Anisimova est une jeune joueuse américaine d’origine russe. Elle a été brillante en junior (numéro 2 mondiale, titré à l’US Open) puis lancé rapidement sa carrière professionnelle avec des résultats probants. En 2019, elle remporte à 17 ans son premier titre WTA à Bogota et atteint les demi-finales de Roland Garros en battant au passage Simona Halep. Elle est battue par Barty en 3 sets. Sa fulgurante ascension est stoppée par le décès de son père - également son entraîneur - en août de la même année. En 2021, Anisimova a eu quelques soucis. Testée positive au coronavirus en début d’année, elle n’a pas pu jouer l’Open d’Australie. Par la suite, elle s’est blessée à la cheville, ce qui a entraîné des retards dans sa préparation. Elle n’a joué que 8 matchs cette saison et n’a gagné que 4 matchs face à Montgomery, Konjuh, Stephens et Linette. La jeune femme est réputée pour être une frappeuse avec un jeu agressif. Elle va rencontrer une joueuse qui a un peu le même profil mais avec plus de résultats et plus de régularité au service. Sakkari a joué 20 matchs cette saison et a remporté 13 victoires. Elle réussit un magnifique tournoi de Miami en battant Osaka, la numéro 2 mondiale et perd en demi-finale après un  troisième set de haute volée face à Andreescu. Elle a déjà joué un premier tournoi sur terre battue à Stuttgart où elle perd en 3 sets au deuxième tour face à Kvitova. Sakkari présente l’avantage d’avoir plus de repères que son adversaire. Elle a également l’avantage de mener dans les confrontations après l’avoir battue en 2 petits sets à l’US Open en 2020.


Madison Keys vs Anastasia Pavlyuchenkova
Les deux joueuses ont mal débuté leur saison sur terre-battue ; à commencer par Madison Keys (23ème) éliminée d’entrée à Charleston par Sloane Stephens, et qui se classe pour le moment 108ème à la Race avec 4 défaites en 6 matchs. Une grande partie du problème repose sur sa qualité de service nettement moins convaincante cette saison (58% de points gagnés sur premières balles contre 70% en 2020). Ses déplacements paraissent également moins fluides et son coup droit constituant son point fort n'est pas aussi percutant . Ayant pour surface « préférentielle » le dur, il ne va pas être évident pour elle de retrouver des repères concrets mais à l’image de sa préparation physique partagée sur les réseaux sociaux, on imagine bien qu’elle compte ici stopper sa série de 3 défaites consécutives. Pour cela, il faudra éliminer la Russe qui reste elle aussi sur un revers à Istanbul contre sa compatriote Anastasia Potapova. Ce n’était pourtant pas passé loin et Pavlyuchenkova s’était montré bien agressive en retour de service (45% de pts gagnés sur 1ère) avec un jeu complet aussi bien en revers qu'en coup droit. Seulement, dans un match à détails comme celui-là, commettre 17 doubles fautes est rédhibitoire. Cette rencontre n’est pas facile à analyser mais le placement en tant que « favorite » de Madison Keys par les books n'est pas surprenant. Néanmoins l’écart de cote semble trop important ici. À l’image de leurs deux dernières confrontations sur terre (1-1), on ne devrait pas avoir un match à sens unique. Cependant, si Keys se montre plus régulière sur son revers (point faible) et retrouve de la constance au service, il sera difficile pour la Russe de s’imposer.


Ekaterina Alexandrova vs Victoria Azarenka
Une affiche avec un grand A entre deux joueuses dont la terre est loin d’être leur terrain de jeu favori. À Stuttgart il y a une dizaine de jours, la Russe disputait son premier quart de finale sur terre battue au niveau WTA, perdu face à Simona Halep en deux petits sets. Dotée d’un bon service pour sa taille (1m75), la 32ème joueuse mondiale s’appuiera sur son engagement et son jeu en rythme pour tenter d’enchaîner. À Roland-Garros à l’automne dernier, elle avait accroché Svitolina pendant deux sets au troisième tour. Une performance qu’il faudra rééditer ce jeudi. Face à elle, Victoria Azarenka court après un dernier carré sur ocre depuis… 2013. Cette année-là, elle était demi-finaliste à Roland-Garros et finaliste à Rome. En carrière, elle n’a remporté qu’un titre sur terre, à Marbella il y a dix ans, pour 5 finales perdues. Malgré l’incertitude liée au niveau des deux femmes sur ocre, la puissance de frappe à l’échange de la tête de série n°12 du tableau, ainsi que ses capacités au retour, en feront la favorite de cette affiche, même si une entrée en lice dans un tournoi de cette importance n’est jamais facile. Azarenka peut légitimement ambitionner une place en quarts de finale dans ce Madrid très relevé côté féminin, elle qui avait montré à nouveau un niveau très convaincant du côté de Miami. C’est la deuxième fois que les deux joueuses s’affrontent. Azarenka s’était imposée il y a 3 ans sur le gazon de Wimbledon.


