Pour son retour sur gazon près de deux ans après sa finale perdue à Wimbledon contre Novak Djokovic, Roger Federer a plutôt bien géré son entrée en lice face à Ilya Ivashka (7-6, 7-5). Sans être vraiment dominateur, le Suisse s’est appuyé sur un très bon service (75% de premières et 77% de points gagnés derrière) et a, comme souvent, parfaitement négocié les moments décisifs de chaque set.
Pour accéder à cette page, vous devez être abonné.
En savoir plus.