Si Garbine Muguruza est fidèle à son début de saison assez exceptionnel et qu’il est amplement logique de la voir en finale ici, la présence de Barbora Krejcikova à ce niveau de la compétition est plutôt surprenante. En effet, la Tchèque n’a tout simplement jamais joué la moindre finale de sa carrière sur dur. La seule fois qu’elle a atteint ce stade sur le circuit principal, c’était en 2017, et c’était à Nuremberg sur terre. Et à vrai dire, rien ne prédestinait
réellement Krejcikova à une telle performance. Éliminée en deux petits sets lors du 2ème tour de qualifications la semaine dernière à Doha par la Moldave Cristina Bucsa, elle s’est cette semaine offerte le scalpe de, tenez vous bien, Sakkari, Ostapenko, Kuznetsova, Potapova et Teichmann. Et tout cela sans perdre le moindre set ! Comme quoi, dans le tennis tout va si vite… Ce sport peut permettre à des joueurs/joueuses d’augmenter considérablement leur niveau simplement grâce à un mini détail. Un déclic dans la tête et hop, vous voilà presque capable de battre n’importe qui (bon, c’est plus facile à dire qu’à faire, et c’est évidemment toute la difficulté de ce sport).

Le niveau de la Tchèque cette semaine est assez hallucinant. Elle est capable de distribuer le jeu avec une aisance déconcertante et surtout une marge de manœuvre qui lui a pour le moment permis d’écraser toutes ses adversaires, incapables de faire suffisamment bouger Barbora pour la faire déjouer. Mais cette fois-ci, cette dernière aura fort à faire puisqu’elle va devoir affronter Garbine Muguruza, qui est tout simplement la meilleure joueuse de 2021 derrière Naomi Osaka. Avec seulement 4 petites défaites cette saison, l’Espagnole est déconcertante de facilité et de confiance. Mais le plus impressionnant chez Garbine pour le moment, c’est sa capacité à enchaîner les matchs sans jamais faiblir physiquement parlant. Même si son premier tour ici a été assez compliqué face à Begu et qu’on pensait peut-être qu’elle allait “enfin” marquer le pas, elle a tout de suite corrigé le tir en montrant à tout le monde qu’elle ne comptait sûrement pas s’arrêter là. C’est la jeune Iga Swiatek qui en avait d’ailleurs fait les frais.

Pour une première confrontation entre ces deux femmes, nous aurons le droit à un contexte de gala. Enfin l’heure de la première pour Muguruza qui court toujours après un titre cette année ? L’Espagnole partira en tout cas avec le statut de grande favorite chez nos amis bookmakers. De là à la voir à 1.25 ? Cela semble probablement un peu risqué. Tout d’abord à cause du contexte, qui générera forcément un peu de pression chez Garbine. Mais aussi parce que Krejcikova est totalement dans la “zone” cette semaine et qu’elle possède une étonnante capacité à tenir l’échange et à dicter le jeu, ce qui pourrait faire craquer Muguruza. L’Espagnole va forcément un jour finir par payer le rythme effréné qu’elle tient depuis le début de saison, et ça peut très bien être ce samedi. Elle a plus à perdre qu’à gagner lors de ce match, et c’est une situation parfois difficile à gérer. Difficile de trouver une cote intéressante sur ce match mais la value semble être sur la Tchèque.

Garbine va disputer sa 15ème finale sur le circuit WTA. Elle est pour le moment à 7 titres pour 7 finales perdues dont les trois dernières. Cependant, lorsqu'elle affronte une joueuse classée au-delà de la 35ème place mondiale, elle s'est pour le moment imposée à trois reprises en trois finales.


L'avis de la rédaction

⭐️⭐️⭐️
⭐️⭐️
⭐️ Plus de 7.5 jeux Krejcikova


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.