Après son titre WTA qui a récompensé un parcours exemplaire, la jeune pépite colombienne Camila Osorio Serrano se présente à Charleston deux jours après son sacre sur une terre bien différente et surtout plus rapide. Dans ce début de saison, on l’a vu d’ailleurs bien moins armée avec son petit gabarit sur surface rapide pour poser son jeu.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.