Alors que certains continuent de respirer l’air de la terre battue, d’autres commencent déjà à humer l’odeur de l’herbe fraichement coupé. Il y a encore 7 ans, le tournoi de Stuttgart proposait pourtant aux athlètes de fouler la surface rouge-orangée, et ce depuis 1978, date de la création de la compétition. Mais depuis 2015, l’épreuve allemande a fait peau neuve en se dotant d’un gazon propice à la préparation de Wimbledon.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.