Taro Daniel s’est imposé, non sans mal en trois manches contre Ramanathan ce lundi. Le différentiel au classement (119ème contre 200ème ) et l’expérience sur le circuit ATP (150 matchs joués contre 50) pouvaient annoncer une victoire à sens unique. Seulement, le Japonais a eu du mal à installer sa dynamique, avec notamment un manque de vivacité et de lucidité dans ses placements et en retour de service (15 aces concédés).
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.