Ferro favorite face à Zheng ? Beau duel pour ce premier tour. Après un bon tournoi de Lyon où la Française avait atteint les demi-finales, Fiona Ferro a montré qu'elle pouvait être compétitive sur dur. Elle est surtout très motivée sur ce début de saison et possède évidemment la palette technique nécessaire pour battre la Chinoise. En effet, sa longueur de balle et son décalage coup droit avec une grande puissance avec de très bonnes zones trouvées vont fortement gêner son adversaire. De plus, elle peut faire varier son jeu avec des lifts qu’elle maîtrise bien et surprendre Zheng avec des gros retours. Cependant il faudra que son service soit au rendez-vous, effectivement Fiona fait beaucoup de doubles fautes et au fur et à mesure, la puissance de son service diminue en même temps que sa confiance. Quant à Zheng, elle peut faire craquer la Française avec de très longs échanges en fond de court. Méfiance donc, Ferro affronte une joueuse spécialiste de la surface, capable de battre par le passé Vondrousova, Zvonareva, Bertens, Keys, Stephens, Sabalenka ou encore Sakkari, Anisimova et Collins. Zheng a par ailleurs déjà été titrée sur dur à San José.

C’est un match qui s’annonce difficile pour Alizé Cornet face à Svetlana Kuznetsova même si la Russe (35 ans) vit ses dernières années sur le circuit WTA. Par ailleurs, Kutznesova parviendra-t-elle à enchaîner de l'indoor à l'extérieur avec un long voyage en si peu de jours ? Cette rencontre est un classique du circuit puisque les deux femmes se sont affrontées 6 fois et partagent les victoires jusqu’à maintenant (3 partout). Le fighting spirit de Cornet pourrait lui permettre de prendre au moins un set. Cornet n'est pas donné favorite en raison de ses résultats décevants sur ce début de saison (4 victoires pour 6 défaites).

Concernant Kiki Mladenovic, la montagne semble trop haute face à Danielle Collins. Mais, il faut faire attention à la Française qui a déjà battu l’Américaine en 2019 sur dur en Chine. Et dernièrement, elle a retrouvé beaucoup de confiance. Elle est capable de frapper des grands coups lorsque son service est au rendez-vous. Mais pour cela, il faudra que Mladenovic soit performante au service, un service qui l’a trahi ces derniers temps. Cependant, une statistique qui ne rassure pas : Mladenovic a perdu ses 4 derniers matchs au premier tour à Miami. De son côté, l'Américaine réussit un excellent début de saison (9 victoires pour 4 défaites) avec deux quarts de finale et une demi-finale en quatre tournois. Elle avait atteint le dernier carré ici en Floride en 2018. De quoi justifier un large statut de favorite donc...


Anna Kalinskaya vs Camila Irina Begu

La talentueuse Russe de 22 ans est présente à Miami grâce à une wildcard offerte par les organisateurs. Anna Kalinskaya arrive avec plus de certitudes et de confiance après un tournoi de Monterrey très intéressant. Sortie des qualifications, elle a battu Nadia Podoroska (tête de série n°2) au premier tour puis la Serbe Stojanovic pour atteindre les quarts de finale. Depuis ses 17 ans et son entrée dans le top 150, elle stagne aux portes du top 100. C'est pourtant une joueuse pétrie de talent mais qui joue un peu quand elle a envie. Au Mexique, elle a su montrer un autre visage rempli de détermination et de motivation. Elle est offensive avec des coups qui partent très vite. Elle possède une certaine aisance au filet et un service avec beaucoup de variété au niveau des effets. Camila Irina Begu retrouve des couleurs depuis la reprise en août 2020 en intégrant le 100. Elle fut membre du top 30 entre 2015 et 2016. Elle réalise un bon début d’année avec un quart de finale au Gippsland Trophy et au Phillip Island Trophy. Elle est plus adepte de la terre battue mais qui sait utiliser ses armes sur dur. Elle joue du fond du court avec une belle longueur de balle. Elle aime varier la longueur et les trajectoires pour perturber ses adversaires. Elle préfère évoluer dans le rôle d’outsider que de favorite. La Roumaine est donnée largement favorite de cette rencontre, pourtant le joueuse la plus dangereuse sur dur est bien la jeune Eusse. Kalinskaya montre de l’envie et de l’engagement dans ses matchs depuis Monterrey. Elle arrive à Miami en tant qu’invitée. Nul doute qu’elle ne vient pas ici pour faire de la figuration. Sa qualité de frappe et son jeu vers l’avant pourraient bien venir embêter Begu. La value est clairement sur la Russe qui a les cartes en main pour gagner cette rencontre.


