C’est le paradoxe de cette partie haute du tableau. La tête de série N°1 a beau forcément faire partie des favoris, il va falloir attendre son entrée en lice pour en être totalement convaincu. En effet, si Pablo Carreno-Busta, exempté de premier tour, n’a besoin que de 4 matchs pour glaner le tournoi, il existe une véritable interrogation à propos de son état physique.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.