Très solide depuis les Jeux Olympiques avec seulement deux petites défaites au compteur, Alexander Zverev a pris confiance en indoor cette semaine, à quelques jours du dernier Masters 1000 de la saison. Tout n’a pas été parfait, notamment au niveau des sensations, mais l’Allemand semblait tout de même disposer d’une petite marge sur ses adversaires et a toujours su hausser son niveau de jeu au moment important des sets pour venir à bout de Krajinovic (6-2, 7-5), De Minaur (6-2, 3-6, 6-2), Auger Aliassime (6-4, 3-6, 6-3) et Alcaraz (6-3, 6-3). « J’ai enfin réussi à trouver mon rythme du fond du court parce que j’avais vraiment du mal. Je ne sentais pas très bien la balle donc j’ai passé du temps après le match d’hier (contre Auger-Aliassime ndlr) et je me suis entraîné 1h30 avant la demi-finale. Maintenant je me sens bien. Depuis les JO et ce match contre Novak, j’ai le sentiment de pouvoir gagner n’importe quel tournoi auquel je participe. »

Il disputera déjà sa 27e finale en carrière, la 7e en indoor. La tête de série n°2 est invaincue en finale cette saison (4/4) et reste même sur 12 victoires en 14 matchs en position de favori. Sur cette surface, l’Allemand a toujours été extrêmement performant (vainqueur du Masters en 2018, finaliste à Paris l’an dernier) et reste même sur une série de 16 victoires lors des 17 derniers matchs face à des joueurs classés au-delà du Top 10. Face à lui, il n’aura pas un joueur du Top 10, mais quelqu’un qui n’a jamais semblé aussi solide.

Frances Tiafoe impressionne par sa force mentale et sa capacité à hausser son niveau de jeu face aux tops players et l’a encore montré cette semaine en battant notamment Stefanos Tsitsipas (3-6, 6-3, 6-4), Diego Schwartzman (6-4, 7-6) et Jannik Sinner (3-6, 7-5, 6-2), qui restait sur 11 victoires de rang en indoor. En demi-finale contre l’Italien, il était même mené 5-2 dans la seconde manche. Lui qui reste sur 5 victoires en 6 matchs face au Top 10 depuis Wimbledon réussira-t-il à créer une nouvelle fois l’exploit contre un joueur qu’il n’a battu qu’une seule fois pour 5 défaites ? En dehors des statistiques, c’est surtout dans le jeu qu’il y a beaucoup de qualités chez l’Américain. Évidemment, il n’a pas autant d’expérience dans ce genre de rendez-vous que Zverev (2 finales en carrière, la dernière il y a plus de 3 ans), mais il devrait en tout cas utiliser l’énergie du public pour se sublimer comme il le fait habituellement. Pour lui, l’occasion est unique de décrocher un ATP 500 donc sa motivation sera à son maximum, mais il devra bien récupérer de son match face à Sinner (2h20) pour défendre ses chances, lui qui sort des qualifications. Au vu de ce qu’a montré Tiafoe cette semaine, il est difficile de l’imaginer passer à côté de sa finale, hormis un gros coup de mou physique.  D’autant plus que Zverev, bien qu’il ait moins de « trous d’air » que par le passé, peut parfois baisser un peu de rythme après le gain d’une manche. Lors des 9 derniers matchs qu’il a disputés en position de favori, l’Allemand a concédé un set à 5 reprises (quatre fois la seconde manche). Sans surprise, c’est évidemment le 4e joueur mondial qui partira favori pour les bookmakers, mais les cotes auraient sans doute mérité d’être rapprochées.

L’œil de Florent Serra : Frances Tiafoe m’a vraiment impressionné. C'est un joueur qui transmet beaucoup d'émotions positives, il faut être difficile pour ne pas aimer ce joueur. Il a vraiment l’air de prendre beaucoup de plaisir sur le court, il y a moins de frustration et ça se ressent dans son jeu. Zverev m’a aussi fait une bonne impression je dois dire, notamment face à Alcaraz. Il arrive souvent à hausser son niveau, mais je le trouve encore un petit peu irrégulier par moment. Dès le premier tour, il se fait peur au second set face à Krajinovic, puis il concède un set contre De Minaur, puis un autre contre Auger-Aliassime. Il a tendance à se compliquer la tâche. Malgré son très bon service, il peut parfois se crisper sur les secondes et c’est là que Tiafoe a un coup à jouer. L’Américain devra être très agressif, notamment avec son coup droit, pour amener l’Allemand à forcer au service, le pousser à servir des secondes à 200km/h comme ça lui arrive parfois. Maintenant, si Zverev arrive à tenir son service et à être solide, il est un cran au-dessus de Tiafoe, ça ne fait aucun doute surtout qu'il donne l'impression de monter en puissance sur ce tournoi. Il a été très solide contre Alcaraz. Il a énormément d’expérience et de titres pour son jeune âge donc il se doit d’être assez largement favori. Mais à 1.20, vu le niveau de Tiafoe, c'est impossible de miser sur l'Allemand. Même s’il devrait s’imposer, il est capable de lâcher un set en route. Pour trouver une cote intéressante, j’irai plus regarder du côté de l’over. Un match avec plus de 20.5 jeux est envisageable.