Comme Ashleigh Barty, Simona Halep ou Aryna Sabalenka, elle fait partie des rescapées du deuxième tour. Menée une manche à rien face à Shelby Rogers, Elina Svitolina a dû se faire violence mentalement et physiquement pour venir à bout de l’Américaine (3-6, 7-5, 6-3). À tel point qu’elle a souffert du poignet durant la rencontre, de quoi s’interroger sur la suite de son tournoi.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.