Cette année, les bonnes vieilles habitudes sont de retour. Le Majeur parisien reprend sa place à la fin du printemps, même s’il a été décalé d’une semaine, pour permettre une situation sanitaire plus favorable et accueillir davantage de public. Ce n’est pas encore la panacée, mais contrairement à l’automne dernier où seulement 1000 personnes par jour étaient autorisées à pénétrer dans le stade, une ambiance plus chaleureuse et bon enfant devrait être de la partie. Du 30 mai au 8 juin, 5388 spectateurs pourront assister quotidiennement aux rencontres - 1000 individus pour chaque grand court. Puis à partir du 9 juin, deuxième étape du déconfinement, Roland Garros accueillera 13 146 spectateurs, dont 5000 sur le court Philippe-Chatrier. La météo sera aussi bien différente, moins humide et moins fraîche, ce qui favorisera les rebonds hauts, la vitesse de jeu et les joueurs qui font tourner la balle.

Des conditions et un environnement qui enchantent l’ensemble des athlètes, lassés de jouer à huis-clos, et qui pourrait profiter aux tricolores, toujours avides d’encouragements. Les Bleus en auront d’ailleurs bien besoin, tant le tennis français est en difficulté - ses deux têtes de série étant elles-mêmes en manque de confiance, Gaël Monfils en raison d’un manque de rythme, Ugo Humbert à cause d’une certaine incapacité à développer son jeu sur l'ocre. Clairement, s’il faut miser sur un cheval avant le début de la quinzaine, autant assurer le coup et parier sur le roi de la terre battue et prince de la Porte d’Auteuil, Rafael Nadal. Treize fois vainqueur, l’Espagnol vise un 21ème sacre en Grand Chelem et tout porte à croire qu’il en a les moyens. Malgré quelques défaites inhabituelles lors des tournois de préparation, il a rappelé à tous ses concurrents qu’il serait au rendez-vous en décrochant deux trophées, à Barcelone et à Rome.

La nouveauté de 2021, c’est que le nombre des prétendants au titre semble plus conséquent. Bien sûr, il y a Novak Djokovic, numéro un mondial, et seul joueur à avoir battu Nadal à Roland Garros, avec Robin Soderling. Mais derrière le Serbe, on peut ajouter Stefanos Tsitsipas, qui possède une très large palette de coups pour briller sur terre, en atteste ses deux titres à Monte-Carlo et Lyon, ainsi que sa finale à Barcelone. Autre prétendant, Alexander Zverev, de plus en plus performant dans les Majeurs, et qui a glané un nouveau trophée en Masters 1000, à Madrid. Si Roger Federer - seulement trois matchs joués depuis près d’un an et demi - et Dominic Thiem - en manque de motivation et de résultats - auront davantage de soucis qu’à l’accoutumé pour se hisser au sommet, une petite colonie de tennismen, tous autant attirants les uns que les autres, fait penser que la 120ème édition de l’épreuve parisienne pourrait offrir de sacrées batailles et de belles émotions. On pense à Andrey Rublev, Casper Ruud, Matteo Berrettini, Jannik Sinner, Lorenzo Sonego ou encore l’incroyable Aslan Karatsev. Vous vous pourléchez les babines ? Nous aussi !


Le coin des stats

Ne vous fiez pas aux statistiques de la dernière édition de Roland Garros. Les conditions de jeu à l'automne avaient fortement modifié les forces en présence avec un taux très élevé d'outsiders (30%) bien supérieur à la moyenne des outsiders depuis 10 ans (20%). A noter toutefois, qu'à partir des demi-finales, il n'y a eu que quatre défaites des favoris sur 36 matchs (Soderling vs Gonzalez en 2009, Federer vs Djokovic en 2011, Wawrinka vs Djokovic en 2015 et Thiem vs Djokovic en 2019). Depuis 2009, que ce soit en huitièmes (83% de victoires) ou en quarts (78% de victoires), ne comptez pas non plus sur les favoris pour baisser la garde et se faire surprendre...

Certains qualifiés parviennent fréquemment à atteindre le 3ème tour (4 fois sur les 5 dernières saisons). Le dernier qualifié à atteindre les quarts de finale remonte à 1999 en la personne de Marcelo Filippini. Avec la chaleur qui est arrivée sur Paris ce jeudi, on devrait avoir des conditions rapides, au moins sur les premiers jours. Le vent qui a fortement perturbé les qualifications devrait moins gêner les joueurs.


Analyse du premier quart

Analyse du deuxième quart

Analyse du troisième quart

Analyse du quatrième quart


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com


Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter des deux mois offerts et de l'offre de bienvenue de Zebet ou utilisez le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer ensuite votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.