Dans ce « Red Group », Daniil Medvedev est d’ores et déjà qualifié, mais rien n’est encore joué pour la deuxième place. Si Alexander Zverev est le mieux placé après sa victoire contre Matteo Berrettini et son set pris contre le Russe, une défaite face à Hurkacz combinée à une victoire de Sinner dans le même temps qualifierait l’Italien. L’Allemand ouvrira les hostilités à 14h et n’a donc pas d’autres choix que de remporter son match pour continuer sa route et rejoindre Djokovic en demi-finale.

Sur ce début de Masters, le n°3 mondial est dans la lignée de ce qu’il a montré ces dernières semaines et ne semble pas baisser de rythme. Malmené par Matteo Berrettini au premier match, il a réussi à décrocher le tie-break avant de profiter de l’abandon de l’Italien. Ensuite, il a produit un très bon match face à Medvedev, s’inclinant au tie-break du 3e set après plus de 2h30 de combat (6-3, 6-7, 7-6). Une défaite « positive » dans la mesure où il avait pris 2 et 2 la semaine dernière à Bercy : « Cette défaite n’est pas un drame. Le match décisif sera le prochain contre Hurkacz. J’espère être performant et me qualifier pour les demi-finales. » Depuis les Jeux Olympiques, Zverev reste sur une incroyable série de 24 victoires lors des 25 derniers matchs en position de favori et présente un bilan de 6 victoires pour une défaite face aux membres actuels du Top 10 moins bien classés que lui (en 2021). Cette année, il a d’ailleurs déjà battu le Polonais sur la terre battue de Madrid, mais avait eu besoin de trois sets pour s’imposer (3-6, 6-4, 6-4).

De son côté, Hurkacz a montré un beau visage lors du premier match face à Daniil Medvedev (6-7, 6-3, 6-4), mais il a ensuite été balayé par la tornade Sinner (6-2, 6-2), lui compliquant grandement la tâche pour sortir du groupe. Malgré sa capacité à être très performant en indoor, le Polonais n’a pour l’instant jamais battu le moindre Top 10 sur cette surface (0/6 en comptant sa défaite contre Sinner). Mais on remarque que sur dur, il produit souvent de bons matchs contre les tops players puisqu’il a pris au moins un set lors des 6 matchs qu’il a disputés (alors qu’il a joué deux fois contre Medvedev, deux fois contre Tsitsipas et une fois contre Djokovic). De ce fait, le voir partir avec une cote aussi haute est tout de même surprenant sachant qu'il a tenu la dragée haute à Medvedev et à Djokovic il y a dix jours. Sur ce match, Hurkacz semble tout à fait capable d’aller prendre un set à l’Allemand. L'écart de cote est sévère en tout cas.

Si Zverev gagne : il est qualifié pour les demi-finales contre Djokovic
Si Hurkacz gagne : il est qualifié pour les demi-finales contre Djokovic en cas de victoire de Medvedev sur Sinner mais c'est Sinner qui sera qualifié s'il bat Medvedev.