Sofia Kenin retrouve un tournoi qu’elle affectionne Porte d’Auteuil. On n'oublie pas son beau parcours la saison dernière avec cette finale inattendue. Et après cette longue période de disette en 2021, l'Américaine retrouve des couleurs à Paris. Un premier tour très compliqué contre une Ostapenko imprévisible. Beaucoup de tranchants dans ses approches offensives.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.