Qui va réussir à se relancer ? C’est la question que l’on peut se poser quand on voit cette affiche entre Denis Shapovalov et Dusan Lajovic. En effet, quand on regarde les résultats récents de ces deux joueurs, on peut voir qu’ils ne sont pas en grande forme. Le début de saison du Canadien sur terre battue est catastrophique. Ses deux derniers matchs contre Auger-Aliassime et Moutet se sont soldés par deux défaites où il a montré un niveau de jeu inquiétant, notamment au service où il a concédé beaucoup trop de balles de break. Concernant Lajovic, il reste sur trois défaites lors de ses trois dernières entrées en lice. Cependant, ses défaites sont un peu à minimiser puisqu'il n'a pas vraiment été mauvais. A Monte Carlo, il perd contre Evans en 3 sets dans un match plutôt serré. Après ce match, Evans atteindra le dernier carré. De même à Belgrade et Munich où il a respectivement affronté Delbonis et McDonald qui ont fait un match contre le Serbe. Il ne faut pas sous-estimer Lajovic même s'il n’est pas à son meilleur niveau. Il garde tout de même un niveau jeu correct. Il est en revanche en grand manque de confiance en ce moment car ces derniers temps, il perd beaucoup de matchs alors qu’il a le niveau pour gagner. Il est nécessaire pour Shapovalov d’augmenter son niveau de jeu comparé à ces défaites contre Auger Aliassime et Moutet pour parvenir à battre un Lajovic qui n’est pas aussi mauvais que certains le pensent actuellement. Surtout sur terre battue.

Denis Shapovalov : « Oui c'est vrai que je préfère les autres surfaces mais je crois vraiment que mon jeu peut fonctionner sur terre battue. Je m'amuse à jouer dessus. Mes mauvais résultats sur terre, c’est un problème mental plus qu’autre chose, parce que je m’entraîne très bien et à un très haut niveau mais je ne suis pas capable d’atteindre ce niveau en match. Je suis dans la retenue et je commet trop de fautes. Il s’agit juste d’avoir ce déclic et de s’engager mentalement, de ne pas avoir peur d’en manquer une ou deux. Je pense que c’est plus une question de confiance. Quand je suis en confiance, je ne doute pas de moi et je suis capable d’y aller. Là je n’ai pas eu beaucoup de matches, donc je suis un peu rouillé. Mais je ne pense pas que ce soit une question de surface. »


Marton Fucsovics vs Alexander Bublik
Il est assez logique de voir Marton Fucsovics avec le dossard du favori même si on pouvait imaginer Alexander Bublik un peu mois haut, plutôt aux alentours de 2,40. Car dans des conditions plutôt rapides sur terre, le Kazakh pourrait par moment prendre de vitesse son adversaire, au service et à l’échange. Rappelons que le fantasque joueur d’origine russe a réalisé un bon début de saison (deux finales à Antalya et Singapour et un quart à Miami), montrant davantage d’envie et de régularité que les années précédentes. Un coup d’œil au classement nous permet de constater néanmoins que le Hongrois est juste devant le Kazakh. Et lui aussi a réussi un joli début de saison (finale à Rotterdam, quart à Doha et Dubai). Certes, le N°39 mondial a paru émoussé à Monte-Carlo et, légèrement touché au genou, il a déclaré forfait à Belgrade et donc décidé de marquer une petite pause. Sans doute une bonne idée qui devrait lui permettre de repartir de l’avant. Même s’il est très solide sur dur, il a déjà prouvé qu’il pouvait également performer sur terre, en s’imposant à Genève en 2018. Aussi, le Hongrois sait presque tout faire : il est puissant, il varie et volleye bien. Les conditions sèches de Madrid devraient lui convenir. En face, Alexander Bublik n’a finalement pas beaucoup d’expérience sur ocre (6V/9D sur le circuit principal). En outre, il sort d’un non-match à Estoril (défaite 6-3, 6-0 contre Pedro Martinez). De quoi donc donner un petit avantage à Marton Fucsovics mais la méfiance est de mise avec Bublik, capable de tout dans un bon jour. Bublik a d'ailleurs déjà battu le Hongrois sur terre en 2017 à Rome en Challenger.


