Nous y sommes, cette finale de l'US Open 2021 totalement inédite et historique opposera deux joueuses classées au-delà de la 70ème place mondiale avant le tournoi. Deux jeunes filles de 19 et 18 ans qui ont émerveillé Flushing Meadows pendant la quinzaine par leur insouciance, leur talent et leur détermination. Emma Raducanu, tout droit sortie des qualifications, va défier Leylah Annie Fernandez. Leur premier duel et sans doute pas le dernier sur le circuit WTA. 

Emma Raducanu continue d'impressionner. Elle compte seulement 10 matchs sur le circuit principal entre Wimbledon et l'US Open. Du haut de ses 18 ans, elle écrit l'histoire en devenant la première joueuse à atteindre la finale d'un Grand Chelem en passant par les qualifications, avec un tennis solide et étincelant. Beaucoup de maturité dans son jeu à commencer par un haut pourcentage de première balle lui permettant de se faciliter ses mises en jeu. Dans les échanges, elle est souvent comparée à Novak Djokovic avec sa facilité à bien couvrir le terrain en donnant très peu de points. Des frappes qui partent vite avec un coup droit et un revers qui sont redoutables. Elle a aussi la capacité de monter au filet avec une excellente main à la volée. Une joueuse vraiment complète pour son jeune âge. Elle a déroulé tout au long de ses matchs en ne concédant aucun set.

Elle retrouvera Leylah Annie Fernandez qui a réalisé un parcours incroyable avec de magnifiques victoires face à Naomi Osaka au 3eme tour, Angélique Kerber en huitième de finale, Elina Svitolina en quart de finale et Aryna Sabalenka en demi-finale, soit les numero n°2, 3 et 5 mondiales. Le tenante du titre et la vainqueur de l'édition 2016 n'ont pas su faire tomber la jeune Canadienne. Elle impressionne par son mental qui lui a permis de retourner des situations tout au long de son parcours. Un tennis flamboyant avec une agressivité incroyable. Un coup droit qui est son coup fort avec lequel elle enchaîne les coups gagnants mais elle sait aussi bomber un peu plus ses balles pour casser le rythme en défense. Une joueuse avec une véritable vista en utilisant les amortis et les slices à bon escient. Très explosive et réactive sur les jambes, elle a un centre gravité très bas avec une faculté à jouer ses coups souvent accroupie. Elle ressemble un peu à Kerber. Physiquement, elle a été très solide en enchaînant les matchs en 3 sets sans flancher.

Ce duel devrait tenir toutes ses promesses et nous offrir un grand spectacle. Vont-elles réussir à gérer leurs émotions ? Les bookmakers voient la Britannique comme la grande favorite de cette rencontre. Emma Raducanu va disputer sa première finale sur le  circuit. A contrario, Leylah a déjà une petite expérience après sa finale à Monterrey en mars dernier. La Canadienne aura le rôle d’outsider dans cette rencontre, ce qui devrait lui permettre de continuer à exploiter son jeu avec relâchement et moins de pression. Si elle garde sa ligne conductrice avec détermination, agressivité et application, elle devrait fortement gêner la Britannique. Contrairement aux précédentes adversaires de Raducanu, la Canadienne devrait savoir rester concentrée sans montrer beaucoup de frustration. Dans une affiche qui tend vers un 50/50, la value semble être plus présent du côté de Fernandez.