C’est assurément l’un des chocs de ce premier tour et Nishikori évoluant à domicile malgré le « huis-clos » aura sûrement à cœur de briller. Mais l’obstacle Rublev paraît immense ici tant le Russe est performant cette saison (4ème à la Race). Sur dur extérieur, il reste sur une série de 32 victoires pour 8 défaites. Son jeu tout en puissance et en profondeur obligera Nishikori à défendre et couvrir son terrain de manière assidue, ce qu’il sait faire. Cependant, si le Russe ne part pas trop vite à la faute et qu’il se montre patient malgré la chaleur qui régnera sur le court, son statut de favori est logique. Lequel des deux souffrira le plus de l'humidité et du manque d'air ? Les cotes semblent désormais plutôt bien équilibrées mais une surprise est possible.

Gaël Monfils vs Ilya Ivashka
Dans quel état d’esprit et de fraîcheur physique Monfils va-t-il arriver ? Fraîchement marié mais à court de référence tennistique depuis près d’un 1 an, c’est bien les deux indicateurs qui définiront l’issue de ce match car Ilya Ivashka lui, semble prêt à continuer sa folle ascension (109ème en janvier 2021 et actuellement 66ème). En effet, le Biélorusse nous a encore proposé un très bon tennis pour venir décrocher un ticket pour le 4ème tour à Wimbledon contre Berrettini futur finaliste. Avec un jeu puissant et techniquement propre, il est évident qu’il nous offre actuellement plus de certitudes que Monfils. Surtout dans des conditions météo qui pourraient faire mal au Français, loin d'être à 100% physiquement.

Marton Fucsovics vs Hubert Hurkacz
Décidément peu garni avec les tirages en cette saison 2021, Marton Fucsovics sera au défi de se défaire d'Hubert Hurkacz, titré à Miami en début de saison. Les deux joueurs sont à l'aise sur dur mais ont également performant à Wimbledon (quart pour les Hongrois et demie pour le Polonais). Sur le papier, Hurkacz est favori car un palmarès plus fourni mais malgré tout, le Hongrois paraît légèrement plus polyvalent et constant (bon bilan sur les 4 surfaces) aux dépens de Hurkacz qui malgré ses deux titres sur dur possède des phases à vide et paraît plus friable en ce qui concerne son adaptation tactique. Encore en exhibition avec sa compatriote Swiatek sur terre il y a quelques jours, Hurkacz pourrait avoir du mal à rentrer rapidement dans son match. Mais une nouvelle fois, difficile de savoir lequel des deux joueurs souffrira le plus de la chaleur. On se souvient notamment des crampes de Fucsovics au premier tour de Roland Garros en mai dernier.

Karen Khachanov vs Yoshihito Nishioka
Auteur d’une saison en dents de scie, le Russe semble retrouver des couleurs après son très beau parcours à Wimbledon où il s’est hissé en quart de finale pour céder d'un rien face à Denis Shapovalov. Le Russe s’est montré plus constant et a fait preuve de patience dans l’échange, ce qui lui a permis de vite trouver son rythme pour éliminer notamment Tiafoe ou encore Korda. Son adversaire du jour, auteur d’une saison délicate (9 victoires pour 15 défaites) aura vraisemblablement une motivation supplémentaire en évoluant chez lui et sur la surface la plus prolifique pour lui jusqu’à présent (1 titre en carrière à Shenzhen sur dur extérieur). Malgré sa belle patte de gaucher et son revers très précieux, Khachanov a été justement très solide côté revers pendant tout ce Wimbledon. Faire confiance au Russe avec une cote aussi basse semble très risqué d'autant plus que le Japonais a l'habitude de créer des surprises : Isner à Wimbledon, Musetti à Parme, Humbert à Lyon, Struff à Cologne, Auger à Roland Garros...

Frances Tiafoe vs Soon-Woo Kwon
Les deux joueurs se présentent avec un bilan quasiment similaire cette saison (20 victoires – 15 défaites pour l’Américain et 19-14 pour le Coréen), mais c’est au niveau de la surface que la différence peut se faire. Tiafoe est plus à l’aise que son adversaire sur dur et l’a encore prouvé cette année avec un 8e de finale à Miami et un très bon match produit face à Novak Djokovic à l’Open d’Australie (défaite en quatre manches). De son côté, Kwon n’a remporté qu’un match en l’espace de quatre tournois sur dur en 2021 mais nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise puisque le Coréen s’impose régulièrement en position d’outsider (33% de victoires sur dur) et que Tiafoe n’est pas une assurance tout risque lorsqu’il part favori (51% de victoires seulement). Toutefois, l'Américain semble malgré tout capable de gagner ce match, à voir si l'absence de public va impacter sa motivation, lui qui aime se nourrir du soutien de la foule.

Dominik Koepfer vs Facundo Bagnis
Sur terre battue, on aurait probablement assisté à un match très accroché entre Dominik Koepfer et Facundo Bagnis. Mais l’aversion de l’Argentin pour le dur rend ce duel forcément beaucoup plus déséquilibré. Depuis son premier match ATP en carrière il y a plus de 10 ans, Bagnis n’a disputé que 9 matchs sur dur pour une seule victoire et ne semble pas en mesure de s’imposer face à l’Allemand qui a atteint les demi-finales à Acapulco mi-mars en battant notamment Milos Raonic et Cameron Norrie.


Pour vous abonner à tous les pronostics de nos tipsters, rendez-vous sur www.tbnpronos.com


Deux mois d'abonnement offerts à TBN Pronos ou Tennis Break News en créant un premier compte sur Zebet grâce à notre lien d'affiliation / Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir un nouveau compte Zebet et utilisez le code TBN150 au moment de la création du nouveau compte (venir à en message privé sur twitter ou facebook pour récupérer ensuite votre code promo)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est BONUS-BLEU-1-1024x576.jpg.