Fin 2019, la rédaction de Tennis Break News faisait le portrait de ce jeune Norvégien de 20 ans, tout proche déjà de faire son entrée dans le top 50. Casper Ruud a depuis fait mieux que son père Christian et pourrait même entrer dans le top 10 mondial à la Race. En attendant, grâce à ce beau parcours réalisé en Suisse, il se positionne à la 16ème place mondiale du classement ATP à une semaine des débuts de Roland Garros. Le timing est parfait. Mais évidemment, Casper Ruud n'a aucune envie de se contenter de cette finale qu'il attendait depuis le 1er mars 2020 à Santiago. Une finale qu'il avait d'ailleurs perdue alors qu'il s'avançait largement favori face à Seyboth Wild. Depuis, le Norvégien a réalisé un immense parcours sur terre battue avec notamment trois demi-finales en Masters 1000 (Rome, Monte Carlo et Madrid) ainsi qu'à Hambourg et Munich. Il a remporté 23 de ses 31 derniers matchs sur terre dont certaines face aux meilleurs joueurs du circuit (Berrettini, Carreno, Schwartzman, Tsitsipas) dont il fait partie désormais.

Il partira donc favori face à Denis Shapovalov, joueur de la même génération que lui qui avait éclos bien plus tôt dès 2017. Mais le Canadien n'a pas gagné en régularité contrairement à Casper Ruud dont la marge de progression est encore importante. Certes, le Canadien (14ème) est mieux classé que Ruud mais sur terre battue, Shapovalov n'a pas la même maîtrise de la terre battue. C'est d'ailleurs sa première finale ATP sur terre : « C'est une surface sur laquelle j'ai toujours su que je pouvais bien jouer bien que j'apprécie les surfaces plus rapides... Je dois juste être un peu plus patient et jouer un peu plus sûr ou plus intelligemment peut-être. Sur herbe, on peut s'en sortir avec des gros services et des grosses frappes mais sur terre, on doit jouer aux échecs et construire le point. »

Toutefois, il faut reconnaître que Shapovalov a très bien joué cette semaine à Genève. Beaucoup moins de trous d'air, de frustration, de fautes à répétition. Il a parfaitement maîtrisé ses émotions et les scénarios qui auraient pu lui faire perdre le fil du match ou d'un set. Il a pourtant eu trois adversaires compliqués à manœuvrer (Cuevas, Djere, Cecchinato), des purs spécialistes de terre, sans qu'aucun ne réussisse vraiment à dominer le Canadien. C'est encore un spécialiste de l'ocre qui va lui faire face en finale puisque Casper Ruud va disputer sa 4ème finale sur terre : « Je connais très bien Casper. Nous avons joué ensemble en Juniors. Nous arrivons de loin. C'est sûr qu'il s'est beaucoup amélioré. Il a joué à un très très haut niveau ces dernières semaines. C'est vraiment amusant de voir son jeu. J'apprécie vraiment de le regarder jouer. Ça va être une bataille amusante dans cette finale. »

Face aux gauchers, Casper Ruud a réussi à inverser la tendance depuis 2018 après des débuts compliqués notamment en Challenger. Il reste sur 11 victoires sur ses 15 derniers matchs dont 3 défaites face à Albert Ramos qui ne présente pas du tout les mêmes caractéristiques que le Canadien. Les revers à une main avec une prise de balle très tôt ne semblent pas non plus le déranger puisqu'ils restent sur deux victoires probantes contre Tsitsipas et Cuevas. La question est de savoir si Shapovalov a eu un déclic lors de ce match face à Rafael Nadal à Rome. Il a eu deux balles de match pour terrasser l'Espagnol. Nul doute que le Canadien n'a pas retenu la défaite mais plutôt le niveau de jeu, très prometteur pour la suite de sa carrière sur terre battue. Il était donc intéressant de voir comment il allait enchaîner à Genève puisque son manque de constance dans ses résultats est son principal défaut actuellement. Le fait est que Shapovalov a confirmé son match face à Nadal et affiché une qualité de jeu, une agressivité et un comportement exemplaire sur le court. En plus de tout cela, sa qualité de service retrouvée lui permet de prendre confiance en lui et d'être moins en danger sur ses mises en jeu.

La clé du match sera la capacité du Norvégien à utiliser son coup droit sur le revers du Canadien qui pourrait être pris de vitesse par le topspin de Ruud. Si Shapovalov maintient son niveau de jeu affiché depuis une semaine, alors cette finale promet des étincelles et un long combat.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Ruud over 12.5 jeux
⭐️ Victoire Ruud


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter de leur offre de bienvenue ou utiliser le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.