Que dire de cette finale si ce n’est qu’elle est alléchante, opposant deux joueuses en pleine bourre depuis le début de saison (16ème à la Race pour Jabeur et 17ème place pour Kasatkina). Ons Jabeur, tête de série n°2, va disputer ici sa deuxième finale de la saison et sa première sur gazon en carrière. Avec une édition perturbée par la pluie, la Tunisienne a dû disputer deux matchs dans la même journée ce samedi, un exercice pas simple mais réalisé avec brio. En effet, que ce soit contre Potapova ou Watson, la domination dans le jeu a été flagrante et elle a su s’appuyer sur un bon coup droit et apporter de la variation et une créativité très intéressante (80% de points de plus en moyenne remportés sur amorties en coup droit que sur le circuit WTA). Sa prestation lui permet de filer tout droit en finale en ayant perdu qu’un seul set pour rejoindre Daria Kasatkina.

La Russe, quatrième tête de série, a réussi un superbe quart de finale contre la qualifiée Tereza Martincova dans ce qui constituait le plus beau match de la journée. En particulier lors du set décisif dans lequel elle a devancé la Tchèque dans une séquence d'échanges prolongés passionnants. Sa demi-finale contre Vandeweghe était cette fois-ci plus simple à négocier avec une domination qui s’est fait rapidement ressentir : « L'objectif était simplement de gérer autant que possible et de résister à ce jeu agressif. Je suis heureuse d'avoir pu clore ce deuxième match assez rapidement car c'était une journée bien remplie. »

Les deux joueuses ont réalisé un très beau parcours et sont des joueuses polyvalentes capables d’apporter de la variété. La Tunisienne semble légèrement supérieure au service mais à l’inverse, la Russe est un peu plus solide côté revers. Ainsi, l’écart de cote en faveur de la Tunisienne semble un peu élevé en vue de la proximité technique et les performances récentes des deux joueuses. De plus, la Russe est d’ailleurs la seule titrée cette saison (St-Pétersbourg et au Phillip Island Trophy) là où la Tunisienne est toujours à la recherche de son premier titre en carrière (2 défaites en finale).

L'affrontement fera d’ailleurs écho à la finale de Moscou en 2018 sur dur indoor que Kasatkina avait remporté (2-6, 7-6, 6-4) après avoir été menée 2-6, 1-4 : « La dernière fois que nous avons joué une finale, c'était le chaos! » se rappelle la Russe. C’était surtout un match de grande qualité entre deux joueuses créatives les plus talentueuses du circuit. On peut s'attendre à une rencontre spectaculaire et très ouverte ce dimanche. La Russe aura certainement des armes pour compliquer la tâche de la Tunisienne.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️ over 20.5 jeux dans le match
⭐️ Kasatkina over 11.5 jeux

En cliquant sur le lien Zebet ci-dessous, deux mois d'abonnement offerts sur notre plateforme dédiée à 100% aux pronostics : www.tbnpronos.com

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-7.png.


Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et profiter des deux mois offerts et de l'offre de bienvenue de Zebet ou utilisez le code #TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer ensuite votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.