C’est le match qu’il ne faut pas rater. Une opposition qui devrait nous offrir beaucoup de spectacle. D’un côté, on aura la hargne de Danielle Collins, qui vient de battre la numéro 1 mondiale et tenante du titre de ce tournoi d'Adélaïde. Dans les deux sets, Barty avait le break d’avance mais la force d’abnégation de l’Américaine a été mise en valeur sur ce match avec beaucoup de caractère chez cette guerrière. Mais on a quand même senti que l’Australienne n’était pas forcément à 100 % de ses capacités physiques. On le répète. Barty était strappée à la cuisse pendant tout l’Open d’Australie et signait un retour à la compétition après 8 mois d’absence. Certaines échéances sont également prévues à Doha, la semaine prochaine. Ceci étant, pour en revenir à Collins, on peut dire qu’elle a fait imploser l’Australienne avec sa puissance et sa capacité à accélérer la balle d’une façon assez déconcertante, notamment en revers. Et pourtant, le tournoi précédent à Melbourne (4 jours en arrière), ne s’était pas bien terminé avec une grosse gêne au dos. Elle a même été contrainte de servir à la cuillère sur certains points et avait fini le match en pleurs. Son premier tour ici contre Zheng était piégeux mais elle a rassuré concernant sa condition physique, malgré une prestation plutôt moyenne.

Swiatek est dans son année de confirmation après son premier titre remporté sur le circuit WTA, qui n’est autre que Roland Garros. Et même si l’ocre est sa surface de prédilection, elle a montré beaucoup améliorations dans son jeu en ce début de saison sur dur. Sans réussir des prestations exceptionnelles, la jeune Polonaise de 19 ans a l’air plus sereine, sûre de sa force. Elle est très créative et opportuniste - mais parfois trop justement - et ce jeu très osé la fait partir à la faute. Son volume de jeu en fond de court est impressionnant, tout comme son jeu de jambes qu’elle maîtrise parfaitement en défense. Elle est très rapide et possède une bonne couverture du terrain. Sur ses deux tours a priori facile dans ce tournoi, c’est elle qui a mené la danse et qui a réalisé les coups gagnants et les fautes à l’image de son second set contre Inglis. On a remarqué cette force tranquille de la Polonaise lorsqu’au 7ème jeu, après 6 rounds vraiment disputés, elle a décidé elle-même d’accélérer et de faire la décision.

Alors un match à haute intensité nous attend. On a rarement vu Collins enchaîner autant de tournois consécutifs et elle l’avait payé cher la semaine dernière. Est-ce qu’elle pourrait accuser le coup après un exploit renversant ? Ou alors sera-t-elle encore plus transcendée ? Difficile de donner une réponse exacte à ces questions. Ce qui est sûr, c’est que ce sont deux joueuses qui auront la volonté de faire mal (l’une à l’autre) en déployant leur style de jeu bien différent. Il est logique de donner un léger avantage à Swiatek même si elle fera sans doute plus d’erreurs car elle est très créative. Mais elle a cette faculté de jouer les coups différemment et d’attaquer de multiples zones, notamment avec ce revers décroisé voire long de ligne qui pourrait bien gêner Collins. Cette dernière est quand même très puissante lorsqu'elle porte son coup vers l’avant donc ce sera celle qui sera la plus entreprenante et créative qui l’emportera.


Anastasia Sevastova vs Jil Teichmann

Anastasjia Sevastova retrouve des couleurs dans ce tournoi d’Adélaïde avec beaucoup d’application et d’implication dans son premier tour. Un second tour mené de la tête des épaules face à McHale qui remplaçait Elise Mertens, forfait. Elle est de retour aux affaires avec beaucoup d’envie dans chacun de ses matchs. Elle aime mettre du faux rythme et varier le jeu. Pour autant, elle possède une très belle main pour agacer ses adversaires. Sa qualité de première balle est remarquable depuis le début du tournoi avec 75% de réussite et 70% de points remportés derrière sa première balle. Son service lui permet de rendre ses mises en jeu plus simple. Son body language du premier tour donne envie de croire en son renouveau pour une joueuse qui avait frôlé le top 10 en 2018 (11ème joueuse mondial). Dans son interview d’après-match du second tour, elle a déclaré se sentir bien et retrouver du plaisir sur le court. Elle n'a encore concédé aucun set en deux matchs et elle compte continuer sur cette lancée.

Pour cela, elle devra se défaire de la Suissesse Jil Teichmann qui continue sa belle aventure après son quart de finale la semaine dernière lors du Phillips Island Trophy. Elle vient de remporter deux tours face à Mladenovic et Qiang Wang. Deux matchs en demi-teinte avec du bon et moins bon. Elle est moins constante à l'échange et se précipite trop. Elle reste malgré tout une joueuse difficile à déborder avec son sens de l’anticipation et sa faculté d’aller de l’avant pour venir chercher les points au filet. Son service reste une force mais il n'est très irrégulier cette semaine avec seulement 50% de réussite, ce qui l'oblige à faire la différence dans le jeu.

Teichmann est la favorite des bookmakers. Pourtant, Sevastova est bien plus en forme et en rythme cette semaine au niveau de son tennis. Elle retrouve ses qualités de 2018 à savoir un bon retour très propre avec beaucoup de longueur et une bonne qualité de service. Elle a cette faculté de toujours faire jouer, et même déjouer ses adversaires. La Lettone a envie de bien réussir du côté d’Adélaïde et la voir outsider est assez étonnant. La value est clairement sur elle. Sevastova a toutes les cartes en main pour venir s’imposer cette nuit.


