Benoît Paire n'aime pas la terre battue l'été. C'est en tout cas ce qu'on peut déduire de son bilan depuis 2012 entre Wimbledon et l'US Open. A part 2015 où il avait remporté Bastad et atteint les quarts à Hambourg, le bilan du Français sur l'ocre en période estivale est de 12 défaites en 16 matchs et une seule demi-finale... Après une série de 23 défaites en 26 matchs depuis la reprise du circuit en août dernier, est-ce enfin l’heure du déclic pour Benoit Paire ? Même si on est souvent dans l’inconnu avec lui, toujours est-il qu’il enchaîne les bons matchs depuis deux semaines et que ça  ne lui était plus arrivé depuis bien longtemps. À Hambourg, il s’est hissé pour la première fois en quart de finale depuis janvier 2020 et s’est même procuré 4 balles de match contre Federico Delbonis, l’un des joueurs en forme sur terre battue cette saison. En Suisse, il a continué dans la lignée de ses prestations entrevues en Allemagne avec un match sérieux face à Kovalik (6-3, 7-6). Outre ses résultats, c’est surtout son implication et sa combativité qui font plaisir à voir. Va-t-il réussir à poursuivre sur sa lancée ? On peut y croire puisqu’il a l’occasion de se hisser une nouvelle fois en quart de finale s’il vient à bout de Tallon Griekspoor. Le Hollandais sort d’une victoire au Challenger d’Amersfoort (son troisième titre en l’espace de deux mois sur terre) et va, sans aucun doute, lui rendre la tâche difficile. Vainqueur de Juan Ignacio Londero au premier tour (7-5, 4-6, 6-1), il a, par la même occasion décrocher sa première victoire ATP sur terre battue et partira même favori contre Paire. S’il produit le même tennis que lors des quatre derniers matchs, le Français est tout à fait capable d’aller chercher la victoire, mais l’humeur de l’ancien 18e mondial est bien difficile à prévoir dernièrement. Reste que Griekspoor vient d'enchaîner 4 matchs en 3 sets en l'espace de 4 jours.


Feliciano Lopez vs Mikael Ymer
À bientôt 40 ans, Feliciano Lopez ne réalise certes, plus de grands exploits, mais il arrive encore à gagner des matchs et passer des tours sur le circuit principal. Bien qu’il soit plus à l’aise sur gazon, où son jeu si particulier fait plus de ravages, l’Espagnol présente un bilan correct sur terre battue (5 victoires sur les 12 derniers matchs) surtout en altitude. D'ailleurs, ce tournoi de Gstaad est presque son jardin puisqu'il a atteint au moins les quarts de finale à 7 reprises sur ses 8 dernières participations (dont un titre et deux demies). Au premier tour, il a profité de l’abandon de Marc-Andrea Huesler (6-4, 4-6, 6-5 ab). Il sera opposé à Mikael Ymer, tombeur d’Enzo Couacaud, également en trois manches (4-6, 6-3, 6-3). Le Suédois n’a pas beaucoup de références sur le circuit principal sur terre battue, mais avait réalisé un bon Roland Garros en se hissant au troisième tour après des victoires sur Roberto Carbelles Baena et Gaël Monfils. Actuellement, il a les capacités pour prendre le dessus sur Feliciano Lopez sur cette surface même si ce ne sera pas un match facile à négocier pour Ymer face à l’expérience de l’Espagnol. Mais le vétéran espagnol a de plus en plus de mal à assumer son statut de favori dernièrement. Lors de ses 10 derniers matchs face à des joueurs moins bien classés, il n’en a même remporté que 3.


Les deux autres rencontres du jour offriront des duels a priori assez déséquilibrés. Denis Shapovalov, désormais 10ème mondial va affronter le Tchèque Kopriva (235ème) qui vient de signer sa première victoire sur le circuit ATP. Même si ce dernier gagne beaucoup de matchs sur terre en Challenger, l'écart de niveau semble trop important pour imaginer une surprise. Méfiance toutefois. D'abord parce que Shapovalov a déjà perdu 10 fois contre des joueurs classés au-delà du top 100 (mais aucun n'était situé au-delà de la 171ème place). Ensuite parce que la terre battue est peut-être la moins bonne surface du Canadien. Mais là aussi, on peut apporter un petit bémol puisque Shapovalov est très à l'aise sur les terres plus rapides comme sa dernière finale à Genève le montre. Casper Ruud, l'autre favori du tournoi, partira lui aussi largement favori contre Dennis Novak (124ème) qui n'a jamais disputé le moindre quart de finale ATP sur terre depuis le début de sa carrière.


L'avis de la rédaction
⭐️⭐️⭐️ ---
⭐️⭐️
⭐️ Victoire Paire / Victoire Lopez

Pour vous abonner à tous les pronostics de nos tipsters, rendez-vous sur www.tbnpronos.com
Bilan de ce 21 juillet 2021 :
Victoire Gaston @3.90✅
Victoire Rinderknech @2.75✅
Over 7.5 aces Rinderknech @1.55✅
Over 2.5 aces Giannessi @1.60✅


Deux mois d'abonnement offerts à TBN Pronos ou Tennis Break News en créant un premier compte sur Zebet grâce à notre lien d'affiliation / Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et utilisez le code TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer ensuite votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.