuse mondiale. Changements de rythme, accélérations, slices, volées, contre-temps, tout y passe. Elle rappelle à certains qu'elle fut 23ème au classement WTA en 2013...

De l’autre côté du filet, se dresse une grande championne. Naomi Osaka n’a que 23 ans, mais elle dispose déjà de bien plus d’expérience dans les Majeurs que son adversaire, de 12 ans son aînée. Sur sa route, la Japonaise n’a d’abord laissé que des miettes : 3 jeux à Anastasia Pavlyuchenkova, 5 à Caroline Garcia et à Ons Jabeur. Ce fut bien plus compliqué contre Garbine Muguruza (4-6, 6-4, 7-5, avec 2 balles de matchs sauvées). Étonnant ? Pas du tout, tant l’Espagnole a joué le feu durant presque deux heures. Il a fallu un surplus de concentration et d’agressivité à la numéro 3 mondiale pour s’en sortir. Mais dans l’ensemble, elle a réussi sa partie : 11 aces, 70% des points gagnés derrière sa première, 40 points gagnants pour 36 fautes directes. Seul bémol, mais de taille : elle n’a converti que 5 balles de break sur 14, soit seulement 36%.

Nul doute que Naomi Osaka aura à cœur de rectifier le tir dans ce domaine face à Su-Wei Hsieh. Une tâche largement à sa portée, d’autant que la seconde balle de service, peu rapide, est le point faible du jeu de la Taïwanaise. Lors de ses 4 premières rencontres, celle-ci a oscillé entre 25 et 50% de points gagnés derrière sa deuxième. Une aubaine pour la Japonaise qui, de part sa puissance, possède les armes pour faire mal à son adversaire en un, deux ou trois coups de raquette. Les confrontations précédentes sont très éclairantes : 4/1 pour Osaka, mais 3 victoires sur 4 ont été acquises dans la douleur. Hormis sur la terre de Stuttgart, Hsieh a toujours pris au moins un set à chaque duel face à Osaka. Mieux, elle a même déjà battu la triple championne en Grand Chelem à Miami en 2019.

La force de la Taïwanaise ? Sa « coolitude » ! Bien qu’elle dispute son premier quart de finale dans un Majeur, elle semble très décontractée, en atteste ses déclarations d’avant-match : « Je la trouble ? Vraiment ? D’accord. Mais je ne pense plus que ce soit le cas (Osaka a remporté les deux dernières oppositions). Nous savons tous que c’est une très bonne joueuse. Je ne m’en fais pas, elle va probablement m’écraser sur le terrain, mais je vais essayer de jouer mon jeu et on verra ce qui se passe. » Le problème, c’est que Naomi Osaka semble avoir retrouvé beaucoup de sérénité et la fraîcheur qui lui avait permis de glaner ses deux premiers Grand Chelem, à New York en 2018 et à Melbourne en 2019. Dans ces conditions, la N°3 mondiale devrait trouver les ressources mentales pour survivre au piège Su-Wei Hsieh. Mais dans quelle mesure ? Tout est la question...

L’œil de Julien Varlet : Tout le monde la connaît maintenant, Su-Wei Hsieh possède un jeu à part, à deux mains des deux côtés. Alors bien sûr, elle va brouiller les pistes. Mais cela ne devrait pas suffire, selon moi. La Taïwanaise est dix fois moins puissante que Naomi Osaka. Je vois bien un scénario où Hsieh va faire illusion pendant la première manche, avant que la Japonaise ne s’habitue à sa balle et passe la vitesse supérieure dans le second set. J’adore son jeu atypique, mais je ne l'imagine pas prendre le dessus sur Osaka qui dispose d’un bon jeu de jambes pour contrer le jeu de la Taïwanaise.


L'avis de la rédaction

⭐️ Hsieh marque au moins 6.5 jeux - cote 1.60 disponible sur Zebet

Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.

This post is also available in: English