Titré ce dimanche sur ce même tournoi de Marbella en Challenger, l'Italien ne devrait pas avoir de souci d'adaptation. Pour son entrée en lice, il va affronter un joueur proche de lui au classement qui l'avait battu en 2017 en Challenger. Mais cette fois ci, les choses pourraient être bien différentes. Mikhail Kukushkin ne réalise pas un début de saison de très bonne qualité.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.