Un petit avantage sur la ligne de départ pour le hardi Jérémy Chardy. Forcément, puisque le Français a montré de bien jolies choses depuis le début de l’année : demie à Antalya et Melbourne, quart à Rotterdam et Dubaï, et une position de 36ème à la Race. Sur terre, il marque un peu le pas. Le Palois n’a pas réussi à remporter deux matchs de suite sur l’ocre.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.