Cela faisait presque deux ans que Richard Gasquet n’avait pas réussi à dominer un joueur du TOP 10. C’était au Masters 1000 du Canada en 2019, face à Kei Nishikori. À Lyon, il a renouvelé la performance en sortant Diego Schwartzman, certes dans une petite - voire inquiétante - forme. Il n’empêche, après de nombreux pépins physiques, le Français a enfin de quoi retrouver le sourire.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.