Le n°1 mondial a préféré aller jouer chez lui cette semaine même si le tournoi de Belgrade est un peu moins prestigieux que celui de Barcelone. Sans surprise, il s’est hissé dans le dernier carré après deux matchs parfaitement gérés face à Soon-Woo Kwon (6-1, 6-3) et à son compatriote Miomir Kecmanovic (6-1, 6-3) contre qui il n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer. Il avait d’ailleurs bien lancé sa saison sur terre battue en éliminant assez facilement Jannik Sinner à Monte-Carlo, ce qui n’est pas une victoire anodine au vu de la forme du jeune italien actuellement (6-4, 6-2). Sa défaite face à Daniel Evans au deuxième tour ne semble être qu’un accident de parcours face à un joueur en très grande forme tant le Serbe parait sûr de son jeu depuis le début de l’année. Pour tenter d’aller décrocher le titre, il affrontera un joueur qui lui a bien réussi à ce même stade à l’Open d’Australie, Aslan Karatsev.  Après sa victoire à Dubaï, le Russe a un peu marqué le pas à Miami (défaite sèche face à Korda), mais a tout de même réalisé une bonne rentrée sur terre en battant Lorenzo Musetti (6-3, 6-4) à Monaco avant de tomber face à un très bon Stefanos Tsitsipas. Karatsev est moins efficace sur terre, mais reste tout de même un joueur solide, difficile à manœuvrer.  Il a eu un premier tour très compliqué contre Aljaz Bedene (6-3, 4-6, 7-6), avant de s’imposer plus sereinement face à Gianluca Mager en quart (6-3, 6-4). Il l’a prouvé en ce début d’année, Aslan Karatsev est un très bon joueur, mais son jeu a du mal à gêner Djokovic qui n’a aucun mal à s’appuyer sur la puissance de ses balles. Sur terre battue, le rapport semble encore plus à l’avantage du Serbe.

L’œil de Rodolphe Gilbert : En étant n°1 mondial, évidemment que Djokovic part favori, mais Karatsev a prouvé qu’il est capable de bien jouer sur toutes les surfaces. Malgré ça, je pense que seul un mauvais match de Djokovic peut le conduire à la défaite. Le Russe a un jeu trop « franc » pour l’inquiéter. Il prend tôt, il joue très bien, mais ce n’est pas le genre de jeu qui pose problème à Djokovic. Le Serbe est davantage gêné par des joueurs comme Bautista ou Dan Evans, couplé à des conditions difficiles, comme on a pu le voir la semaine dernière. On l’avait vu à Melbourne, Karatsev n’avait pas existé face à Djokovic. 


Blessé aux abdominaux lors de l’Open d’Australie, Matteo Berrettini avait été décevant pour son retour à la compétition lors du Masters 1000 de Monte-Carlo, s’inclinant en deux manches contre Alejandro Davidovich Fokina dès le premier tour (7-5, 6-3). Cette semaine, l’Italien a semblé retrouver des couleurs, physiquement, mais surtout dans le jeu après une victoire sur son compatriote Marco Cecchinato (6-4, 6-3) et un quart de finale encore plus convaincant face à Filip Krajinovic où il a affiché un très bon niveau de jeu (6-4, 6-4). À la fin du match, il a reconnu se sentir de mieux en mieux : « Ce n’est jamais simple de revenir de blessure ; j’ai bien joué et physiquement je me sens bien, c’est la chose la plus importante pour moi. Je suis en train d’atteindre ma meilleure forme. » Si le physique est présent, il est difficile ne pas imaginer Berrettini s’imposer face à Taro Daniel. Si l’on met de côté son premier tour sur le Rocher la semaine dernière, l’Italien a rarement déçu sur terre battue puisqu’il a remporté 17 de ses 23 matchs quand il est en position de favori. De son côté, le Japonais est un bon joueur de terre battue (7 quarts de finale ATP en carrière) et l’a confirmé cette semaine. Repêché dans le tableau principal, il a signé trois belles victoires contre Joao Sousa, John Millman et Federico Delbonis pour se hisser en demi-finale. La marche sera bien plus haute face à Berrettini, qui partira très largement favori, mais Daniel l’a déjà battu sur terre lors de leur unique confrontation (7-5, 6-3) à Istanbul en 2018, année où Taro Daniel remportera le tournoi, son premier et unique titre ATP.

L’œil de Rodolphe Gilbert : Berrettini est grand favori de ce match et ça me paraîtrait assez incroyable que Taro Daniel arrive à s’imposer dans ce match. Pour moi, il y a plus de chance que Karatsev batte Djokovic plutôt que de voir une victoire de Daniel face à l’Italien. Revenu de blessure, il a été bon lors de son quart de finale face à Krajinovic et je pense qu’il a vraiment de la marge face à Taro.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Victoire Berrettini 2-0
⭐️ ---


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.