Le Grec n’avait jamais abordé Roland Garros avec autant de confiance et de victoires dans sa besace. Titré à Lyon et à Monte Carlo, il a failli battre Nadal en finale à Barcelone et Djokovic à Rome. Voilà de quoi faire de Stefanos Tsitsipas un candidat au titre. Débarrassé de Rafa et Djoko, reversé dans l’autre partie de tableau, il visera en tout cas sa première finale en Grand Chelem.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.