Joli duel franco-français en perspective ! Un duel aussi de générations puisque les deux tricolores ont un peu plus de 11 ans d’écart. L’expérience ou l’insouciance, qui va l’emporter ? Sur la forme du moment, petit avantage à Clara Burel, qui a accumulé davantage de victoires et de confiance depuis le début de l’année. C’était lors des qualifications de l’Open d’Australie, durant lesquelles elle était parvenu à enchainer 3 succès de rang, avant de s’incliner quelques semaines plus tard au premier tour à Melbourne, contre la Belge Alison Van Uytvanck (4-6, 6-3, 6-4). Pour Alizé Cornet, les premières semaines de 2021 ont été un peu compliquées : 2 victoires pour 3 défaites, dont une au deuxième tour du Grand Chelem australien face à Ann Li (N°69 mondiale) et surtout une autre au Phillip Island Trophy, toujours à Melbourne, contre l’Australienne Kimberley Birrell, seulement 745ème à la WTA.

L’une comme l’autre viennent chercher à Lyon de bonnes sensations. Bien mieux classée, la Niçoise (N°59) est une joueuse polyvalente et accrocheuse, particulièrement intelligente dans la science du contre. Avec 6 titres en carrière, dont un sur dur indoor (Katowice 2014), elle a l’avantage de bien gérer les oppositions face à ses compatriotes (et souvent amies). Elle mène 1/0 face à Kristina Mladenovic et, même si elle est devancée par Caroline Garcia (2/3), c’est bien elle qui a remporté les deux dernières confrontations. Cet élément psychologique sera peut-être moins facile à gérer pour la jeune rennaise. Cela dit, la 218ème mondiale, ancienne finaliste à l’Open d’Australie et à l’US Open dans la catégorie junior (en 2018), a beaucoup de caractère. Elle l’avait notamment montré au premier tour de Roland Garros en s’imposant en 3 manches contre Arantxa Rus, après avoir été mené un set à zéro et 5/6, service contre elle, dans le deuxième acte. Les bookmakers donnent un petit plus à Alizé Cornet (1,61 contre 2,32), ce qui semble assez logique sur le papier. Reste à Clara Burel de démontrer que sa précision, ses contre-pieds et sa bonne main peuvent faire déjouer les pronostics.       

L’œil de Julien Varlet : C’est typiquement le genre de matchs qu’Alizé Cornet finit par remporter. Contre une autre Française, plus jeune, elle sait vraiment y faire. Elle a cette confiance en elle et cet avantage psychologique, celui de gérer des matchs de ce niveau, pour s’imposer, et elle l’a fait souvent par le passé. Certes, Clara Burel a un joli petit jeu. Mais elle manque encore de puissance. Et face à une joueuse qui court partout et contre parfaitement, ça va être difficile pour la Bretonne. En plus, on sent vraiment qu’Alizé veut montrer qu’elle est encore là, d’autant plus lors d’un tournoi en France. On connait ses qualités de guerrière. Enfin, ses gros lifts devraient perturber le jeu en cadence de sa cadette. 


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.

This post is also available in: English