Alex De Minaur vs Jaume Munar
On le sait, l’Australien évolue depuis quelques semaines dans la partie de saison qui lui est la moins favorable, à savoir la terre battue (18% de victoires). Cependant, quelques signaux positifs vont vraisemblablement éclairer son bilan car sur ses 3 apparitions sur cette surface en 2021, il s’est montré beaucoup plus complet. A commencer par son 1er tour à Monte Carlo, battu par Davidovich Fokina qui atteindra tout de même les quarts de finale dans un match serré (6-4, 7-6) et perturbé par la pluie. Puis, il est venu chercher une victoire convaincante sur les terres de Barcelone contre Alexander Bublik en deux sets en se montrant vif et agressif, une dynamique qu’il a conservée au deuxième tour mais insuffisant pour faire tomber Stefanos Tsitsipas dans une forme exponentielle (1er à la Race à ce jour). Il va affronter pour son entrée en lice Jaume Munar, adepte de la terre battue. L’Espagnol est le joueur qui a disputé le plus de match cette saison sur terre (déjà 35) et il a montré de belles choses notamment à Marbella où il s’était hissé jusqu’en finale contre Carreno Busta. Il s’est vu ensuite tout comme De Minaur expulsé dès le 2ème de Barcelone par Tsitsipas sans montrer beaucoup de résistance (6-0, 6-2). Enfin, il y a quelques jours et après deux tours de qualifications bien rodés, il s’est incliné en 3 sets contre Jeremy Chardy dès le 1er tour d’Estoril avec un jeu qui manquait clairement d’agressivité et un service moins efficace (54% pts remportés sur 1ère balle). Attention au match piège ici. Le statut de favori accordé à Munar est logique mais l’écart de cote semble un peu élevé. Munar est certes plus à l’aise sur terre mais il s’est vu moins efficace au service depuis quelques matchs et il manque parfois d’adaptation tactique. L’Australien arrive sans aucune pression et, à l’image de son match contre Tsitsipas, a cette capacité d’embêter ses adversaires en apportant de la variation dans son jeu et en s’appuyant sur ses qualités athlétiques pour monter au filet, couvrir son terrain. La cote de l’Australien semble value à partir de 2,50.

L’œil de Rodolphe Gilbert : Les conditions de jeu assez rapides à Madrid peuvent modifier la donne habituelle sur terre battue. Ainsi, alors qu’il n’est habituellement pas très à l’aise sur la surface ocre, Alex de Minaur pourrait retrouver des couleurs. Bien sûr, connaissant les références actuelles de Jaume Munar sur terre, ce dernier est favori. Mais attention, un peu comme à Gstaad ou Kitzbühel, le Masters 1000 espagnol offre à l’Australien des atouts au service et en contre. Sa balle va gicler davantage et il pourrait bien perturber plus que prévu le joueur espagnol que j'ai trouvé très décevant face à Chardy à Estoril.


Tommy Paul vs Pedro Martinez
Duel entre deux joueurs qui se débrouillent bien sur terre battue. Ils se retrouvent trois semaines après l’abandon de l’Espagnol à Monte Carlo. Cependant, depuis cette blessure, Martinez a montré de très belles choses à Estoril notamment contre Bublik et Norrie où il a joué avec de belles qualités en retour et au service. Il y a plus de zones d’ombres en revanche pour Paul car il n’a joué que deux matchs entiers cette saison sur terre battue, qu’il a perdu en jouant assez mal contre Hanfmann et Bautista. Le problème de l’Américain est qu’il est vraiment trop irrégulier et qu’il est très rarement bon du début à la fin dans un match. Au vu de la consistance dans le jeu de Martinez en ce moment, Paul pourrait ne pas venir à bout de l’Espagnol qui le mettra très souvent sous pression sans lui laisser beaucoup d’occasion de breaker. Il faut donc être prudent sur ce match car il est difficile d’évaluer le niveau de l’Américain actuellement mais l’avantage est plus du côté de Martinez.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️---
⭐️ Victoire De Minaur


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.