Le tournoi WTA de Dubaï existe depuis 2001 et va donc fêter ses 21 ans cette année. Depuis la récente réforme du circuit féminin, les Emirats accueillent donc un tournoi WTA 1000, catégorie reine derrière les Grands Chelems. Néanmoins, contexte pandémique oblige, le prize money a été divisé par trois puisque la vainqueur remportera 221.500$ contre 700.000$ l'an passé.

C’est une joueuse qui n’est plus en activité qui détient le record de victoires depuis 2007. La Belge Justine Hénin l’a remporté à quatre reprises (2003, 2004, 2006, 2007) bien loin des huit titres détenus par le maestro Roger Federer sur le circuit masculin. Venus Williams n’était pas loin du record de la Belge avec trois titres (2009, 2010 et 2014). À ce jour, il ne reste que deux joueuses qui peuvent potentiellement rattraper ces icônes du tennis féminin. Simona Halep et Elina Sviloina comptent deux titres chacune. Pour cette édition 2020, Elina Svitolina se verrait bien aller chercher un troisième tant elle apprécie ce tournoi. Mais elle devra batailler avec des grandes joueuses comme Karolina Pliskova, Aryna Sabalenka ou encore une certaine Belinda Bencic. La Suissesse avait remporté le titre en 2019 après un tournoi extraordinaire en créant la surprise cette année-là.

Le tournoi aura l’occasion d’accueillir les meilleures joueuses du circuit malgré l’absence de la récente vainqueur de l’Open d’Australie Naomi Osaka ou encore la tenante du titre Simona Halep. Sans compter l’absence de la numéro 1 mondial, Ashleigh Barty qui s’est retirée pour une blessure à la cuisse. Les conditions climatiques seront optimales même si le thermomètre pourrait atteindre jusqu’à 35 degrés en fin de semaine. La surface est plutôt rapide et favorise les frappeuses et les grosses serveuses, tout comme les joueuses qui savent utiliser leurs qualités de contre à la perfection. Une opposition de style avait fait ses preuves à la dernière finale entre Simona Halep et ses qualités de défense hors pair et Elena Rybakina avec un jeu tout en puissance de frappe.

Pour cette 21ème édition, nous devrions assister à de très beaux matchs malgré l’absence de public. La question est de savoir si nous allons voir une surprise émerger...

Image

1er quart de tableau

La tête de série n°1 est de retour à DubaÏ. Elina Svitolina avait fait le doublé en 2017 et 2018 dans ce tournoi. Ce sont des conditions qu’elle affectionne dans une ville où elle se sent bien chaque année. Pour autant, ses résultats sont en demi-teinte en ce début de saison avec un huitième de finale à l’Open d’Australie et un quart de finale lors du Gippsland Trophy. Elle montre du mieux sur chacune de ses rencontres à l'exception de cette défaite incompréhensible contre une Azarenka blessée. Pour cela, elle va connaître un quart de tableau pas si simple. L’Ukrainienne pourrait bien retrouver l’une des joueuses en forme du moment, Maria Sakkari. Elle a disputé quatre tournois depuis le début de la saison en atteignant le stade des demi-finales à deux reprises (Grampians Trophy & Abou Dhabi) et celui des quarts des finales au tournoi de Doha cette semaine. La Grecque est une véritable athlète et une joueuse difficile à bouger avec une véritable puissance de frappe. Son service est devenu une véritable arme depuis le début de saison.

L’un de ces deux joueuses devrait logiquement atteindre les quarts de finale, mais une joueuse pourrait bien venir perturber la hiérarchie. Jelena Ostapenko retrouve des couleurs avec le retour de Marion Bartoli à ses côtés. La Lettone travaille dur pour retrouvant de la confiance en son jeu et surtout son service. Elle a proposé une prestation solide lors du son 1er tour à Doha et un peu convaincante au second tour. Pour autant, sa puissance de frappe et son envie de revenir au plus haut niveau avec une coach qui la pousse sans cesse devraient lui permettre de faire quelque chose à Dubaï. De l’autre côté de ce quart de tableau, on va retrouver Madison Keys qui enchaîne son deuxième tournoi après sa reprise à Doha où ses prestations ont été encourageantes malgré le manque de rythme. Elle dispose d’une puissance naturelle et d’une qualité de service remarquables. Elle devrait disposer d’un premier tour de chauffe pour se mettre en jambes afin d’attaquer un second tour qui peut s’annoncer comme un piège.

