13 matchs sont au menu ce lundi mais la pluie pourrait bien déprogrammé quelques rencontres, notamment celles de l'après-midi. Le choc du jour opposera Auger (22ème) et Garin (20ème). Trois Français (Humbert, Pouille, Chardy) vont faire leur entrée en lice. Et les regards seront également tournés vers ce duel explosif entre Musetti et Karatsev. Les conditions de jeu lourdes et humides vont forcément influer sur les résultats des matchs.


Felix-Auger Aliassime vs Cristian Garin

C'est clairement le pire tirage pour les deux joueurs sur ce premier tour. Parmi les non têtes de série, ils faisaient clairement partie des jouers à éviter... Auger a réalisé un début de saison plutôt correct avec une finale à Melbourne (perdue face à Evans) et un quart de finale à Acapulco (perdu face à Tpisipas). Il n'est passé au travers d'aucun match à part peut-être contre Nishikori à Rotterdam où il était apparu nerveux et en dedans. Il fait ses débuts sur terre battue sur ce tournoi de Monte Carlo. Mais avec un renfort de poids puisqu'il collabore d'ésormais avec Toni Nadal. De quoi lui donner un maximum de confiance mais aussi beaucoup de pression. Face à lui se dresse un redoutable adversaire, véritable terrien déjà titré à 5 reprises sur le circuit ATP, notamment en ce début de saison à Santiago. C'est le troisième duel entre les deux joueurs. Ils avaient tous les deux remporté un match sur terre en 2019. Une rencontre serrée est à prévoir.

L'avis de Rodolphe Gilbert : Sur cette terre lourde et humide, je donne un avantage à Garin. Le Canadien ne va pas se marrer. Reste l'inconnu Toni Nadal. Sa présence et les dernières séances d'entraînement vont-elles avoir un effet dès le premier match ? Vu les cotes, je trouve plus intéressant de partir sur Garin qui a des références sur terre et le jeu pour s'adapter à ces conditions.


John Millman vs Ugo Humbert

Seconde confrontation entre les deux joueurs. Millman avait dominé le Français en 2020 à l’Open d’Australie en 4 sets. Cette fois ci, ils vont se retrouver sur terre battue. L’Australien apprécie moins cette surface avec seulement 11 petites victoires sur le circuit ATP (36%). Il compte quand même un titre en Challenger à Aix-en-Provence. Il partira donc logiquement outsider malgré une belle victoire la semaine passée face à Coria. De plus, son début d’année n’est pas bon avec seulement 2 victoires lors des 9 derniers matchs. Un bilan qui montre à quel point il a du mal à redémarrer en 2021 après une belle fin d’année 2020 avec un titre sur dur à Nur Sultan. Face à lui, Humbert n’a pas joué sur terre depuis Roland Garros. Statistiquement, le bilan du Français sur terre (5 victoires pour 7 défaites) n'est pas mieux. Il a très peu joué depuis le début de sa carrière sur l'ocre (1 titre ITF) mais avec sa patte gauche, il a signé quelques victoires en 2020 des succès face à Vesely, Fognini ou encore Medvedev. Ses deux défaites en trois sets contre Ruud et Shapovalov montre qu'Humbert est capable de très bien jouer sur terre battue. Après un début d’année mitigé (6 victoires sur 12 matchs) en termes de résultat malgré un quart de finale à Montpellier et une demie à Marseille, il aura à cœur de lancer de la meilleure des manières sa saison de terre battue. Sur cette surface, Millman a pour le moment perdu ses 4 matchs en carrière face aux gauchers (Norrie, Delbonis, Shapovalov, Smith).

L'avis de Rodolphe Gilbert (ancien coach de Ugo Humbert) : Attention, Ugo n'est pas très à l'aise sur les terres lourdes et humides. Ce n'est pas idéal pour lui cette pluie. Après, il est au-dessus de Millman sur terre mais l'Australien est capable de l'embêter si Ugo ne parvient pas à prendre ses marques rapidement dans le match.


Lucas Pouille vs Guido Pella

À eux deux, ils ont disputé seulement cinq matchs sur le circuit ATP en 2021. Lucas Pouille, revenu fin janvier après une absence de près d’un an, a sans surprise, beaucoup de mal à retrouver son jeu. En plus de ces trois défaites subies sur le circuit principal (contre Bonzi, Berankis et Tsitsipas), il s’est également incliné trois fois en cinq rencontres en Challenger, face à des adversaires classés au-delà de la 160e place mondiale (Horansky, Kamke et Marchenko). Le Français semble avoir encore un long chemin à parcourir et doit, avant toute chose, retrouver ses sensations. Pour son retour sur terre du côté de Marbella, Pouille s’est incliné face à Richard Berankis dans un match très accroché (6-4, 6-7, 7-5) où il s’est bien battu pour compenser ses difficultés dans le jeu. Son premier tour ne sera pas simple face à Guido Pella, véritable terrien (600 matchs en carrière) qui n'a pourtant remporté qu'un seul titre pour 4 finales perdues. Il connait lui aussi une vraie crise de résultats sur sa surface de prédilection (seulement trois matchs remportés depuis 2020). Présent à Cagliari la semaine dernière, il s’est incliné sèchement contre Egor Gerasimov (6-4, 6-0) et semble avoir toujours du mal à récupérer du Covid-19. Pella avait été testé positif fin février et victime de problèmes respiratoires qui l’avait conduit à déclarer également forfait un mois plus tard à Miami. Un bon coup à jouer pour Lucas Pouille ?