Cori Gauff vs Shelby Rogers

Voilà une autre belle affiche de ces quarts de finale. Après un début de saison compliqué, où la motivation nous paraissait pour le peu minime, Coco Gauff retrouve des couleurs depuis l’Open d’Australie. Et pour seulement débattre de son tournoi actuel, on peut dire que qu'elle a récupéré le bon wagon. D’abord elle s'est sortie d’un bourbier contre la très talentueuse Paolini, qui commence à progresser sur une surface qui n’est pas la sienne. Elle sort aussi d’un match très disputé contre une Martic pas encore à son top niveau. Dans le premier set, on a d'ailleurs constaté beaucoup de précipitation de la part de Gauff, ce qui n’est pas son registre. Elle a donc donné beaucoup de points gratuitement. Et dans la seconde partie du match, sans forcément performer à la relance, Gauff a su retrouver une régularité sur ses premières balles pour ne concéder aucun break sur les deux derniers sets. On sait que c’est au service que Coco a du mal à se trouver une régularité.

Shelby Rogers a quant à elle réalisé son plus beau match, en ce début de saison, en sortant lourdement Johanna Konta (6-2, 6-2) alors que celle-ci venait pour se relancer après de récentes douleurs abdominales. On connait les qualités au service de Shelby, avec une volonté d’abréger l’échange et de faire mal sur les 3 premiers coups de raquette. Mais même elle fut étonnée de son niveau de jeu à la relance dans ce match. En interview d’après match, Rogers a carrément confié qu’elle ne savait pas qu’il lui était possible de relancer de la sorte. Pendant tout le match, elle a mis en difficulté la Britannique sur ses secondes en trouvant énormément de longueur et même parfois sur retour de première. Rogers a donc asphyxié son adversaire, de bout en bout, en dominant Konta presque dans tous les compartiments du jeu, mis à part les longs échanges. Faut aussi savoir que Rogers n’a perdu que contre la numéro 1 mondiale en ce début de saison et qu’elle retrouve des sensations exceptionnelles. Pour cette joueuse qui chercher à retrouver son meilleur niveau depuis 2017, c’est une réelle satisfaction. Son classement actuel (53ème) ne reflète absolument pas son talent. Si elle poursuit sur ce rythme encore quelques semaines, elle atteindra rapidement le top 20 mondial.

La tendance actuelle donne donc logiquement un certain avantage à Rogers, plus en confiance. Gauff revient bien après un début de saison un peu tendre de sa part. Mais elle n’a pas vraiment bien relancé sur son match contre Martic avec beaucoup de précipitation et d’imprécisions. Shelby possède un pourcentage de premières assez constant et elle s’appuie sur sa spontanéité pour sortir tout de suite ses adversaires de leur zone de confort. Si Gauff fait preuve de fébrilité sur ses secondes, un peu comme à son habitude, elle pourrait être rapidement sanctionnée. Le plan de Shelby sera très simple. Faire mal à Coco, très tôt dans l’échange.


Storm Sanders vs Belinda Bencic

L'Australienne continue sa belle aventure après ce nouvel exploit face à la 28ème joueuse mondiale, Yiula Putintseva. Elle a su montrer qu’elle était pleine de ressource pour tenir le match et le remporter au bout de la 3ème et dernière manche. La Kazakhe n’est pas une joueuse facile à jouer, mais Sanders a su jouer le jeu adéquat pour venir la battre avec un jeu porté vers l'avant et ce revers décroisé qui ont eu raison de son adversaire. Elle a une nouvelle fois joué sans complexe et n'hésite pas en saisissant toutes les opportunités qui viennent à elle. C'est une quatrième victoire d’affilée pour cette joueuse qui n’avait jamais performé sur le circuit principal jusque-là. Elle évolue le plus souvent en double et cela se voit par son aisance au service et à la volée. Elle se sent très bien ici à Adélaïde et a envie de continuer l’aventure autant qu’elle le pourra. Elle devra être prête et s’attendre à un véritable combat pour son premier quart de finale sur le circuit WTA.

Elle va retrouver la 12ème joueuse mondiale, Belinda Bencic. La Suissesse a eu beaucoup de mal à trouver son rythme à l’Open d’Australie malgré deux victoires pour atteindre les seizièmes de finale. Pour son premier tour qui l’opposait à la Japonaise Misaki Doi, elle n’a pas fait dans la demi-mesure avec un jeu très entreprenant et une prise de balle très tôt. Son service a retrouvé de la régularité par rapport à ses dernières prestations. Dans le jeu, elle nous a laissé entrapercevoir un rythme et une belle cadence avec beaucoup d’implication et de concentration et moins d’agacement. Elle est dans une partie de saison qu’elle apprécie beaucoup avec des conditions de jeu rapides qui favorisent son jeu. Elle se verrait bien aller chercher ce titre dans un WTA500 avec un tableau assez ouvert.

Ce match s’annonce intense avec deux joueuses qui aime jouer l’offensive. Belinda Bencic est donnée favorite par les bookmakers et ce statut est tout à fait légitime au vu de son classement et de sa prestation du premier tour. Toutefois, on devrait s’attendre à un véritable combat avec une Storm Sanders qui va tout tenter et ne lâchera rien. Pour autant, Belinda Bencic saura se défaire de l’Australienne en prenant le jeu à son compte comme elle sait le faire en prenant la balle tôt et en cherchant à être agressive dès le retour comme elle sait si bien le faire. La cote de la Suissesse ne vaut pas la peine d’être prise pour autant.


L'avis de la rédaction

⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Sevastova 1 set
⭐️ Victoire Rogers / Victoire Sevastova / Victoire Swiatek


Un mois d'abonnement offert sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Betclic et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBNPRONOS au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Betclic-1024x570.jpg.

This post is also available in: English