Son tirage était loin d’être clément, mais Ugo Humbert sera bien présent en quarts de finale. Déjà quart de finaliste la semaine dernière à Stuttgart, le Français est une nouvelle fois au rendez-vous sur une surface qui lui convient beaucoup mieux que la terre battue. Opposé à Sam Querrey pour son entrée en lice, le Messin a tenu le choc malgré la perte de la première manche, s’imposant par deux fois au tie-break (4-6, 7-6, 7-6). Il a ensuite réalisé une performance XXL pour sortir vainqueur de son duel contre Alexander Zverev. Très juste dans le jeu, performant au service et létal avec son revers, Humbert a signé face à l’Allemand, sa troisième victoire face à un Top 10 (7-6, 3-6, 6-3). Pour se hisser pour la deuxième fois de sa carrière en demi-finale sur gazon après Newport en 2019, il aura fort à faire contre Sebastian Korda. L’Américain dispute à Halle son premier tournoi ATP sur cette surface et ne s’est pas fait prier pour montrer qu’il pouvait être un redoutable joueur de gazon. Le fils de Petr a réalisé un excellent match au premier tour pour se défaire de Roberto Bautista Agut en deux manches (6-3, 7-6), un adversaire toujours compliqué à manœuvrer et demi-finaliste à Wimbledon. Au deuxième tour, il a eu un plus de mal face à Kei Nishikori, démarrant le match de manière assez poussive avec pas mal de fautes directes. Gêné par la vivacité du Japonais, Korda s’en est sorti in extremis en breakant au meilleur des moments (2-6, 6-3, 7-5). Si Humbert parvient à maintenir le niveau de jeu qu’il a affiché face à Zverev, il a toutes ses chances de s’imposer face à Korda. D’autant plus que sur gazon, le Français dispose d’un bilan de 7 victoires en 9 matchs en position de favori. De son côté, Korda n’a remporté que 3 des 12 matchs qu’il a joués face aux joueurs gauchers (circuit ATP et Challenger confondus).

L’œil de Florent Serra : Korda a démarré très timidement contre Nishikori qui l’a tout de suite pris à la gorge. Une fois qu’il a mieux servi, il a joué un meilleur tennis. Il s’est fait manipuler au niveau du dos, mais ça a semblé tenir dans la troisième manche. En revanche, j’ai trouvé qu’il avait commis pas mal de fautes directes, il a notamment eu du mal à relever les balles un peu basses. Le service d’Ugo côté avantage va tomber sur le revers de l’Américain qui est un très bon coup chez lui, mais mis à part ça, je pense que le Français est plus complet sur gazon. Il a un bon service, il est plus constant. Son slice de gaucher, son agressivité et son jeu vers l’avant vont faire mal à Korda selon moi. L’Américain est moins à l’aise en défense, c’est ce qui peut faire la différence. Les cotes sont bien ajustées selon moi, et avec la confiance actuelle du Français, je le vois bien s’imposer.


Félix Auger-Aliassime vs Marcos Giron
Après une finale à Stuttgart pour lancer sa saison sur gazon, Félix Auger-Aliassime a confirmé sa bonne forme cette semaine en livrant un nouveau tournoi de bonne facture jusqu’à présent. Lui qui n’a pas le statut de tête de série à Halle n’a pas eu deux premiers tours faciles à gérer contre Hubert Hurkacz (6-3, 7-5), mais surtout Roger Federer, décuple vainqueur du tournoi. En battant le Suisse, FAA a signé l’une de ses grosses victoires (4e victoire contre un Top 10 en 19 matchs) au terme d’un match que le Canadien a globalement bien maîtrisé même s’il aurait pu être un peu plus efficace sur balle de break (3/15) pour se rendre la tâche plus facile (4-6, 6-3, 6-2). Depuis le début du tournoi, le finaliste de Stuttgart s’appuie sur une grosse solidité sur ses mises en jeu (70% de premières en moyenne, 85% de points gagnés derrière et seulement 3 balles de break concédées), un élément primordial sur cette surface. Fort de ce succès face à son idole, Auger-Aliassime entrevoit la possibilité d’une quatrième demi-finale sur gazon (après Stuttgart en 2019 et 2021 et le Queen’s également en 2019). C’est donc en quart que FAA aura l’adversaire le plus à sa portée puisqu’il affrontera Marcos Giron, sorti des qualifications et tombeur de Vasek Pospisil (7-6, 7-6) et surtout Jan-Lennard Struff (6-7, 6-3, 6-4) qui avait éliminé Daniil Medvedev au tour précédent.  L’Américain n’a pas énormément de référence sur gazon, mais son bilan (9 victoires en 13 matchs, tout compris) suffit à prouver qu’il est capable d’être performant sur cette surface. S’il reste dans sa lignée de Stuttgart, de ses deux premiers tours et qu’il joue à son meilleur niveau, Auger-Aliassime a de la marge face à Giron. Sur gazon, le Québécois n’a pas souvent contre-performé puisqu’il a remporté 11 de ses 14 matchs en position de favori (défaites contre Berrettini, Humbert et Cilic).

L’œil de Florent Serra : Auger-Aliassime sort d’un vrai bon match contre Federer où il n’a pas fait beaucoup de fautes et a été plus constant que ce qu’on a pu voir parfois. Il a bien servi, bien volleyé et il est surtout en confiance après sa finale à Stuttgart la semaine dernière. Évidemment, le Canadien est favori, mais Giron est un joueur qui n’est pas facile à breaker, il a tout de même battu Struff au tour précédent, donc ce ne sera pas un match forcément facile. Avec une partie de tableau dégagée, FAA a une nouvelle occasion d’aller loin dans un tournoi, je ne le vois pas gâcher cette opportunité. Les sets sur gazon sont souvent serrés, mais sa victoire en deux manches est tout de même possible.


