Pour clore cette première journée dans le tableau masculin de ce tournoi de Miami, deux rencontres au programme la nuit prochaine. Une première affiche pleine de jeunesse entre Carlos Alcaraz et Emil Ruusuvuori. Un peu plus tard, Frances Tiafoe partira lui largement favori, selon les bookmakers, face à Stefano Travaglia.


La pépite espagnole Calros Alcaraz a obtenu une invitation pour participer à son premier Masters 1000 et défiera le Finlandais Ruusuvuori. Beaucoup d’espoirs sont placés sur ces deux joueurs qui, à coup sûr, devraient se croiser à plusieurs reprises dans les années à venir. Contrairement à la majorité des joueurs de sa génération, Alcaraz s’est très vite lancé sur le circuit sénior, à l'image d'un Richard Gasquet ou Rafael Nadal. Son talent surprend par sa précocité puisqu'à seulement 15 ans, bénéficiaire d’une invitation, il signait sa première victoire en Challenger à Alicante contre - excusez du peu - l’Italien Jannik Sinner, de deux ans son aîné et désormais 31ème mondial. Des débuts tonitruants donc puisqu’il remportait quelques mois plus tard deux tournois ITF sur dur à Manacor. Ses résultats lui ont permis de faire ses débuts sur le grand circuit dès février 2020 à Rio dans un ATP 500, à seulement 16 ans, où il signait sa première victoire face à Albert Ramos, 41ème mondial à l'époque.

Le Finlandais Ruusuvuori est à seulement 21 ans déjà bien installé dans le Top 100 mondial avec 34 matchs au compteur sur le circuit principal et un ratio de 16 victoires contre 18 défaites. Passé pro en 2018, il évolue à son rythme sans brûler les étapes. Plus à l’aise sur surface rapide, il dispose d’une bonne première balle. Joueur complet, il reste encore perfectible sur son deuxième service et la régularité doit encore être améliorée. Pour ce match, les bookmakers donnent un avantage au plus âgé des deux étoiles mais on peut rester méfiant. En effet, Ruusuvuori apprécie les filières courtes en quelques frappes et l’Espagnol devrait lui proposer des échanges longs. Souvent comparé à Rafael Nadal, Alcaraz est entrainé par l’ancien vainqueur de Roland Garros Juan Carlos Ferrero qui a très vite compris que son joueur avait les armes pour être performant sur toutes les surfaces. Alcaraz sait adapter son jeu et rentrer dans le terrain lorsque cela s’avère nécessaire. Sur ce match, la value est sur Garfia qui pourrait encore battre des records de précocité en obtenant sa première victoire en Masters 1000 à seulement 17 ans.


Un premier tour facile pour Frances Tiafoe ? C'est ce que laissent à penser les cotes définies par les bookmakers. L'Américain (58ème) va affronter un adversaire qu'il a déjà battu cette année en la personne de l'Italien Stefano Travaglia (70ème). Ils s'étaient affrontés au premier tour de l'Open d'Australie il y a un mois et demi. A l'époque, le match n'avait duré qu'un set avant que l'Américain ne déroule (7-6, 6-2, 6-2). Le match aurait probablement été différent si l'Italien avait remporté ce premier set. Mais il est à noter que Travaglia avait disputé la veille la finale du tournoi de Melbourne face à Sinner et que la fatigue était à son maximum. Depuis cet affrontement, Travaglia a perdu au premier tour de Marseille contre McDonald et à Acapulco contre son compatriote Fognini. Sans performer, il a tout de même livré des performances correctes, alors que Frances Tiafoe a lui fait sa transition sur terre battue après l'Open d'Australie. Que ce soit à Buenos Aires, à Santiago, ou pour son retour sur dur à Acapulco, l'Américain a toujours remporté son premier tour, avant de se faire éliminer au second. Si la logique à court terme est respectée, Tiafoe devrait pouvoir disposer de Travaglia à l'occasion de ce premier tour, ici à Miami. Moins puissant et moins régulier, il est logique de voir l'Italien en position d'outsider sur cette rencontre mais l'écart de cote (75%-25% en faveur de Tiafoe) semble disproportionné. Certes, Tiafoe est généralement bon sur le sol américain mais ses récentes performances ne prêtent pas à l'optimisme. Rappelons que l'Italien, joueur assez complet, est habituellement plus performant sur terre battue mais il a quand même atteint la finale donc du Great Ocean Open avec des victoires sur Bublik, Hurkacz, Monteiro, Querrey... Il faudra donc un très bon Tiafoe pour se défaire de l'Italien dont les qualités au service et en défense sont légèrement supérieures à l'Américain.


L'avis de la rédaction

⭐️⭐️⭐️ ---
⭐️⭐️ Alcaraz 1 set / Travaglia 1 set
⭐️ Victoire Alcaraz / Victoire Travaglia


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.