L'avis de Rodolphe Gilbert : Ce match c'est l'inconnu total. Les deux joueurs ne gagnent plus, difficile de s’appuyer sur des critères solides pour imaginer qui peut gagner. Toutefois, je pense que c'est un premier tour abordable pour Pouille vu le niveau de jeu de Pella en ce moment. En outsider, on peut y mettre une petite pièce.


Jérémy Chardy vs Alexander Bublik

Avec une terre lourde et humide, ce n'est pas sur ce match que ces bons serveurs pourront exploiter au maximum leurs qualités. Les deux joueurs font leur retour sur terre battue depuis le dernier Roland-Garros. Ils sont tous les deux plus à l'aise sur surface rapide avec leur gros service et leur puissance du fond du court. Même si Chardy a beaucoup plus d'expérience sur cette surface que Bublik, il faut rappeler que le Kazakh avait réussi un excellent tournoi à Hambourg en septembre dernier. Cependant en 10 participations, Chardy n'a jamais passé le deuxième tour à Monte Carlo. Les deux joueur sont sur une excellente dynamique en 2021. Le Français est donné légèrement favori de ce match par les bookmakers. Méfiance tout de même. Match très indécis.


Lorenzo Musetti vs Aslan Karatsev

Le jeune italien de 19 ans, ancien numéro 1 mondial junior, poursuit son apprentissage du haut niveau à grande vitesse. Aussi bien à l'aise sur terre que sur dur, il enchaîne les bonnes performances et se montre surtout capable de battre le top 50 mondial avec talent (Wawrinka, Nishikori, Schwartzman, Dimitrov, Evans). C’est un joueur très technique mais qui a tendance encore - et c'est normal - à mal gérer ses émotions. En face de lui, le récent vainqueur de Dubaï et la révélation de l’Open d’Australie où il avait atteint les demies en ne perdant que face à Novak Djokovic. Le Russe de 27 ans a fait le plein de confiance en ce début d’année.  C’est un joueur puissant dont le jeu s’adapte parfaitement aux surfaces rapides. Karatsev va disputer son premier match sur terre battue sur le circuit ATP mais attention, il avait obtenu des résultats excellents s en Challenger en 2020 (deux titres et une finale en trois tournois). Son statut de favori face à la pépite italienne peut surprendre mais sait-on jusqu'où peut aller le Russe ? Sur cette terre lourde, il a évidemment les armes et la puissance pour imposer son jeu. Si sa défaite contre Korda à Miami n'était qu'un accident et qu'il repart sur sa dynamique du début de saison, alors Musetti pourrait souffrir.


Daniel Evans vs Dusan Lajovic

Depuis sa victoire au Murray River, Daniel Evans marque considérablement le pas (une seule victoire et cinq éliminations dès son entrée en lice) alors qu’il est bien plus à l’aise sur dur que sur terre battue où il a seulement remporté quatre matchs sur le circuit ATP depuis le début de sa carrière. Mais son bilan (4 victoires – 12 défaites) est tout de même à relativiser au vu de la qualité de ses 6 derniers adversaires (Musetti, Tsistsipas, Nishikori, Hurkacz, Verdasco et Ruud). Evans leur a d'ailleurs tous pris au moins un set sauf au Grec. Le Britannique a d’ailleurs posé énormément de problèmes à Lorenzo Musetti la semaine dernière à Cagliari (6-1, 1-6, 7-6), dans un match qui aurait pu tourner en sa faveur avec 4 balles de match ratées. L’une de ses rares victoires sur l’ocre avait d’ailleurs été remportée face à Dusan Lajovic lors des qualifications du Masters de Rome en 2019 (7-5, 6-3). Le Serbe est pourtant un très bon joueur de terre (150 matchs ATP et 51% de victoires) et dispose de bien plus de références que son adversaire sur cette surface, notamment à Monte-Carlo où il avait réussi un magnifique parcours jusqu’en finale en éliminant consécutivement Goffin, Thiem, Sonego, et Medvedev. Lajovic dispose d’un impressionnant bilan de 10 victoires en 16 matchs lors des Masters 1000 disputés sur terre battue, dont 50% de victoires face au Top 10 (contre Thiem et Del Potro). Son statut de favori est donc logique mais pourtant il devra se méfier d'Evans.


