Rafael Nadal et Jannik Sinner s’étaient affrontés au stade des quarts de finale l’an dernier, ils se retrouveront cette fois-ci en huitièmes ! Avec Djokovic et Schwartzman, Rafael Nadal est le seul joueur à n’avoir concédé aucun set depuis le début de la quinzaine, s’imposant sans problèmes contre Popyrin, Gasquet et Norrie. Les doutes qu’on pouvait avoir suite à plusieurs prestations assez poussives à Monte-Carlo et lors des premiers tours à Barcelone sont bel et bien derrière. De son côté, Jannik Sinner a rencontré plus de difficultés, que ce soit face à Herbert où il a sauvé une balle de match ou face à Mager, contre qui il s’est imposé en quatre sets. Lors de leurs deux précédentes confrontations (ils se sont rejoués à Rome le mois dernier), l’Italien a toujours réussi à offrir une belle résistance, 4 des 5 sets joués entre les deux hommes ayant été accrochés (7-5, 6-4 à Rome et 7-6, 6-4, 6-1 à Paris l’an dernier). Aller chercher Nadal, d’autant plus au meilleur des trois manches, semble être une mission quasi impossible pour Sinner, qui n’a d’ailleurs jamais battu de Top 5 en carrière en six matchs. De son côté, l’Espagnol a remporté 32 de ses 33 matchs disputés en carrière sur terre battue contre des joueurs de moins de 21 ans, seul Tsitsipas ayant réussi à le faire tomber à Madrid en 2019. Mais malgré ça, Sinner ne rendra pas la tâche facile à l’Espagnol et on peut s’attendre à un, voire deux sets accrochés. Popyrin a réussi à amener Nadal au tie-break avec un jeu similaire et Gasquet l’a repoussé jusqu’à 7-5 après avoir été mené 5-2 cette semaine. L’Italien réussira-t-il à faire mieux et à prendre une manche ? Il semble en tout cas en avoir les capacités.

L’œil de Rodolphe Gilbert : Je pense que Sinner a toutes les armes pour le bousculer. On l’avait d’ailleurs vu l’an passé pendant deux sets, notamment le premier où Nadal s’en sort quand même bien d’avoir remporté la première manche. À Rome, l’italien avait fait un bon match et avait eu pas mal d’occasions. Il fera peut-être partie de ces mecs qui vont réussir à le faire (battre Nadal ndlr). Je pense qu’il est tout à fait capable de lui prendre un set. Il a une capacité d’accélération des deux côtés et on sait que c’est comme ça qu’il faut jouer contre l’Espagnol si on veut espérer quelque chose. On a vu Popyrin lui rentrer dedans et il l’a poussé au tie-break. C’est aussi pour ça que Zverev lui pose des problèmes, ces joueurs-là sont dans le même style de jeu à quelque chose près. Nadal est bien plus à l’aise face à des Carreno ou des Bautista Agut. Je m’attends encore à une belle prestation de Sinner sur ce match.


Novak Djokovic vs Lorenzo Musetti
Novak Djokovic sera également opposé à une étoile montante du circuit avec ce premier affrontement contre Lorenzo Musetti. Le Serbe réalise un début de tournoi parfait pour l’instant : aucun set concédé, très peu d’énergie dépensée et un jeu bien rodé. Vainqueur de Sandgren, Cuevas et Berankis, le n°1 mondial reste sur 7 victoires consécutives avec son titre à Belgrade dimanche dernier. De son côté, le jeune italien est sur une très bonne dynamique actuellement. Demi-finaliste à Lyon où il avait même pris un set à Stefanos Tsitsipas, il a débuté son premier Roland Garros par deux prestations solides face à Goffin puis Nishioka. Mais il reste sur un long combat en cinq manches face à son compatriote Marco Cecchinato, qui pèsera forcément un peu dans les jambes au moment de rentrer sur le court. Sans surprise, Djokovic partira grandissime favori de ce duel et même si le Serbe s’est incliné dernièrement face à des joueurs comme Evans ou Karatsev, ses contre-performances (peu nombreuses) sont encore plus rares en Grand Chelem. En effet, Nole n'a perdu que 5 matchs (pour 132 victoires) contre des joueurs classés au-delà du top 50 mondial et seulement 28 joueurs sur 132 ont réussi à lui prendre un set.


Diego Schwartzman vs Jan-Lennard Struff
En perdition depuis le début de la saison européenne sur terre battue où il avait connu quatre éliminations au premier tour en l’espace de cinq tournois, Diego Schwartzman a retrouvé des couleurs Porte d’Auteuil. Certes l’Argentin a profité d’un tirage clément lors des trois premiers tours (Lu, Bedene et Kohlschreiber), mais il aura eu le mérite de réaliser des matchs sérieux, sans perdre le moindre set. Au-delà de ça, on a surtout senti du mieux dans le jeu du 10e joueur mondial, chose que l’on n’avait pas vue depuis un bon bout de temps. De son côté, Jan-Lennard Struff n’a pas eu à attendre longtemps avant de rentrer dans son tournoi en étant opposé à Andrey Rublev dès le premier tour. Mais à la surprise générale, même si on sait que l’Allemand est un bon joueur de terre, il a réussi à venir à bout du Russe en cinq manches après un match impressionnant. Il a ensuite continué sur sa lancée en s’imposant en trois manches contre Facundo Bagnis et Carlos Alcaraz derrière des prestations toujours solides. Récent finaliste à Munich, Struff manque encore parfois de régularité, mais il a souvent réalisé de bons matchs contre le Top 20 sur terre battue. S’il n’a remporté que 7 de ses 23 matchs, il a pris au moins un set dans 15 de ses 23 matchs et semble totalement en capacité d’accrocher Schwartzman même si ce dernier partira logiquement favori. Dans cette position, l’Argentin a remporté 11 de ses 12 matchs disputés à Roland Garros.

L’œil de Roldophe Gilbert : Schwartzman réalise une saison de terre bien en deçà de ses espérances, mais il a réussi à se hisser en huitièmes tout de même, même si son tableau n’a pas été des plus compliqués. Il a certes repris un peu de confiance, mais ça ne nous a pas donné tant d’indications que ça. Il va jouer contre quelqu’un d’un tout autre calibre et Struff est un joueur qui peut lui poser des problèmes avec sa puissance de frappe. Mais seul un bon Struff pourra l’inquiéter. En cinq sets, l’Argentin est toujours difficile à battre, mais on verra demain quel est son vrai niveau. L’Allemand, de son côté, arrive sûr de ses forces en ayant battu Rublev et Alcaraz notamment. Schwartzman est logiquement favori au vu de ses antécédents sur terre, mais j’aurais quand même un peu réduit l’écart des cotes au vu de la forme de Struff actuellement. Je vois bien un match accroché entre les deux et j’ai du mal à imaginer une victoire en trois sets de l’un ou de l’autre.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️ Over 33,5 jeux dans le match Struff vs Schwartzman
⭐️⭐️ Over 28,5 jeux dans le match Nadal vs Sinner
⭐️Over Musetti 8,5 jeux Musetti


Deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com
Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter des deux mois offerts et de l'offre de bienvenue de Zebet ou utilisez le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer ensuite votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.