L’heure de la revanche a sonné pour Ashleigh Barty. Tout juste auréolée de son titre à Miami, la n°1 mondiale avait chuté sur la terre battue de Charleston face à Paula Badosa en quart de finale (6-4 6-3). L’Australienne a depuis remporté un nouveau trophée à Stuttgart, idéal pour aborder ce tournoi de Madrid avec un maximum de confiance. Son quart de finale face à Kvitova a montré à nouveau le bien que son tennis varié peut lui faire sur cette surface. Appliquée au service, elle a pu distiller ses slices bas pour gêner la grande Tchèque et l’emporter en 3 manches. La voilà dans le dernier carré d’un tournoi pour la 4ème fois déjà cette saison, et visera une 4ème finale. La patronne du circuit réaffirme semaine après semaine qu’elle mérite son statut. Face à elle, elle aura donc l’Espagnole Paula Badosa, première joueuse ibérique à atteindre les demies à Madrid, après déjà une demi-finale à Charleston mais également à Lyon en mars. Victorieuse de Bencic en quarts, Badosa a bien servi et déployé une puissance et une longueur de balle intéressantes à l’échange, réussissant 22 coups gagnants pour seulement 14 fautes directes : « Je n’y crois toujours pas. Jamais je n’aurais pensé atteindre les demi-finales, j’étais si nerveuse. » La 62ème joueuse mondiale vise désormais une première finale en carrière sur le circuit WTA. Il faudra rééditer sa grosse performance de Charleston, face à une Barty prévenue et rodée désormais sur terre battue. Difficile de penser qu’avec son jeu en place, l’Australienne n’aura pas dans sa palette les solutions pour faire dérailler Badosa, peut-être moins fournie en plans alternatifs si son jeu agressif en fond de court ne fait pas la différence.

L'œil de Julien Varlet
: Barty ne va pas faire l’erreur deux fois après Charleston. Cette fois-ci elle a eu du temps de jeu sur terre battue. Même si les conditions de jeu à Madrid sont assez proches de celles de Charleston avec un rebond haut. Je ne la vois pas perdre à nouveau. Badosa arrive peut-être en bout de course, elle a fait son résultat, son tournoi est déjà très réussi. Elle sent bien la balle, mais je ne vois pas comment l’Australienne peut rater sa chance. Elle bat Kvitova en quarts, malgré son jeu de gauchère puissant. Je dirais encore victoire en deux sets pour la n°1 mondiale.


L’affiche prometteuse des quarts de finale entre Sabalenka et Mertens n'a pas fait long feu hier. La faute à la jambe gauche de la Belge, qui l’a poussée à jeter l’éponge à quelques longueurs de la défaite au bout d’un court match à sens unique. Face à sa bonne amie et ancienne partenaire de double, Sabalenka n’a pas fait de sentiments, imposant sa puissance et lisant bien le jeu de Mertens pour s’offrir une nouvelle victoire tranquille, la quatrième en autant de matches à Madrid cette semaine. Voilà la tête de série n°5 du tableau en demi-finale pour la troisième fois déjà cette saison, après Abu Dhabi (titre) et Stuttgart (finale). Elle affrontera la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, qui retrouve des couleurs et le dernier carré d’un tournoi WTA pour la première fois depuis octobre 2019 (Moscou). La 41ème joueuse mondiale a su se sortir du piège tendu par Muchova, certes diminuée par une douleur aux abdominaux, pour l’emporter en deux sets accrochés (7-6, 7-6). Capable d’imposer son jeu tôt dans les échanges, elle ne s’est pas laissée endormir par les variations de la Tchèque, qui l’a attirée au filet autant que possible, et enchaîne bien après déjà un beau combat face à Jennifer Brady : « C’est incroyable. Madrid est un de mes tournois préférés, je suis très heureuse d’être en demi-finale ici. » La Russe, qui a rendu une belle ligne statistique en quart de finale (29 coups gagnants, 23 fautes directes), devra encore hausser le ton face au rouleau compresseur Sabalenka, qu’on imagine mal rater l’occasion de s’offrir une finale à la hauteur de ses ambitions clairement affichées. Pavlyuchenkova pourra s’appuyer sur le souvenir de leur seule confrontation, remportée à Tokyo il y a 2 ans (3-6, 6-3, 7-5).

L'œil de Julien Varlet : Pavlyuchenkova a quand même dépensé pas mal d’énergie cette semaine. Elle est parfois un peu lourde, avec sa vitesse de balle Sabalenka va pouvoir la déborder, la piéger en insistant dans son replacement. Elle a mis des corrections à tout le monde cette semaine, elle a l’air de vraiment bien jouer. Et son style de jeu est au-dessus de celui de la Russe. Elle commence à être vraiment très régulière, avant elle pouvait exploser en vol, rater beaucoup. Elle le fait beaucoup moins, elle a aussi repris son ancien coach Tursunov, ils s’entendent plutôt bien. Je la vois même passer en deux sets.



L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Victoire Sabalenka + Victoire Barty
⭐️ Sabalenka 2-0 + Barty 2-0


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.