Jusqu’à présent, Cameron Norrie n’avait pas vraiment enchainé de grosses performances sur terre battue (il avait un bilan négatif sur le circuit en marge de la saison), sa meilleure performance restant une demi-finale à Lyon en 2018. Mais depuis deux tournois, il affiche un niveau de jeu assez impressionnant et a réussi à faire tomber les têtes de séries une à une. À Barcelone, pour sa rentrée sur terre, il a bien lancé son tournoi avec une victoire tranquille contre Salvatore Caruso (6-1, 6-2) avant de dicter sa loi contre deux membres établis du Top 30, Karen Khachanov et David Goffin. En quart de finale, il n’a pas pu faire grand-chose face à Rafael Nadal, mais il a tout de même montré un beau visage, mettant régulièrement l’Espagnol loin de la balle.

Fort de la confiance accumulée en Catalogne, le Britannique n’a pas baissé de pied cette semaine au Portugal avec une entrée en matière bien gérée face à Joao Sousa (6-1, 6-3). Il a eu plus de mal face à Pedro Martinez au deuxième tour, mais il a tout de même réussi à renverser la situation, serrant le jeu dans les moments importants (4-6, 7-6, 7-5). Il a également perdu la première manche contre Christian Garin en quarts de finale avant de prendre la mesure de son adversaire (3-6, 7-5, 6-3). En demi-finale, il s’est montré très solide contre Marin Cilic, alors que le Croate avait pourtant breaké d’entrée de match. Sûr de son jeu, il a poussé l’ancien n°3 mondial a la faute (7-6, 7-5) et a réussi à hausser son niveau de jeu dans les moments clés. C’est d’ailleurs l’une de ses forces actuellement puisque Cameron Norrie a remporté deux tie-breaks et 3 sets sur le score de 7 jeux à 5 cette semaine. Même si Norrie n’est pas un grand serveur, sa régularité en première balle (66% sur la semaine) lui a aussi permis d’être solide sur ses mises en jeu au fil des tours.

Il fera face à un joueur qui a davantage l’habitude de ce genre de rendez-vous puisque Albert Ramos Vinolas disputera, à 33 ans, sa 10e finale sur le circuit (la 2e pour Norrie). Surfant sur sa bonne première partie de saison sur terre battue (finaliste à Cordoba, demi-finaliste à Buenos Aires et Barcelone), l’Espagnol a encore signé une belle semaine puisqu’il n’a pas concédé le moindre set contre Fernando Verdasco (6-3, 6-3), Pierre Hugues-Herbert (6-2, 7-6), Corentin Moutet (6-4, 6-3) et Alejandro Davidovich Fokina (6-1, 6-4). Ramos Vinolas passe rarement à côté d’un match sur terre battue et reste toujours très difficile à manœuvrer donc Norrie devra faire un bon match pour empocher le titre. Pour autant, on pourrait avoir un match très accroché au vu de la forme des deux hommes actuellement. L’Espagnol partira favori et reste sur deux victoires face au Britannique sur terre. En revanche, il ne dispose pas d’un bon ratio en finale (2/9), même contre des joueurs moins bien classés (2/7).

La stat à retenir : Ramos a remporté 16 de ses 17 derniers matchs face aux gauchers sur terre battue.

L’œil de Rodolphe Gilbert : Ce sera un beau duel entre deux gauchers et deux joueurs qui aiment faire déjouer les adversaires. À ce petit jeu-là, sur terre battue, j’aurai plus tendance à aller vers Ramos Vinolas, qui est l’un des joueurs qui a gagné le plus de matchs sur terre cette saison et qui est quand même très régulier. L’Espagnol reste une référence sur terre battue, si l’on met de côté le Top 10. Je pense que Ramos aura davantage le contrôle du jeu, sauf si Cameron Norrie arrive à faire la différence avec son revers. Je ne suis pas surpris de voir le Britannique en finale puisqu’il avait déjà été bon à Barcelone la semaine dernière. J’aurais comme les bookmakers donné un avantage à Ramos en raison de la surface, mais j’aurai
s un peu resserré le cotes au vu de la forme actuelle de Norrie. Les deux joueurs me semblent assez proches en termes de niveau de jeu.


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.