On pourrait avoir ce samedi en finale du tournoi WTA 500 d'Adelaïde la présence de deux jeunes joueuses dont la somme de l'âge est inférieure à celle de Serena Williams. Coco Gauff et Iga Swiatek ont faim de titres malgré leur jeune âge. Elles partiront toutes les deux favorites de leur demi-finale. Présentation des matchs.


Cori Gauff (16 ans) retrouve le dernier carré d'un tournoi WTA pour la première fois depuis le tournoi de Lexington en août 2020. La jeune Américaine enchaîne bien depuis les qualifications avec beaucoup de matchs accrochés que ce soit face à Kaia Juvan pour atteindre le tableau principal ou encore face à Martic ou Rogers pour atteindre les demi-finales. Elle a créé une grosse surprise la nuit dernière en retournant un match bien mal embarqué en étant mené 2-6, 2-4, 0-30 pour finalement gagner 2,6, 6-4, 6-4. Elle a su faire preuve de combativité et d’un mental de guerrière pour faire déjouer son ainée qui avait le match en main. Rogers a fait preuve d’un manque de lucidité dans ses choix dans les moments importants. Sans doute due à l’enchaînement des matchs qu’elle a pu connaître ces dernières semaines après son quart de finale au Yarra Classic Valley et son huitième de finale à l’Open d’Australie. Pour autant, il ne faut pas enlever la prouesse réalisée par cette jeune joueuse qui va connaître sa troisième demi-finale sur le circuit WTA. Le service de Gauff reste efficace mais encore bien trop irrégulier (6 doubles fautes sur ses trois premiers matchs du tour principal) et encore plus quand elle joue des joueuses offensives qui aiment entrer dans le terrain. Gauff préfère s'appuyer sur ses qualités défensives et de contre pour mettre à mal ses adversaires. Une attitude qui peut aussi la rendre parfois passive dans ses matchs.

Elle va affronter une joueuse qui retrouve des couleurs après une reprise plutôt timorée à l’Open d’Australie où elle a alterné le bon et le moins bon dans ses matchs. Dans ce tournoi d’Adelaïde, Bencic arrive avec beaucoup d’envie et de détermination qui se ressentent sur le court. Lors de son premier tour face à Misaki Doi, elle a su étouffer la Japonaise avec beaucoup d’agressivité. Dans son second tour, elle n’a pas eu un match simple contre la joueuse surprise Storm Sanders. L’Australienne était poussée par un public chaud bouillant. Pour autant, la Suissesse est restée dans son schéma de jeu avec une prise de balle tôt et une envie de faire la différence dès le retour avec son sens de l’anticipation. Elle a su montrer beaucoup d’agacement sur le terrain la semaine dernière face à Svetlana Kuznetsova en sortant complètement du match pendant 1 set et demi. Cette semaine, elle est vraiment appliquée avec une âme de guerrière, en témoigne son poing levé après avoir remporté le plus beau point de la nuit dans un combat dantesque.

On sait qu’elle est très émotive sur un court mais elle reste une joueuse très perfectionniste qui veut toujours bien faire. Son service restait un véritable handicap la semaine dernière. Aujourd’hui, elle retrouve son rythme et sa cadence de jeu et cela se ressent dans sa stabilité au niveau du service et bien loin de ses 11 et 12 doubles fautes lors de l’Open d’Australie. Dans le jeu, elle aime toujours autant prendre la balle tôt pour enlever du temps à ses adversaires afin de les prendre de vitesse. Elle n’aime pas reculer et rester sur sa ligne de fond du court. Physiquement, elle travaille dur avec son compagnon qui est aussi son préparateur physique. Elle semble plus athlétique et prête pour tenir de gros combats.

Dans ce match, Coco Gauff est donnée légèrement favorite par les bookmakers. Une chose plutôt étonnante. On aurait pu s'attendre à des cotes égales de chaque côté. Le match up et l’expérience pourraient bien être en faveur de Belinda. Sa faculté a toujours allé de l’avant, rester sur sa ligne de fond de court sans reculer va lui permettre de prendre du temps à l’américaine sur chaque frappe. La qualité et l’agressivité de retour de Bencic pourraient bien mettre sous pression son adversaire du jour qui reste irrégulière avec son service et surtout sa seconde balle. Coco Gauff pourrait bien devenir passive face à l’opportunisme et la détermination suisse pour venir la bouger. Belinda Bencic avec une cote supérieure à 2 semble très intéressant car son plan de jeu devrait agacer Gauff, à savoir un jeu agressif qui lui avait causé des problèmes notamment face à Brady à Lexington ou encore Sakkari à Abu Dhabi au mois de janvier dernier.


Jil Teichmann vs Iga Swiatek

Quelle sensation de voir la Suissesse en demi-finale d’un WTA 500, sur une surface qui n’est pas la sienne. Et on est loin du hasard. Elle avait déjà atteint les quarts de finale la semaine dernière au tournoi de Melbourne. Malgré un léger déficit de puissance, Teichmann est une joueuse qui progresse sur surface rapide. Là où elle a essentiellement pris de l’ampleur, c’est dans la structuration de son jeu. Avant, elle avait tendance à se montrer trop passive et subissait le jeu adverse. Et on le voit cette semaine, et surtout sur ce début de saison, elle utilise sa variété comme une réelle arme pour performer avec son coup de poignet gauche très précis, capable de trouver des angles et des trajectoires juste fabuleuses. Son coup droit est de plus en plus efficace. Teichmann a même prouvé qu’elle avait mental d’acier en sauvant deux balles de match contre Sevastova. Elle n’a pas joué les top joueuses du moment jusqu' ici, mais cette demi-finale, elle l’a mérité.

Swiatek, à peine 19 ans, est dans son année de confirmation. Et après un début de saison mitigé, la jeune Polonaise est en train d’afficher ses ambitions, même sur dur. Deux tours sans forcer avant son quart, elle a ensuite corrigé Collins 6-2, 3-0 avant de la voir abandonner pour une petite gêne assez minime. Elle a récité son tennis dans ce match. Très vive sur ses appuis en fond de court, elle a prouvé qu’elle avait de réelles qualités défensives. Toujours aussi créative dans le jeu, Iga a dominé Danielle en lui faisant tourner la tête. Elle est performante dans tous les compartiments du jeu. Son seul souci, c’est qu’elle veut tellement oser dans chaque position qu’il y a parfois du déchets.

Pas vraiment de spot intéressant à prendre sur ce match. Un over jeu de la part de Teichmann pourrait être à tenter car la cote est relativement élevée mais la Suissesse a puisé dans ses ressources contre Sevastova et elle pourrait payer son tournoi éprouvant. Iga va essayer d’être la plus créative possible et même si tout n’est pas parfait, elle est tellement monstrueuse physiquement que je la vois prendre l’ascendant à ce niveau. Ce serait étonnant d’assister à une surprise dans cette demi-finale.


L'avis de la rédaction

⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️Victoire Bencic
⭐️ ---


Un mois d'abonnement offert sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Betclic et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBNPRONOS au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Betclic-1024x570.jpg.

** Victoire Bencic

This post is also available in: English