Est-il enfin de retour ? C’est bien possible. Même si cela reste à confirmer, David Goffin semble être sur la bonne voie, en tout cas. Et oui, depuis sa finale au Masters 1000 de Cincinnati en 2019, le Belge n’avançait plus : 25 victoires pour 22 défaites avant le début de l’Open Sud de France, un bilan à l'équilibre indigne d’un ancien TOP 10 et finaliste du Masters en 2017. Dans cette période si particulière liée à la pandémie du coronavirus, le N°15 mondial avait avoué ressentir un manque d’entrain, ce qui n’a pas été sans conséquence sur son jeu. Mais depuis le début de l’année, avec son nouveau coach, Germain Gigounon, Goffin travaille à fond ces petits détails - déplacements, coup d’œil, timing - qui ont fait sa force ces dernières années. Et malgré deux défaites prématurées au Great Ocean Road Open et à l’Open d’Australie, respectivement contre Carlos Alcaraz et Alexei Popyrin, on avait vu du mieux lors du premier tournoi de l’année à Antalya, où il avait atteint le dernier carré, ne perdant qu’en 3 manches face à un bon Alex de Minaur.

À Montpellier, dans des conditions de jeu qui lui siéent bien (62% de réussite), il n’a pourtant pas bien démarré, ne venant à bout de Benjamin Bonzi qu’au douzième de jeu de la troisième manche (4-6, 6-4, 7-5). Mais en quart de finale, contre Lorenzo Sonego, un sacré client sur indoor (finale à Vienne en 2020 après avoir sorti Hubert Hurkacz, Novak Djokovic et Daniel Evans), le Belge a assuré : 75% derrière sa première, 56% après sa seconde et 3 balles de break transformées sur 4 (75%). Être décisif dans les moments chauds, voilà ce que David Goffin devra rééditer pour dominer Egor Gerasimov (N°83). Ce dernier sert bien (16 aces en quarts de finale) et dispose dans son jeu de quoi prendre la balle tôt et varier les effets. Sur dur indoor, lui aussi est en réussite (61% de succès). À Montpellier, le Biélorusse se montre très solide. Battre Andy Murray, Aljaz Bedene et Alejandro Davidovich Fokina, ce n’est pas rien. Un indice à prendre en compte : les deux hommes se sont déjà joués il y a pile un an dans un contexte similaire, à Marseille, et c’était le moins bien classé qui s’était imposé (6-4, 7-6). L’heure de la revanche a t-elle sonné pour Goffin ?

L’œil de Florent Serra : En principe, David Goffin est plus solide en fond de court. C’est aussi un meilleur contreur et un meilleur relanceur. Quand le Belge est en forme, il est capable de faire reculer la plupart de ses adversaires. Si c’est ce David-là qui joue en demie, Egor Gerasimov aura du mal à s’en sortir. Le problème, c’est que Goffin n’est pas encore à 100%. Et comme le Biélorusse est lui en pleine confiance, la donne peut s’inverser. D’autant que ce dernier sert bien et sait varier, alternant frappes du fond et quelques montées au filet. Bref, si Goffin est régulier et qu’il parvient à trouver des angles pour faire jouer à son adversaire des frappes compliquées, il va passer. Mais dans le cas contraire… Étant données leurs dernières performances, j’imaginais des cotes plus resserrées. Envie de partir sur David mais c'est un peu risqué.


Roberto Bautista-Agut vs Peter Gojowczyk    

Vous aimez les métronomes et le jeu en cadence ? Après David Goffin, vous voilà de nouveau servi avec Roberto Bautista-Agut ! Mal en point lors de la tournée australienne - une seule victoire pour trois défaites, dont une au premier tour du Majeur australien contre Radu Albot -, le N°13 mondial a retrouvé de l’allant à Montpellier. Après avoir étrillé Grégoire Barrère lors de son entrée en lice (6-0, 6-3), l’Espagnol a écœuré un autre Français, Ugo Humbert, en quart de finale. Précis, régulier et piquant en coup droit, « RBA » s’est imposé en deux sets secs (6-3, 6-3), alors que le jeune tricolore s’avançait presque en favori du tournoi. Implacable au retour, il n’a concédé que 3 aces et surtout, il a réalisé un carton plein sur ses occasions de break (4 sur 4, soit 100% de réussite). Une telle domination que les bookmakers en font un large favori pour sa demi-finale (1,20 contre 4,50).

Une cote d’autant plus basse que Bautista-Agut adore jouer Peter Gojowczyk. En 5 confrontations, il s’est toujours imposé, remportant 12 manches et n’en concédant qu’une seule. De quoi arriver sur le court Patrice Dominguez en pleine confiance ! En outre, l’Espagnol a dominé l’Allemand dans toutes les conditions de jeu possible : à Chennai en 2015 (dur extérieur), à Wimbledon en 2017 et en 2019 (gazon), à Monte-Carlo en 2018 (terre) et même à Montpellier (dur intérieur), même si cette confrontation remonte à 2012, au premier tour des qualifications. Ancien 39ème joueur mondial, Gojowczyk est aujourd’hui 144ème. Vainqueur à Metz en 2017, son unique titre en carrière, l’Allemand apprécie les conditions dur indoor, où il peut exprimer son tennis puissant et à plat. Même s’il semble bien loin du niveau de son adversaire, il faut s’en méfier. Sa semaine montpelliéraine est très positive, avec 3 succès contre Jan-Lennard Struff, Jiri Vesely et Dennis Novak. Malgré tout, Gojowczyk n’a jamais réussi à battre un TOP 20 sur dur intérieur en 7 tentatives, à l’exception de son succès contre Jo-Wilfried Tsonga en Coupe Davis à Nancy en 2014.

L’œil de Florent Serra : Ce sera bien sûr très compliqué pour Peter Gojowczyk. Certes, il est bon sur indoor : il y a eu ce titre à Metz et je me souviens aussi de sa victoire contre Tsonga en Coupe Davis. C’est un joueur capable de créer des surprises. Il frappe fort des deux côtés, en cadence, son coup droit est ample, son revers à plat. ll sait donc remporter des points grâce à des coups gagnants, mais face à lui se dresse un joueur très difficile à déborder et qui possède un superbe jeu de jambes. Si Ugo n'a pas réussi à prendre de vitesse l'Espagnol, je ne vois pas comment Gojowczyk pourra le faire. Roberto Bautista-Agut a vraiment le jeu pour contrer l’Allemand et l’emmener dans des rallyes qui seront à l’avantage de l’Espagnol et qui pousseront à la faute Gojowczyk. Bref, si Bautista est en pleine possession de ses moyens physiques, il ne devrait pas rencontrer trop de problèmes pour battre son adversaire du jour.


L'avis de la rédaction

⭐️⭐️⭐️Victoire Bautista
⭐️⭐️ Victoire Bautista 2-0
⭐️ Victoire Goffin


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.