Stratosphérique. Titanesque. Légendaire.Les adjectifs sont nombreux et les mots insuffisants pour décrire cette demi-finale de rêve qui a opposé Rafael Nadal et Novak Djokovic dans un stade Phillipe-Chatrier surchauffé par près de 5000 personnes au beau milieu de la nuit. Après plus de 4 heures d'un combat d’anthologie, c’est bien le n°1 mondial Novak Djokovic qui est reparti avec la victoire (3-6, 6-3, 7-6, 6-2).
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.