Dans cette première demi-finale, nous aurons un duel tout en puissance entre Basilashvili et Rublev. Le Russe qui est le roi des ATP 500 continue sur sa lancée sur cette catégorie de tournoi, il s’est hissé à ce stade sans perdre un set. La déception de Roland Garros semble derrière lui et malgré un peu d’irrégularité, son niveau de jeu semble bon sur cette première semaine de gazon. En face, nous avons affaire à la bonne version du Géorgien, décidément toujours aussi à l'aise en Allemagne. Lui qui est si irrégulier semble ici dans de bonnes dispositions avec une attitude irréprochable depuis le début de la semaine. Sa puissance lui permet de déborder rapidement ses adversaires sur cette surface et il fait preuve d’une étonnante solidité notamment lors de ses deux derniers matches. Le Russe est évidemment le grand favori de ce match mais attention à Basilashvili qui n’est jamais meilleur que lorsqu’il joue sans pression et qu’il a déjà pu prendre des repères dans un tournoi. Un over jeux et/ou un handicap en faveur du Géorgien pourraient être de bonnes pistes dans un match qui pourrait être un peu plus serré que ce que prévoit les bookmakers.

Rappelons tout de même que Rublev a peu d'expérience sur gazon (24 matchs) et dispute sa première demi-finale sur herbe. Il manque parfois de relâchement dans son jeu et applique un plan de jeu très agressif en frappant fort dans toutes les balles. Pour le moment, la tactique a fonctionné mais on a vu contre Kohlschreiber dans le premier set qu'il pouvait se mettre en difficulté tout seul en commettant trop de fautes. De son côté, Basilashvili a joué 37 matchs et dispute aussi sa première demi-finale sur gazon. Lui aussi frappe très fort dans la balle mais semble jouer plus relâché malgré tout. La qualité de service du Russe, notamment en première balle, sera essentielle pour lui afin d'espérer battre le Géorgien qui a perdu ses deux derniers duels face à Rublev sur dur à Rotterdam et Cincinnati.

L'œil de Rodolphe Gilbert : J’ai été agréablement surpris par l’attitude et la volonté de Basilashvili de vouloir performer ici sur gazon malgré des conditions de jeu pourtant pas évidentes (faux rebonds notamment). Les deux hommes ont un jeu tout en puissance mais je vois Rublev tout de même plus constant et supérieur à ce jeu là et qui n’as d’ailleurs pas concédé un seul set. Pour autant je pars du principe que sur gazon et encore plus en vue de l’état du terrain ici, une côte en dessous de 1.30 est toujours piégeuse. Le gazon c’est la saison des « tie-break » et Basilashvili étant capable du meilleur comme du pire vient rajouter encore un peu plus d’incertitude. Il serait tout à fait capable de piquer un set au Russe voir le faire trembler dans un format en 2 sets avec deux tie-breaks par exemple.