Karolina Pliskova vs Coco Gauff
Déjà une grosse affiche pour ce premier tour avec une Karolina Pliskova qui déçoit en ce début de saison. Ses résultats et son niveau de jeu mais aussi son attitude sont inquiétants. Du moins jusqu’à la semaine dernière où elle a montré du mieux. Après un premier tour compliqué contre la locale Korpatsch, elle a dominé Ostapenko. Son parcours s’arrêtera en quarts contre Barty, au terme d’un match assez fou qu’elle aurait pu gagner puisqu'elle servait pour le match. Malgré la défaite, sa prestation fut intéressante dans la qualité de ses frappes, son service et avec une détermination retrouvée. Quant à Cori Gauff, elle sort d’un quart de finale à Charleston. Un résultat encourageant sur le papier mais pas dans le jeu où elle a été en difficulté à l’image de son match contre Jabeur avec un service catastrophique (14 doubles fautes) et un jeu de fond de court pas loin du néant. Sur ce match, c'est Pliskova qui est donnée favorite. Le Tchèque aura des armes pour profiter du service désastreux de Gauff et faire la différence dans la filière courte mais elle pourra aussi rivaliser dans l’échange si l’Américaine ne règle pas ses problèmes de fautes directes. Le seul point d’interrogation est le service de Pliskova. Si elle ne passe pas assez de premières balles, elle pourrait vite s’énerver et sortir de son match tout étant agressée constamment par Gauff. Dans le cas contraire, l’ex-numéro 1 mondiale sera difficile à breaker.


Jessica Pegula vs Sorana Cirstea
La Roumaine Cirstea entame sa 17ème saison chez les professionnels alors qu’elle n’a que 31 ans. Elle vient de remporter la semaine dernière le second tournoi de sa carrière à Istanbul, 13 ans après le premier ! Elle réalise une magnifique semaine  en battant notamment la Française Fiona Ferro et la Belge Elise Mertens en finale. Il est toujours difficile d’enchaîner un nouveau tournoi après un titre la semaine précédente. Mais Cirstea (ex-quart de finaliste à Roland Garros) a suffisamment de métier pour gérer cette situation. Jessica Pegula va effectuer sa rentrée sur terre battue cette saison. Elle n’a gagné que 59% de ses matchs sur cette surface. Fille d’un milliardaire américaine, Pegula est arrivée tardivement sur le circuit professionnel en 2012. Son début d’année 2021 fut plus que brillant : quart de finaliste à l’Open d’Australie et demi finaliste à Doha. L’Américaine a enchaîné les performances sur dur. Son jeu à plat et ses qualités au service s’adaptent parfaitement aux surfaces rapides. Reste une inconnue mais de taille : sa capacité à adapter son jeu sur la terre battue européenne. Jusqu’à maintenant, elle a surtout joué sur la terre battue américaine, une surface plus rapide qu’en Europe même si Madrid est l'une des terres les plus rapides du circuit. Les deux femmes se sont rencontrées en 2011 et 2015 sur dur aux Etats Unis. Elles se sont partagées les victoires. Pegula va-t-elle réussir à imposer son jeu sur terre battue ? C’est une interrogation. Surtout que la Roumaine a fait le plein de confiance.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️
⭐️⭐️ Victoire Pliskova ✅ / Victoire Azarenka ✅ / Victoire Sakkari✅
⭐️ Over 19.5 jeux Keys vs Pavlyuchenkova✅


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.