Jason Jung n’arrive pas à Singapour avec beaucoup de certitudes puisqu’il n’a disputé son premier match de la saison que lundi, lors du challenger de Biella. Le joueur de Taipei s’est incliné face à Soonwoo Kwon en deux manches (6-3, 6-4). Jung a déjà réalisé de très bons résultats en indoor, en challenger (titre à San Francisco), mais aussi sur le circuit principal à l’Open de New York. Sortant des qualifications, il avait atteint les demi-finales en écartant notamment Kevin Anderson, Cameron Norrie et Reilly Opelka. Mais si Jung a de meilleures références, la forme est clairement du côté de son adversaire. Maxime Cressy (172e) a réussi à sortir des qualifications pour disputer l’Open d’Australie - son deuxième Grand Chelem après l'US Open 2020 - grâce à des victoires sur Go Soeda, Yannick Maden et Dustin Brown. Mais il ne s’est pas arrêté là puisqu’il a éliminé, en trois sets, Taro Daniel avant de gêner Alexander Zverev lors du second tour (7-5, 6-4, 6-3) grâce à son jeu ultra offensif que l’on avait déjà aperçu au Great Ocean Road face à Pierre-Hugues Herbert. Cressy s’était incliné dans un match très accroché, mais avait tout de même montré de très belles choses, encourageantes pour la suite (6-7, 7-6, 7-5). Au vu de la forme des deux hommes, il est logique de donner le Franco-Américain comme favori qui pourrait, s’il continue sur sa lancée, passer quelques tours dans ce tournoi... Joueur à suivre en tout cas...


Alexei Popyrin vs Christopher Eubanks

Sur ce début de saison, Alexei Popyrin semble avoir fait de réels progrès dans le jeu. Le jeune australien de 21 ans a réalisé une bonne rentrée au Murray River où il a atteint le 3e tour en dominant notamment Tommy Paul en deux manches (6-4, 6-3). Au tour suivant, il n’est pas passé loin de faire tomber Grigor Dimitrov, en le gênant beaucoup grâce à sa qualité de retour. Popyrin a continué sur sa lancée lors de l’Open d’Australie en éliminant David Goffin en cinq manches, alors qu’il était mené 2 sets à 1. Il n’a malheureusement pas pu dépasser l’obstacle Lloyd Harris, dans un nouveau match en cinq sets. L’Australien n’a pas vraiment de victoires référence en indoor, mais il a tout de même sorti quelques bons matchs durant sa jeune carrière sur les éditions 2018 et 2019 du tournoi de Bâle et à Stockholm notamment avec des victoires contre Paire et Kwon par exemple. Au vu de son niveau de jeu affiché sur la tournée australienne, Popyrin est favori face à un Christopher Eubanks (219e) sorti des qualifications. L’Américain n’a gagné que 4 petits matchs dans sa carrière sur le circuit ATP (sur 17) et n’est pas vraiment en réussite en indoor (47% de victoires sur en challenger, sa moins bonne marque) malgré sa qualité de service. L'Australien retourne mieux qu'Eubanks et tient mieux la balle à l'échange.


Yoshihito Nishioka vs Michael Mmoh

La tête de série n°5 du tournoi n’a pas très bien lancé sa saison. Il ne l’a même pas lancé du tout puisqu’il a perdu les trois matchs qu’il a disputés en 2021. Lors de l’ATP Cup d’abord avec des défaites face à Andrey Rublev puis Guido Pella, deux fois en deux manches, puis à l’Open d’Australie où il a perdu très sèchement contre Pedro Martinez Portero malgré le gain de la première manche (6-7, 6-1, 6-1, 6-1). Le Japonais a déjà montré qu’il pouvait être performant en indoor notamment en fin de saison dernière où il avait atteint les quarts de finale à Cologne en battant Edmund et Struff. Pour ce premier tour, il sera opposé à l’un de ses amis, Michael Mmoh (177e) que Nishioka « connait très bien ». De ses propres mots, le Japonais s’attend à un match « loin d’être facile » face à l’Américain qui a réalisé un début de saison encourageant. Mmoh s’est hissé dans le tableau final de l’Open d’Australie et a même atteint le second tour après une victoire en cinq sets contre Viktor Troicki. Face à Rafael Nadal au tour suivant, il a montré un beau visage et n’a pas hésité à lâcher ses coups (6-1, 6-4, 6-2). De par son statut, Nishioka est un favori logique de ce premier tour, mais attention tout de même à l’Américain qui pourrait lui poser quelques problèmes.


Taro Daniel vs Ramkumar Ramanathan

Si ces résultats en indoor sur le circuit ATP sont assez médiocres (2 victoires pour 14 défaites), Taro Daniel a montré, en challenger, qu’il pouvait produire de belles performances sur cette surface. Fin 2020, il avait d’ailleurs remporté le tournoi d’Hambourg. Son début de saison n’a pas été flamboyant puisque le Japonais a été repêché en tant que lucky loser lors de l’Open d’Australie après une défaite contre Elias Ymer (6-1 6-2). Au premier tour, il s’est incliné face à Maxime Cressy en trois manches. Cela porte donc à trois son nombre de défaites contre des joueurs moins bien classés que lui depuis le début de l’année, Daniel chutant également au premier tour à Murray River face à Andrew Harris (226e). Mais pour son entrée en lice à Singapour, il sera tout de même favori face à Ramkumar Ramanathan (190e), qui n’a pas disputé le moindre match sur le circuit ATP (hors qualifications) depuis plus d’un an. L’indien n’est pas vraiment à l’aise en intérieur (seulement 45% de victoires). L’expérience de Taro Daniel devrait faire la différence sur  ce match. Mais méfiance.


Lloyd Harris vs Adrian Andreev

Lloyd Harris reprendra-t-il l’indoor là où il l’avait laissé fin 2020 ? Auteur d’une très belle fin de saison où il avait enchainé deux quarts de finale consécutifs à Cologne et à Anvers alors qu’il sortait des qualifications, le Sud-Africain aura sans doute de vraies ambitions dans un tournoi très ouvert. Même s’il a chuté face à un adversaire moins bien classé que lui au troisième tour, Harris a réalisé un Open d’Australie de belle facture en battant notamment un bon Alexei Popyrin en cinq manches au deuxième tour. Sur une surface qu’il affectionne (59% de victoires), il aura un premier tour à sa portée s’il réalise un match sérieux. Face à lui, le jeune Adrian Andreev (419e) n’a jamais gagné un match en indoor (pour 7 défaites) et vient de s’incliner au premier tour du challenger de Biella face à Matthias Bachinger (276e). Si le Bulgare a montré de réels progrès depuis la saison dernière, Lloyd Harris reste au-dessus de son adversaire mais son inconstance incite à la prudence...


L'avis de la rédaction

⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Victoire Cressy ✅ / Victoire Popyrin✅
⭐️---


Un mois d'abonnement offert sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Betclic et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBNPRONOS au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Betclic-1024x570.jpg.