Ça y est, Daniil Medvedev a réussi à briser la malédiction ! Après quatre échecs, le n°2 mondial a enfin réussi à remporter un match à Roland Garros, sur cette surface qu’il "déteste" tant. Vainqueur en trois manches d’Alexander Bublik (6-3, 6-3, 7-5), le Russe n’a pas été flamboyant, mais il a tout de même réussi à assurer l’essentiel.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.