Voilà  un quart de tableau qui sent la poudre. D’abord, on y trouve le roi des rois de Roland Garros, Rafael Nadal. Mais ce n’est pas tout. On peut d’ores et déjà l’annoncer, le Majorquin devra sans doute lutter pour aller au bout cette année. Mais pas tout de suite...
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.