Andrey Rublev vs Philipp Kohlschreiber
Malgré sa faible expérience sur gazon, Andrey Rublev est bien la dernière tête de série de ces quarts de finale. Avec un bon service et un jeu en puissance fait de grosses frappes de balle avec des prises de balles tôt, on se doutait que le Russe pouvait être performant sur gazon, mais fallait-il encore le prouver. Sur ces deux premiers tours, il a produit deux matchs convaincants face à Karen Khachanov (6-3, 7-5) et Jordan Thompson (6-4, 6-4), deux joueurs toujours difficiles à battre sur gazon. Il sera opposé à Philipp Kohlschreiber, véritable vétéran du circuit, que l’on n’a pas vu à ce stade d’un tournoi ATP sur gazon depuis plus de quatre ans. L’Allemand, déjà titré à Halle en 2011 retrouve une seconde jeunesse depuis Roland Garros alors qu’on ne le voyait quasiment plus sur le circuit principal. Kohlschreiber a toujours été très performant sur cette surface (60% de victoires en carrière, son meilleur pourcentage) et son début de tournoi le prouve avec des victoires pleines de maîtrise contre Jurij Rodionov (6-4, 6-3) et Corentin Moutet (6-4, 7-6). L’expérience sera du côté de l’Allemand, qui a disputé 89 matchs de plus que son adversaire sur gazon (dont 45 rien qu’à Halle), mais l’écart de niveau entre les deux hommes fait évidemment de Rublev un favori logique. Le Russe n’a jamais perdu contre un joueur moins bien classé en trois matchs disputés alors que l’Allemand n’a plus battu un Top 10 sur gazon depuis 2012 (bilan de 6 victoires en 19 matchs tout de même). Si Rublev produit un bon match, il sera en mesure de s’imposer, mais une chose est certaine, ce ne sera pas un match facile face à un joueur qui aura à cœur de performer dans un tournoi qu’il affectionne particulièrement (bilan de 32 victoires en 45 matchs à Halle).

L’œil de Florent Serra : Pour l’avoir joué à Wimbledon notamment, Kohlschreiber est un vrai bon joueur de gazon. Il a fait un match solide face à Moutet au 2e tour, mais il est heureux de s’imposer en deux sets, sinon je pense que ça aurait été un peu compliqué physiquement. À 37 ans, l’enchaînement des matchs est plus difficile, il pourrait donc être un peu moins en forme face à Rublev. Le Russe, en cadence, c’est quand même très solide même s’il peut commettre parfois quelques fautes. La puissance de Rublev va faire mal à l’Allemand selon moi, je ne le vois pas se faire piéger sur ce match.


Lloyd Harris vs Nikoloz Basilashvili
Dans la lignée de ses deux bons matchs à Stuttgart, Lloyd Harris a validé sa bonne forme en atteignant les quarts de finale pour la première fois de sa carrière sur gazon. Le Sud-Africain n’a pas eu besoin de forcer son talent outre mesure pour s’imposer face à Gaël Monfils en dedans (6-4, 6-4) et un Lukas Lacko contre qui il avait une petite marge de sécurité (6-4, 7-6). Harris n’a que très peu de références ATP sur cette surface (seulement 6 petits matchs disputés) mais sa qualité de service et son jeu offensif lui permettent d’être performant. La preuve, sur les deux premiers matchs, le Sud-Africain n’a concédé qu’une seule balle de break. Il sera opposé à Nikoloz Basilashvili dans un match qui s’annonce très ouvert. Le Géorgien, sorti des qualifications après des victoires sur Molleker et Hanfmann, a été le bourreau des Français en éliminant consécutivement Gilles Simon (6-1, 3-6, 6-1) et Arthur Rinderknech (6-2, 7-5). Même si le 30e joueur mondial a globalement tenu son rang cette semaine, il n’a pas non plus été totalement maître de son sujet que ce soit face à Simon ou même Rinderknech, face à qui il a concédé deux balles de set. Sur une surface qui ne réussit pas vraiment au Géorgien (9 victoires pour 13 défaites), Harris aura très probablement des ouvertures. Sur gazon, Basilashvili dispose même d’un bilan négatif en position de favori (5 victoires pour 7 défaites).

L’œil de Florent Serra : Je trouve que Lloyd Harris joue vraiment bien. C’est un joueur que je trouve constant, qui sert bien, qui est dur à breaker parce qu’il a une bonne seconde balle à la différence de Basilashvili. C’est quelqu’un qui se déplace bien et qui est solide. Il faut toujours se méfier du Géorgien, mais sur gazon, je le trouve un peu moins efficace et sa seconde balle lui fait parfois défaut. En termes de constance, je ne vois pas Basilashvili battre le Sud-Africain qui est sur une bonne pente depuis sa finale à Dubaï. Comme je dis souvent, quand tout rentre avec le Géorgien il est dur à aller chercher et l’Allemagne est un pays qui lui réussit bien, mais malgré ça je partirai sur une victoire de Lloyd Harris. Ceux qui veulent prendre un risque peuvent même tenter une victoire en deux sets à 2.60.  


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️---
⭐️⭐️ Victoire Auger
⭐️ Victoire Harris / Victoire Humbert


En cliquant sur le lien Zebet ci-dessous, deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com


Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter des deux mois offerts et de l'offre de bienvenue de Zebet ou utilisez le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer ensuite votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.