Elle pourrait bien retrouver en effet la jeune Anastasia Potapova. La Russe n'a pas des résultats impressionnants mais ses performances sont très encourageantes, notamment sa prestation très remarquée face à Serena Williams à l’Open d’Australie. Elle possède un style de jeu puissant et entreprenant comme la nouvelle génération qui émerge sur le circuit WTA. Elle n’a peur de rien avec une envie de faire tomber les meilleures joueuses. Une occasion qu’elle pourrait avoir lors de son second tour. On va aussi retrouver la gagnante de l’édition 2019, Belinda Bencic où elle avait battu Sabalenka, Halep, Kvitova ou encore Svitolina. La Suissesse a connu un début de saison compliqué par le manque de rythme lors de l’Open d’Australie. Du côté d’Adélaïde, elle a atteint la finale en montrant un niveau de jeu digne de son classement avec toujours cette faculté de prendre la balle tôt et venir agresser son adversaire. Au vu du tableau, elle pourrait se hisser jusqu’au 3ème tour.


2ème quart de tableau

On va retrouver la récente titrée à Doha et tête de série n°4, Petra Kvitova. L’expérimentée Tchèque va enchaîner sur ce tournoi de Dubaï qu’elle apprécie tout autant que celui de Doha. Elle a déjà remporté ce tournoi en 2013 et a disputé la finale en 2019 face à Belinda Bencic. Du côté de Doha, elle a proposé un jeu comme à son habitude avec beaucoup de puissance et d’agressivité ainsi qu'une réelle application au service avec beaucoup de régularité contrairement à son début de saison en Australie. Elle devrait débuter son tournoi pas avant mercredi ou jeudi car elle est exemptée de 1er tour. Elle aura le temps de récupérer physiquement et psychologiquement. Il faudra compter sur elle qui engrangera de la confiance avec ses premiers tours très abordables.

Une certaine Ons Jabeur pourrait se retrouver sur son chemin. La Tunisienne a été éliminée dès le second tour de Doha par Karolina Pliskova. Jabeur propose toujours un tennis flamboyant avec des coups toujours spectaculaires et une explosivité impressionnante au niveau de sa défense. Elle avait été remarquée l’année dernière par son match complètement fou contre Simona Halep au premier tour. Elle devra d’abord se frotter à la finaliste 2020, Elena Rybakina. La Kazakhe avait impressionné tout le monde en début d’année 2020 avec un total de 4 finales en deux mois pour un titre remporté. En ce début de saison 2021, elle est en manque de confiance en elle et en son tennis. Pour autant, elle reste une joueuse redoutable et son premier tour devrait lui permettre de lancer son tournoi et reprendre confiance. Une Rybakina en forme et en confiance pourrait bien se réveiller et faire quelques dégâts ici à Dubaï. Elle avait réalisé un match titanesque face à Simona Halep l’année dernière en finale.

Marketa Vondrousova est de retour après un Open d’Australie à moitié réussi mais encourageant. Avec sa vista et sa finesse de jeu, on connait ses qualités de mobilité et sa faculté à faire déjouer ses adversaires. Elle est l’une des joueuses qui pourrait rejoindre les quarts de finale. Pour autant, elle pourrait bien retrouver avant une certaine Coco Gauff qui avait impressionné du côté d’Adélaïde en atteignant sa première demi-finale dans un tournoi WTA500 à seulement 16 ans. Elle est jeune mais très mature dans sa manière de jouer et ses qualités défensives sont remarquables. Elle a cette faculté à vite aller vers l’avant avec des frappes lourdes et précises. Le petit bémol reste le service, trop irrégulier. Avant d’espérer croiser le chemin de Vondrousova, elle aura un premier tour pas simple du tout face à Ekaterina Alexandrova. La Russe est bien l’une des joueuses qu’il ne faut pas sous-estimer sur dur (61 % de victoires) avec son jeu très puissant et ses frappes à plat sans trop de variation. Elle est capable de battre les toutes meilleures joueuses quand elle est en confiance avec son style de jeu à risque.

Kiki Bertens pourrait bien venir se mêler à la bataille. La Néerlandaise revient à la compétition après son opération au pied. Elle va disputer son second tournoi en 2021. On connaît la qualité tennistique de cette joueuse avec cette capacité à très bien défendre et à varier le jeu. Elle préfère la terre battue mais sait performer sur sur dur. Ses premiers tours pourraient lui permettre de retrouver du rythme et pourquoi pas croire en ses chances pour réaliser un beau parcours à Dubaï.


3ème quart de tableau

Iga Swiatek est présente dans ce 3ème quart de tableau. La Polonaise a connu une belle semaine à Adélaïde avec un titre remportée face à Belinda Bencic. Elle a su prouver qu’elle pouvait aussi rivaliser sur dur comme sur terre battue. Très mobile et puissante dans ses frappes de balle, elle possède une très belle main et pourrait bien croire en ses chances dans une partie de tableau qui reste bien ouverte. Au 3ème tour, elle pourrait retrouver la revenante Amanda Anisimova, jeune espoir américaine de retour aux affaires après avoir contracté la Covid-19. On ne sait pas trop où elle en sera dans ses premiers matchs avec un manque de rythme qui pourrait se faire ressentir. Pour autant, elle devrait avoir un premier tour abordable pour lui permettre de retrouver du rythme et de la confiance. Elle est talentueuse avec une sacrée puissance de frappe.