Krystina Pliskova vs Katier Boulter

Krystina Pliskova est bien la sœur de Karolina Pliskova. La Tchèque connaît un début de saison bien compliqué avec une élimination au 1er tour dans chacun des tournois où elle fut présente (Yarra Classic Valley, Open d’Australie, Doha et Dubaï). Cette joueuse reste une véritable énigme. Elle possède une qualité de service indéniable avec son bras de gauchère. Elle proposé un jeu basé sur sa puissance. Sa mobilité est en revanche bien limitée avec sa grande taille. Elle peut vite se retrouver en difficulté quand l’échange s’installe. Elle va retrouver la compagne d’Alex De Minaur pour ce premier tour. Katie Boulter revient petit à petit à un bon niveau après des années de galère depuis fin 2018 (blessure au dos depuis 2019 et d'autres pépins physiques). La Britannique avait fait un come-back impressionnant au Gippsland Trophy en venant battre Corri Gauff, Anna Kalinskaya et en accrochant Naomi Osaka en 3 sets. Depuis, les résultats ne sont pas au vert avec trois défaites au premier tour contre des joueuses compliquées à bouger et qui varient beaucoup le jeu. Boulter aime jouer les premiers rôles avec un jeu offensif. Cela commence par le service avec de la qualité et de la régularité. Dans le jeu, elle aime dicter l’échange et prendre les devants pour s’orienter vers la filière courte. Les bookmakers ont placé Pliskova nettement favorite. Un statut très étonnant pour une joueuse qui n’a pas gagné un premier tour de la saison. Les books se fient sans doute au classement de la Britannique (319ème). Pourtant, elle a tous les arguments pour remporter cette rencontre. Mis à part le service où la Tchèque est au-dessus, Boulter saura faire la différence dans les échanges avec plus de solidité et d’agressivité. La cote de la Britannique semble bien démesurée malgré une petite gêne physique ressentie à Monterrey. Elle été rassurante concernant son état de forme sur les réseaux sociaux.


Katerina Siniakova vs Ana Konjuh

Konjuh a débuté sa carrière professionnelle avec succès. Titrée en junior à l’Open d’Australie en simple et en double, elle ne tarde pas à se faire connaître sur le grand circuit avec un troisième tour à Wimbledon à 16 ans et un premier titre WTA à 17 ans sur le gazon anglais en 2015. En 2016, elle réussit un joli parcours à l’US Open en sortant des noms prestigieux comme Kiki Bertens ou Timea Bacsinsky. Elle bute en quarts de finale face à Karolina Pliskova. Elle poursuit son ascension folle en 2017 où elle grimpe à la 20ème mondiale. Hélas, les blessures vont rapidement stopper son élan. Elle doit passer par la case « infirmerie » en se faisant opérer du coude. Elle va devoir subir pas moins de quatre opérations. Cette année, Errani, Anismova et Gasanova ont eu raison d’elle. Elle enchaîne avec un premier tour compliqué face à Siniakova. La Tchèque est solidement accrochée au top 100 (elle est actuellement 70ème mondiale), très bonne joueuse de double (elle détient 2 Grands Chelems à Wimbledon et Roland Garros). Elle compte déjà des victoires de prestige sur dur comme face Halep, Osaka ou Muguruza. Si son service peut être aléatoire, elle dispose d’une excellente couverture de terrain. Les deux femmes s’étaient rencontrées en 2016 et Konjuh avait remporté la mise. Une autre époque où Konjuh survolait le circuit. Cinq ans plus tard, c’est un tout autre match qui va se jouer. L’expérience de la Tchèque devrait lui permettre de sortir vainqueur de ce match.


Bernarda Pera vs Sara Sorribes

Pera peut-elle surprendre Sorribes ? L'Espagnole fait un début de saison fulgurant et enchaîne beaucoup d’excellents résultats avec un titre à Guadalajara et une demie à Monterrey. D’un point de vue physique, elle pourrait payer tous ces efforts contrairement à Pera qui a pu se préparer correctement sans être prise par le temps. De plus l’Américaine joue à domicile, même si sans public le boost d’énergie est moins présent. Pera est très irrégulière et a mal démarré sa saison. Le tournoi de Miami peut lui permettre de se relancer, la motivation sera au rendez-vous. Dans le jeu, Sorribes pourra s’appuyer sur sa régularité à toujours renvoyer les balles dans le court sans commettre de fautes. Elle est très à l’aise en fond de court mais ce qui pêche c’est la puissance et la longueur de ses coups. Pera pourra utiliser cette faiblesse pour contrer le jeu de son adversaire et la prendre de vitesse en allant vers l’avant et en rentrant à l’intérieur du court. Elle est gauchère et on sait que c’est un avantage face aux droitières. L’Américaine est très à l’aise sur ses mises en jeu et trouve de bonnes zones surtout dans les moments les plus délicats. Cependant il faudra qu’elle fasse attention à ne pas commettre trop de fautes directes, ce qui lui a value ce début de saison mitigé. Cette rencontre pourrait être à l’image de leur dernier affrontement à Dubaï avec beaucoup de longs échanges où aucune des deux n'avait lâché.


L'avis de la rédaction

⭐️⭐️⭐️ ---
⭐️⭐️ 1 set Kalinskaya ✅ / 1 set Boulter ✅ / 1 set Pera✅ / 1 set Konjuh ✅ / 1 set Cornet✅
⭐️ Victoire Kalinskaya✅ / Victoire Boulter✅ / Victoire Pera❌ / Victoire Konjuh✅ / Victoire Cornet✅


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.



This post is also available in: English