Grigor Dimitrov vs Jan-Lennard Struff

Grigor Dimitrov est parfaitement rentré dans sa saison en enchaînant trois quarts de finale consécutifs au Murray River, à l’Open d’Australie et à Acapulco avec en point d’orgue une victoire face à Dominic Thiem à Melbourne (6-4, 6-4, 6-0). Sa défaite au premier tour du Masters de Miami face à Cameron Norrie est davantage à mettre au crédit d’un coup de pompe physique dû à la chaleur et à l’humidité qui régnait en Floride. Place donc à la terre battue pour le Bulgare, la surface qui lui réussit le moins bien même s'il avait atteint les demies ici en 2018. Il y a quelques mois, il s’était aussi hissé en quarts de finale au Masters de Rome battant entre autres, Jannik Sinner. De son côté, Jan-Lennard Struff est à la peine depuis septembre dernier et enchaîne les défaites (15 en 24 matchs et 8 éliminations d’entrée). L’Allemand a déjà produit de bons matchs sur terre et le statut d’outsider ne lui fait pas peur (60% de victoires contre des joueurs mieux classés depuis l’édition 2019 de Monte-Carlo). C’est le quatrième affrontement sur terre entre les deux hommes (et le troisième sur le Rocher) et c’est Struff qui mène 2-1, dans des matchs souvent relevés et serrés. Tout sera une question d'envie pour le Bulgare. Les conditions de jeu ne devraient pas lui donner envie de briller à l'inverse de Struff qui est en recherche de confiance et de grosses perfs.


Alex de Minaur vs Alejandro Davidovich Fokina

L'Australien, 25e joueur mondial, disputera son premier match sur terre battue depuis Roland-Garros, d'où il fut éliminé dès le premier tour. Il n'a disputé que 9 rencontres sur cette surface depuis juin 2018, il est évident qu'il n'a donc très peu voire aucun repère sur cette surface. Face à un spécialiste de terre battue tel que l'Espagnol, qui est capable du meilleur comme du pire, il est logique de ne pas voir Alex de Minaur favori de cet affrontement, lui qui a déjà été battu en 2018 par Davidovich Fokina sur cette même surface à Lisbonne. Alors sorti des qualifications, il avait battu celui qui était tête de série numéro 2 du tournoi à l'époque. L'Espagnol, assez décevant à Marbella, où il a été sèchement éliminé dès le deuxième tour par Ivashka, a gros à jouer pour son quatrième Masters 1000 en carrière. Les deux jeunes espoirs du tennis mondial – ils sont tous les deux nés en 1999 – ont un bel avenir devant eux, mais seul l'un des deux passera le premier tour de ce tournoi de Monte-Carlo. La cote de Davidovich semble toutefois très tentante face à un joueur qui ne compte que deux victoires sur terre sur le circuit ATP face à Klahn et Elias. Et cette terre monégasque ne devrait pas permettre à l'Australien de jouer avec ses qualités.


Parmi les autres rencontres du jour, la colonie italienne arrive en force. A noter d'abord le duel indécis entre Fognini et Kecmanovic. Le tenant du titre est en grande difficulté depuis plusieurs mois, notamment sur terre. Il partira pourtant favori contre Kecmanovic mais le Serbe aura certainement l'opportunité de s'imposer. Titré à Kitzbühel sur une terre rapide, il n'aura pas les mêmes conditions de jeu ici mais miser sur l'Italien semble assez risqué. Un autre Italien partira favori, cette fois face au Monégasque Catarina. Il s'agit de Salvatore Caruso issu des qualifications. Toujours dans l'attente d'une victoire sur le circuit ATP, le 388ème mondial avait réussi à prendre un set à Raonic il y a trois ans. Caruso devrait s'imposer mais sa cote est trop basse. en revanche, Marco Cecchinato n'est pas donné favori par les bookmakers face à l'Allemand Koepfer. Il faut dire que l'Italien est loin de son meilleur niveau depuis plusieurs mois. Il n'a pu battre que des joueurs mal classés comme Dellien, Fabbiano ou encore Huelser et Laaksonen. Même si Koepfer a été bon au dernier Roland Garros, il ne fait pas partie des cadors du circuit dont le statut peut assurément justifier d'une position de favori sur ce match. Avec deux victoires dans les jambes, Cecchinato est tout à fait capable de s'imposer. Il en a en tout cas le talent. Reste à savoir si la motivation sera au rendez-vous. Enfin, un quatrième Italien fera son entrée en lice ce lundi. Issu des qualifications face à Coria et Sousa (qui commence à remonter la pente), Thomas Fabbiano attend toujours sa première victoire en Masters 1000 sur terre battue. Battu en qualifications ou au premier tour à Rome, il tombe cette fois sur un joueur plus fort que lui sur le papier mais qui n'est pas un pur terrien, en tout cas peu à l'aise sur les surfaces lentes et lourdes. Méfiance pour Hubert Hurkacz qui vient de remporter son premier Masters 1000 à Miami. La transition n'est pas idéale.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Set Garin ✅/ Set Evans✅ / Set Struff❌ / Victoire Davidovich ✅/ Set Fabbiano✅
⭐️ Victoire Garin✅ / Victoire Pouille ✅/ Victoire Evans ✅/ Victoire Struff ❌/ Victoire Fabbiano❌ / Victoire Cecchinato✅


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.