Avant de croire à un 3e tour électrique, elle devra s’opposer à une joueuse très en forme. Garbine Muguruza ne cesse d’impressionner avec un tournoi exemplaire à Doha malgré sa lourde défaite en finale. L'Espagnole n’a pas encore remporté de titre cette année malgré deux finales (Doha et Melbourne). Elle est percutante et a soif de victoires. Après une finale perdue ce samedi, elle aura envie de revanche et d’aller loin dans ce tournoi de Dubaï. Anett Kontaveit a vraiment impressionné à Doha malgré sa défaite en quart de finale face à Petra Kvitova. L’Estonienne reste la seule joueuse à avoir pris un set à la Tchèque. Elle est très appliquée et sereine dans son jeu avec beaucoup d’engagement et de puissance dans ses frappes. Elle a toutes les qualités et la détermination pour aller chercher un 3ème tour.

Aryna Sabalenka est présente à Dubaï après sa défaite précoce à Doha face à Muguruza où elle défendait son titre de 2020. La Biélorusse reste bien la joueuse à surveiller sur cette surface avec son jeu engagé et vraiment très puissant. Sa prise de risque va avec une confiance accumulée lui permettant de tout réussir. Dernièrement, elle a du mal à enchaîner après son gros début de saison et son titre à Abu Dhabi. Pour autant, elle aura l’occasion d’avoir un premier tour simple pour lancer son tournoi lui permettant de rejoindre une certaine Estonienne pour aller chercher sa place en quart de finale.


4ème quart de tableau

Vika Azarenka est annoncée comme présente dans ce tournoi de Dubaï. Sa présence restera une interrogation jusqu’à son premier match car elle a déclaré forfait en demi-finale à Doha pour une blessure au dos qui perdure depuis l’Australie. Si elle a bien récupéré, elle restera une véritable cliente dans cette partie de tableau avec des conditions de jeu qu’elle adore lui permettant de développer son jeu en cadence. Une autre joueuse est en pleine forme en ce début de saison et va disputer son premier tournoi à Dubaï. Shelby Rogers est de retour après une tournée australienne très encourageante avec 8 victoires pour 3 défaites et deux quarts de finale. L’Américaine est clairement dans la meilleure forme de sa carrière après sa grave blessure au genou qui l’avait écartée des terrains jusqu’en avril 2018. Son jeu offensif est plaisant à voir. Son insouciance et sa puissance de frappe pourraient bien lui permettre de tirer son épingle du jeu dans cette partie de tableau.

Elle devrait retrouver une joueuse qui a aussi impressionné pendant la tournée australienne. Elise Mertens, titrée au Gippsland Trophy et défaite en seizième de finale à l’Open d’Australie, est dans la continuité de sa fin de saison 2020 et sa finale à Linz. Elle est impressionnante autant sur le plan physique que tennistique. C'est une guerrière sur le court avec cette faculté à très bien défendre. Elle a un premier tour abordable face à une Fiona Ferro qui sera émoussée de son gros tournoi à Lyon. Mertens devrait donc avoir un second tour de taille face à Shelby Rogers. De l’autre côté de ce quart, Karolina Pliskova pourrait bien avoir son mot à dire avec un chemin tout tracé vers les quarts de finale. Elle peine à enchaînér les bonnes performances malgré son fort potentiel. Sa puissance de frappe et sa qualité de service devraient bien lui servir ici. Sa collaboration avec Sascha Bajin fonctionne mais demande un titre pour confirmer tout le travail effectué depuis la pré-saison.

Elle pourrait bien retrouver une joueuse qui l’a éliminée à Doha, Jessica Pegula, dans la forme de sa vie depuis le début de saison avec un quart de finale à l’Open d’Australie et une demi-finale à Doha. L’Américaine affiche un niveau de top 20 mondiale. Elle est en confiance et a envie de continuer son ascension. Pour cela, elle va connaître des premiers tours très abordables avant d’aller retrouver une certaine Tchèque qui aura envie de revanche.


Nos prévisions pour les quarts de finale :

Q1: Svitolina vs Bencic
Q2: Rybakina vs Cori Gauff
Q3: Muguruza vs Sabalenka
Q4: Elise Mertens vs Karolina Pliskova


Nos values pour le titre :

Elina Svitolina 13.00
Karolina Pliskova 15.00
Belinda Bencic 26.00
Rybakina 30.00


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.

This post is also available in: English