Les mauvaises langues diront que le chiffre « 11 » pourrait bien porter malheur à Rafael Nadal. Battu à la surprise générale par Andrey Rublev en quart de finale de Monte-Carlo, l’Espagnol n’a pas été en mesure d’aller chercher son douzième trophée dans la Principauté. L’objectif sera exactement le même à Barcelone, un tournoi dans lequel le Majorquin s’est imposé de 2005 à 2009, de 2011 à 2013 et de 2016 à 2018.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.