Garbine Muguruza fut la seule à inquiéter Osaka à l’Open d’Australie en se procurant des balles de matchs. Sur ce tournoi de Doha, son tennis d’attaque continue de faire merveille. Elle a battu Kudermetova, Sabalenka à l’issue d’un match d’une grande qualité et Maria Sakkari en deux petits sets. L’Espagnole peut s’appuyer sur un excellent service dont la trajectoire est difficile à lire est très difficile à breaker. Son adversaire, Victoria Azarenka, a battu Kuznetsova, Siegemund et Elina Svitolina, le tout en deux sets à chaque fois. C’est un véritable test que devra passer Azarenka face à Muguruza. Contrairement au jeu attentiste de Svitolina, l’Espagnole va agresser continuellement son adversaire qui risque de se retrouver en difficulté, surtout avec les douleurs au dos persistent ce vendredi. Les deux femmes se sont rencontrées quatre fois par le passé (2 fois sur dur et 2 fois sur terre battue). Elles sont pour le moment dos à dos. La cote de l'Espagnole a littéralement fondue en raison de l'état physique de la Biélorusse, incapable de s'asseoir sur son banc aux changements de côté. Si l’Espagnole sert bien, elle aura toute ses chances pour atteindre la finale.

Garbine Muguruza : « A Abu Dhabi, Sakkari avait joué un match incroyable. Aujourd'hui, je devais forcément augmenter mon niveau de jeu pour éviter la défaite. Je savais qu'elle allait être coriace et je suis heureuse de me sentir aussi bien sur le court et d'être en demi-finale. Je me rapproche de plus en plus du titre. J'ai vraiment hâte. »

Victoria Azarenka : « Je suis vraiment fière de la façon dont j'ai géré mentalement et abordé ce match. Nous verrons plus tard si j'ai pris un risque d'aggraver ma blessure. J'espère que non, mais quand vous avez de l'excitation et de l'adrénaline et que vous êtes sur le court central à Doha … c'est un jugement un peu différent que lorsque vous êtes à la maison et que vous sortez pour vous entraîner. »

L’œil de Julien Varlet : Il y a quelque chose à signaler d’entrée. La blessure au dos de Victoria Azarenka. Contre Elina Svitolina, elle a fait appel au kiné dès le deuxième jeu du match. À tel point que l’Ukrainienne a sans doute pensé qu’elle allait pouvoir s’imposer tranquillement. Mais c’est mal connaître la Biélorusse, très combative. En demie, contre Garbine Muguruza, cela risque de ne pas passer. Cette douleur, à froid, peut la gêner. D’ailleurs, la cote est largement en faveur de l’Espagnole. Aussi, Muguruza est en pleine forme. Elle a étrillé Maria Sakkari. Et je trouve qu’elle est de plus en plus offensive, prenant un maximum d’initiatives et finissant quelques points au filet. Bref, elle pourrait faire très mal à Azarenka, à la fois en puissance et sur le plan de la vitesse du jeu. 


Petra Kvitova vs Jessica Pegula

Jessica Pegula a réussi à prouver que son parcours à l'Open d'Australie n'était pas dû au hasard. Sortie des qualifications, l'Américaine devrait avoir un peu plus de résistance avec Petra Kvitova. La Tchèque semble profiter des conditions à Doha, après un Open d'Australie décevant, pour jouer un bon tennis. Petra Kvitova (10ème mondiale) a gagné son billet pour cette demi-finale en remportant un match accroché face à Anett Kontaveit. Elle a alterné le bon et le moins bon dans ce match. Comme souvent, c’est son service qui a été le régulateur de cette rencontre. Particulièrement efficace au premier set, son premier service lui a permis de remporter de nombreux points (71% des points gagnés avec une première qui passait). Elle a eu un vrai temps faible au 2ème set où elle a laissé son adversaire prendre le jeu à son compte. La Tchèque a concédé 4 fois son service dans ce deuxième set et s’est rapidement trouvé en difficulté face aux retours puissants de l'Estonienne. Kontaveit semblait avoir trouvé la bonne tactique et la bonne longueur de balle pour troubler Kvitova. Mais, elle a perdu pied dans le 3ème set, trahie par son service (seulement 37% de points gagnés sur son premier service).

Jessica Pegula a joué très juste face à Pliskova en quarts de finale (6-3, 6-1). Elle a su se montrer solide et a réussi à lire parfaitement le service de la Tchèque qui devait être un peu fatiguée de son long combat la veille face à la Tunisienne Ons Jabeur. Les deux femmes s’étaient rencontrées à l’US Open en 2020 et Kvitova avait eu raison de Pegula en deux sets. Il faudra se méfier malgré tout de Pegula qui progresse match après match. L’Américaine a un jeu offensif. Elle est très bonne à la relance. Son jeu d’attaque risque de poser des soucis à Kvitova si cette dernière ne sert pas bien.

Jessica Pegula : « Je n'ai aucune idée d'où vient cette qualité de jeu pour être honnête. Je joue juste chaque match avec un bon état d'esprit je suppose, et la confiance vient juste avec ça. Je pense vraiment que quand j'ai gagné mon premier titre à Washingtonen en 2019, j'ai construit une tout autre carrière à partir de là. Et puis je pense, juste mentalement, que je suis vraiment bon depuis un an malgré ce contexte pandémique. Je savais que les choses allaient être différentes, et je pense que j'ai juste décidé de baisser la tête et de travailler et ouais, d'aller jouer en ayant rien à perdre. Je me sens ici à Doha. J'ai eu un match difficile en qualifications, mais à part ça - je suppose que c'est bien d'avoir pu gardé un peu d'énergie aujourd'hui pour mieux arriver reposée demain. »

Petra Kvitova : « J'ai déjà joué plusieurs fois Kontaveit, et ce fut toujours difficile comme aujourd'hui. Je suis contente d'avoir trouvé un moyen de prendre l'avantage dans ce troisième set. J'ai avancé point par point et je pense que ça a fait une grande différence. Dans les rallyes, c'était du 50/50 et n'importe qui pouvait le gagner ce match mais quand j'ai mis la pression en retour. Ce n'était pas facile aujourd'hui avec le soleil et les ombres et tout, ça a été assez difficile...»

L’œil de Julien Varlet : Je pense que Petra Kvitova va s’imposer. C’est vrai, Jessica Pegula continue sur sa lancée de l’Open d’Australie. La voici en demie sans avoir perdu un set et en infligeant une correction à Karolina Pliskova. Seulement, je pense que son jeu classique de puncheuse va se heurter aux qualités de gauchère de son adversaire. La Tchèque va perturber l’Américaine avec son service extérieur et ses coups droits courts croisés. Des atouts qui pourraient faire exploser Pegula, qui est plus à l’aise en cadence et droit devant. Les deux joueuses sont à l’aise sur cette surface. La Tchèque s’était imposée à l’US Open lors de leur première confrontation. Je vois bien Kvitova chercher un résultat, elle qui n’a pas réussi sa tournée à Melbourne (défaite au 2ème tour au Yarra Valley Classic et à l’Open d’Australie). 


L'avis de la rédaction

⭐️⭐️⭐️ ---
⭐️⭐️ Victoire Muguruza
⭐️ Victoire Muguruza 2-0


Un mois d'abonnement offert sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Betclic et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBNPRONOS au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Betclic-1024x570.jpg.

This post is also available in: English