Une semaine après leur dernière confrontation, le n°2 et le n°3 mondial se retrouvent au tournoi des Maîtres cette fois, avec un dernier duel qui sera encore forcément dans les têtes, surtout pour Alexander Zverev, balayé en deux manches (6-2, 6-2). D’autant plus que le Russe semble avoir pris un réel ascendant psychologique sur l’Allemand puisqu’il reste sur quatre victoires de rang, dont trois en indoor. Sur ces trois matchs, il n’a même concédé un set qu’à une seule reprise. L'Allemand va donc devoir trouver la solution pour éviter une 5ème défaite consécutive.

Pour son entrée en lice, Medvedev a eu du mal à se défaire d’Hubert Hurkacz et n’a pas produit le meilleur match de sa saison, mais il a su accélérer au bon moment (6-7, 6-3, 6-4) et s'adapter peu à peu à ces conditions de jeu rapides. Malgré la perte de la première manche, le Russe n’a pas paniqué : « Je n’ai pas eu à faire face à des balles de break donc je n’ai pas été vraiment mis sous pression. » Cette surface, plus rapide qu’à Bercy, est un avantage pour Medvedev : « Le public aurait davantage profité du spectacle si les conditions étaient plus lentes. Lorsque vous faites un bon coup, le point est quasiment terminé. » Même s’il est n°2 mondial, il est important de noter que le Russe a remporté 21 des 23 derniers matchs qu’il a disputés en position de favori. Cette saison il a remporté 7 des matchs qu’il a joués contre le Top 10 sur dur (deux défaites contre Djokovic, une face à Rublev).

De son côté, l’Allemand est également dans une très grande forme depuis plusieurs mois avec des titres aux Jeux Olympiques, à Cincinnati et à Vienne. Au premier tour, il a profité de l’abandon de Matteo Berrettini (7-6, 1-0 ab.) Au niveau des cotes, les bookmakers ont donné un avantage logique au n°2 mondial. En effet, le Russe n'a commis que 8 fautes directes contre Hurkacz en 177 points dans le match. Ca sera l'une des clés du match, la capacité du Russe à limiter les fautes pour pousser l'Allemand à prendre des risques et commettre des fautes. Zverev a lui commis 9 fautes directes dans le premier set face à Berrettini qui aura duré 1h20 et 107 points. Pour espérer battre Medvedev, l'Allemand devra être très agressif comme il a commencé à l'être depuis le tournoi de Cologne il y a un an. S'il est trop timide pour conclure les points au filet ou trop hésitant pour terminer le point, alors il sera en difficulté contre un défenseur tel que Medvedev.

L’œil de Florent Serra : Vu ce qu’il lui a mis à Bercy, Medvedev partira favori. Le Russe a le jeu pour gêner Zverev parce qu’il a une excellente couverture de terrain. La spirale positive est plutôt côté Medvedev et je pense vraiment que le dernier match sera encore dans les têtes. Je pense que le Russe peut vraiment prendre le dessus en retour. Il est capable de très bien retourner et au vu de la faiblesse des secondes balles de Zverev, il pourrait vite être mis en difficulté. L’Allemand devra très bien servir sur ce match pour gêner le n°2 mondial. Dans un combat de fond de court, le Russe aura le dessus donc il faudra sûrement venir conclure les points au filet pour Zverev. Je partirai sur une victoire de Medvedev sur ce match.

L’œil de Rodolphe Gilbert : Les deux joueurs se sont joués la semaine dernière et cela avait été un match à sens unique avec une victoire facile de Medvedev. Il en sera tout autre cette fois-ci selon moi et je suis persuadé qu’on aura une opposition beaucoup plus serrée. Le Russe n’a pas été incroyable sur son premier match contre Hurkacz, mais il a su trouver les solutions pour s’imposer. Il partira forcément favori dans la mesure où il est tenant du titre, qu’il a remporté l’US Open et qu’il est devant au classement, mais l’Allemand a toutes les capacités, évidemment, pour le battre. D’autant plus qu’il aura surement à cœur de prendre sa revanche. Zverev est quand même dans une excellente dynamique cette saison avec une demi-finale à Melbourne, Roland Garros et l'US Open. Il ne faut pas l’oublier. Je donnerais un léger avantage à Medvedev dans une tendance 55/45.

L'avis de la rédaction : match en 3 sets